Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

670 - Frétille...

Publié le par Arthémisia

 Je vous avais promis de revenir vous parler de mon voyage en Bourgogne...

Voilà une rue très agréable à emprunter, d'autant qu'elle est à PERNAND - VERGELESSE !


 

Commenter cet article

catherine 27/05/2008 22:25

J'arrive!

Arthémisia 27/05/2008 22:45



Attention de ne pas trop te faire remarquer!!!!



catherine 27/05/2008 18:22

A voir le  premier compte rendu, je pense qu'on va tous y aller en Bourgogne. On attend la suite du voyage avec une impatience certaine. Arrète de frétiller ainsi que je puisse te donner une bise!

Arthémisia 27/05/2008 21:57



bises
Catherine…et viens frétiller avec moi : si tu savais comme ça fait du bien !



Sylvaine 27/05/2008 11:53

 on est assez calviniste chez nous...et pourtant il y a une Rue du Purgatoire" juste avant celle de "L'Enfer" comme j'aime encore frétiller je reste sous la première et cite Dante :"Nous nous trouvions en haut de l'escalierOù s'interrompt pour la deuxième foisLe mont que l'on gravit pour y purger ses fautes :Là, de nouveau, une corniche enlaceLe tour du pic, semblable à la première,Sinon que l'arc est plus recourbé". Début du chant treizième.

Arthémisia 27/05/2008 21:56



C’est drôle car tu décris très bien la balade que j’ai faite dans les coteaux, le jour où j’ai pris cette
photo !


Le Diable aurait il ses quartiers en Bourgogne ?!!!



juliette b 27/05/2008 09:04

Et tu me dis "coquine".... mais Mademoiselle, je n'aurais JAMAIS pensé à ça....Et maintenant je vais y penser tout le temps

Arthémisia 27/05/2008 21:52



C’est tout
de même la 1ère fois que je vois une rue porter un tel nom !



Ile 27/05/2008 08:38

Arthi revisite le genre ! Moi j'avais, comme tout le monde, fait LA photo à Montcuq devant le centre des impôts, j'aimais bien le thème "Montcuq, un trésor public"...Mais là, j'avoue, rue de Frétille à Pernand-Vergelles, c'est autre chose !Bises à toi

Arthémisia 27/05/2008 21:51



Je n'ai pas pu y résister d'autant que le vin m'aidait beaucoup à frétiller!
bises délicieuses (j'en ai acheté)
Arthi


 


 



Multi-sourires 27/05/2008 07:10

A la vue de cette rue de FrétilleAussitôt mes yeux pétillentLe bout de mes seins pointillentMon corps et mes reins tortillentPas besoin d'aller aux Antillespour acheter soleil et pacotillesVa en Bourgogne et si t'es gentilleAlors tu verras que tout scintille ! ;-)

Arthémisia 27/05/2008 21:49



Dans le fond de verres et sur les coteaux, le ciel était beau...
merci pour tes trilles, Multi-sourires!