Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1633 - Qui...

Publié le par Arthémisia

 

http://leclownlyrique.files.wordpress.com/2010/05/duane-michals-who-am-i-1995.jpg?w=510&h=337

 

« Qui es-tu, toi, voyeur d’ombres ? »

Dylan THOMAS

 

(épigraphe du roman Villa triste de Patrick MODIANO)

 

 

Avec : Duane MICHALS – Who am I – 1995

Commenter cet article

Mahina 30/08/2012 12:08


Tant de facettes dans ce voyageur d'ombres....

Arthémisia 30/08/2012 19:14



Certains sont voyageurs des pierres précieuses....



immobile 26/08/2012 09:07


nous nous cherchons tellement nous-mêmes, avec nos parts d'ombre, nos imageries plus ou moins réelles ...


"la réalité n'existe pas " c'est un peu ce qu'écrivait Philip k Dick ...(j'ai relu "loterie solaire" il y a peu ...c'est étonnant..) ...l'image de Michals est étonnante elle aussi ...


nous ne sommes pas ce "qui" nous croyons être ...

Arthémisia 26/08/2012 21:47



Je crois qu'il est bon pour ne pas trop tourner en rond autour de nous, ce qui nous fait inévitablement tomber dans de fausses images, d'externaliser notre regard, de nous regarder dans le monde, d'élargir notre champ de vision à ce qui n'est pas nous mais qui nous porte (lieux, choses, et êtres) et qui de toute façon l'est
quand même par notre simple rapport à lui. C'est dans cette réalité là, que les ombres s'éclaircissent, que les lumières se font.


Seuls face à nos reflets nous ne pouvons que subir nos étranges déformations.



sirene 23/08/2012 16:37


C'est sublime ce miroir beau partage bonne fin de journée bisous evy

Arthémisia 23/08/2012 17:16



Sublime mais dérangeant!


Belle soirée, Evy


Arthémisia



souvienstoi 20/08/2012 18:50


Le reflet  de l'âme  est parfois  trompeur  quand le corps se met à rêver d'une impossible ambition...Bien  à toi !

Arthémisia 20/08/2012 20:56



Rêver c'est de toute façon prendre des risques.


Ne pas rêver c'est n'avoir aucune ambition. Autant dire se laisser mourir.


Bises


Arthémisia



tilk 18/08/2012 23:44


c'est vrai...tu as raison...il faut vraiment être dedans pour créer..la moindre petite chose te sort de l'élan...j'en suis réduit à peindre la nuit...pour éviter toute interférences...je ne sais
pas combien de temps je vais tenir. c'est sans doute la force de la passion (et le café) qui me fait tenir...


besos


tilk

Arthémisia 19/08/2012 13:54



Quand je pense aux interférences je pense aussi à toutes les pensées parasites qui encombrent notre esprit et qui, que ce soit le jour ou le jour, font barrage à l'élan créateur. ET
malheureusement  même la passion ne réussit pas toujours à les chasser...


Bises


Arthi



juliette 17/08/2012 17:48


fascinante image de la visin du moi


 


bises

Arthémisia 17/08/2012 22:59



Et grave interrogation.


Bises


A.



Cédric 17/08/2012 10:48


Au coeur du soleil, il n'y a pas d'ombre.

Arthémisia 17/08/2012 10:51



Le soleil n'annihile pas le temps. Même à midi.



Cédric 17/08/2012 10:11


Ce qui voit et ce qui est vu.

Arthémisia 17/08/2012 10:23



Derrière chaque chose, derrière chacun, se cache son ombre. Est-elle voyante? Est-elle voyeuse? Qu'en voyons nous?



Lucien 17/08/2012 07:43


"Il ne suffit pas de se mettre devant une feuille pour que ça marche", je vois la feuille comme objet cause du désir et cela me renvoie la tentation de Saint Antoine !

Arthémisia 17/08/2012 09:38



"...La vie créatrice est si près de la vie
sexuelle, 
de ses souffrances, de ses voluptés, 
qu'il n'y faut voir que deux formes 
d'un seul et même besoin, 
d'une seule et même jouissance. " Rainer Maria RILKE  - Lettres à un jeune
poète.



tilk 17/08/2012 00:51


j'ai refait un tour dans tes galerie avec beaucoup de plaisir


besos


tilk

Arthémisia 17/08/2012 01:42



Dommage que je n'ai pas assez de temps pour dessiner. Et l'esprit libre. Il ne suffit pas de se mettre devant une feuille pour que ça marche. Il faut pouvoir y plonger sans retenue. Mais tu sais
cela aussi bien que moi!



tilk 17/08/2012 00:50


j'ai découvert dylan thomas à travers un extrait dun poème qu'un héros de série américaine lisait ...drôle de circonstence...mais cela valait le coup


besos


tilk

Arthémisia 17/08/2012 01:41



J'ai eu une longue période "Beat"; Un ami m'avait prêté un recueil de poèmes de THOMAS et je suis tombé dedans !


Je te laisse savourer celui là : http://corpsetame.over-blog.com/article-6795778.html


 


Bises


A.