Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1649 - Le Pigeon (pas de Süskind)

Publié le par Arthémisia

 

09-07-26-Le-pretentieux-du-Bd-St-Michel---2.JPG

 

 

Ce matin, sur le quai de la gare, un pigeon est passé devant moi. Et, comme je n’avais rien d’autre à faire en attendant mon train, j’ai regardé ce pigeon.

 

Je n’avais jamais vraiment regardé marcher un pigeon.

C’est laid un pigeon. Quand ça marche, ça avance et ça recule sa tête comme un sexe d’homme, un sexe rond et gris qui s’énerve.

Ce n’est pas que je n’aime pas les sexes d’hommes …mais je n’aime pas les voir greffés sur des corps de pigeons. Les hommes ne sauraient être des pigeons. Ils n’ont rien à voir avec des pigeons.

 

© Arthémisia – février 2013

 

Avec : Le Prétentieux du Boulevard Saint-Michel © Arthémisia-07/2009

Commenter cet article

Christophe 20/03/2013 22:45


mais ce sont les meilleurs moments ! : il faut briser sa cage, sortir des cadres, aller par les chemins, s'affranchir des règles et de la bienséance, laisser libre cours à son écriture, son
envie, renouveler l'art ! C'est bien toi qui fais l'éloge de l'immaturité, de laisser parler l'enfant en nous, de le laisser s'exprimer. 


Te lire est une cure de jouvance. C'est bon de se parler à travers nos masques...

Arthémisia 21/03/2013 06:16



Aucun problème pour moi pour briser les cages...et pour avancer sans masque, même si la réalité m'est parfois difficile.


Heureuse de te donner de la ...jeunesse!!!!!



Christophe 19/03/2013 23:01


...bien que certains prétendent le contraire (et pétitionnent d'ailleurs).


J'aime bien la tournure surréaliste du texte ! Il y a un côté "c'est le piston piston qui fait tourner la machine c'est le piston piston qui fait marcher les wagons" 

Arthémisia 19/03/2013 23:05



Eh oui, ça m'arrive de dérailler sec!


 



Suzâme 07/03/2013 20:07


Ce que j'ai toujours vu en premier dans les pigeons étaient leur plumage tel un nuancier de gris et le fait qu'ils sont en foule sur les places, les monuments et s'expriment avec monotonie et
déjectent avec négligence. Il ne m'attirent pas vraiment. Alors que leurs soeurs, la colombe et la tourterelle attirent les inspirés. Ta façon de les voir est bien à toi. Bisous. Suzâme

Arthémisia 08/03/2013 08:48



Ai-je l'esprit mal tourné?!!!


Bises


A.



tilk 23/02/2013 09:11


à chaque fois je suis surpris par tes écrits et pas uniquement par le sujet


et à chaque fois j'aime...je suis un vrai fan !!! ah ah ah


et quand je verai un pigeon....ah ah ah


besos

Arthémisia 23/02/2013 19:57



Merci d'être un de mes fans : ça fait du bien de se savoir une star!!!!!


Surtout suite à ce petit délire qui relève à mon avis beaucoup  de la démarche "paranoïa-critique" affectionnée par Dali!


Bises


Arthi



lutine 21/02/2013 10:20


Je regarderai mieux les sexes d'homme dorénavant, mais je crains d'être prise d'une crise de rire :-)

Arthémisia 21/02/2013 18:00



Moi c'est en regardant les pigeons que désormais je suis prise d'un sacré fou rire!



Lucien 20/02/2013 12:06


Les pigeons ça se mange avec des petits pois, les hommes ...

Arthémisia 20/02/2013 15:00



Réponse demain!



Cédric 20/02/2013 11:25


Le terme "texticule" convient parfaitement à ce texte !! ;-)

Arthémisia 20/02/2013 14:59



rourou...rourou...rourou...


 


Pour plus de détails...--> http://www.web-ornitho.com/chants/pigeonbizet.wav