Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1622 - Et le Froid

Publié le par Arthémisia

 

PINTER--le-cocon-Chapelle-des-Jesuites-Cambrai--11-06-08--.jpg

 

 

 

Et le froid monta dans son dos telle une plante grimpante.

Arrivé aux épaules il pesait tant qu’elle se courba sous la brûlure. Elle eut mal aux reins, à la nuque. Sa tête tomba sur le clavier.

Quand on la trouva, ses yeux fixaient encore l’écran vide.

 

 

© Arthémisia – 04/2012

 

Avec : Klaus PINTER – Le Cocon

Chapelle des Jésuites – Cambrai – juin 2011

Photo personnelle 

Commenter cet article

Versus 26/04/2012 21:51


Cela sème et s'aime à tout vent...

Arthémisia 27/04/2012 02:56


Pour ce qui est de semer , tu ne crois pas si bien dire! Pour s'aimer, c'est bien autre chose.


lutin 26/04/2012 19:40


C'esrt la pyramide dans le Louvre

Arthémisia 26/04/2012 21:04



Loin d'une architecture tout de même !



Frédéric 26/04/2012 10:53


QUand il est triste que l'écran n'arrive pas à transmettre la chaleur partagée


pensées douces

Arthémisia 26/04/2012 12:18



Peut être est ce la faute' du récepteur?....



Cédric 26/04/2012 10:40


 


Mais elle n'était pas morte, il y eut ensuite la renaissance...

Arthémisia 26/04/2012 12:17



Tu lis dans les boules de cristal?!!!!



Lucien 26/04/2012 09:02


Comme tu m'avais dit un jour : sec...

Arthémisia 26/04/2012 12:17



Remballez vos mouchoirs!



gballand 26/04/2012 07:57


Une fiction, j'espère...

Arthémisia 26/04/2012 12:16



Moi aussi...mais tout à fait possible...



Hoshi 26/04/2012 05:19


Si tôt, ton texte me gèle. Son réalisme me sort de ma douceur ensommeillée. Pourquoi pas un réveil dans le froid. A bientôt. Suzâme

Arthémisia 26/04/2012 12:16



Un réveil dans le froid, je crois, est pire qu'un endormissement. Il ne se serait rien passé pendant le sommeil, ce qui serait tragique.


Bises


A.


PS : tu as un nouveau pseudo et une nouvelle adresse mail?



tilk 26/04/2012 00:53


c'est comme mourir sur scène...


besos


tilk

Arthémisia 26/04/2012 12:14



Sans public, dans une salle éteinte.


bises


A.