Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

680 - Avec...

Publié le par Arthémisia

Je voudrai aujourd'hui apporter une précision qui a son importance.

J'essaie toujours de noter l'origine des documents iconiques que je présente en « accompagnement » de mes textes.

Certains d'entre vous l'ont remarqué : il y a peu, je les appelais encore ILLUSTRATION.
Cela me tracassait.

 Illustrer pour moi, c'est mettre un décor, une image, c'est orner, voire éclairer à l'aide d'un exemple. Cela relève de la parure, de l'embellissement, et même parfois de la didactique.

Or ce n'est pas du tout ainsi que je conçois l'utilisation des éléments plastiques que j'insère dans mes billets.

 Je veux y voir un avec, un lien, un prolongement, de ma pensée et surtout pas quelque chose qui se voudrait esthétisant ou pire « joli ».  

 Cette image relève d'un choix totalement arbitraire,  empirique dirons certains, et j'insiste sur ce choix qui n'est pas de l'ordre du sensitif (visuel, rétinien) ou en tout cas pas seulement, mais que je veux aussi intellectuel. Il se peut même que les liens qui se tissent entre le texte et l'image ne soient pas du tout une révélation,  ou une mise en lumière, mais plutôt un questionnement supplémentaire, une ouverture, une, voire des interrogations, en tous cas un besoin d'élargissement.

 C'est pourquoi j'espère que vous n'y verrez aucune prétention ou aucun désir d'ellipse ( !!) mais désormais au bas de mes billets, et, avant le nom de l'artiste et de l'œuvre, vous ne lirez plus ILLUSTRATION  mais AVEC.

 Merci de votre indulgence car je ne peux pas revenir en arrière et corriger les 684 billets que j'ai publiés à ce jour!

Et surtout, surtout, merci à tous d'être ........AVEC moi...

Commenter cet article

rechab 02/04/2011 13:00



Approbation totale, ma  chère...  c'est vrai que  ça  m'a fait bizarre,  de voir  par  exemple une image  de L
Freud  ou de Bacon qualifiée  d'illustration...   comme une imagette  dans un livre  d'enfant...



Arthémisia 02/04/2011 13:17



C'est bien pour cela que je n'appelle plus l'iconographie qui est ici de ce nom! Cela relèverait d'ailleurs très souvent de l'irrespect!



bleu virus 13/06/2008 08:16

"  COMPRENDRE, ETRE COMPRIS  " si j'ai bien compris ... donc lire les images et regarder le texte pour en tirer l'idée maitresse ! sauf votre respect,  B.v

Arthémisia 13/06/2008 08:19



Ton idée maîtresse...et surtout pas la mienne! Je ne me veux pas didactique mais je souhaite garder un esprit d'ouverture...
Plein de bises, Virus
A.



martin 10/06/2008 19:14

Sachant ta considération pour la peinture je m'étais étonné de ces "illustrations" !Il n'est jamais trop tard pour... Ah, ça va mieux :)Je t'embrasse Arthi !

Arthémisia 11/06/2008 12:23



 Moi aussi, Martin, moi aussi....



orchis-mauve 10/06/2008 11:05

Tu veux dire que c'est un bon compagnonage, un ami ou une amie auquel tu demandes sa présence réconfortante.Utilise-moi, je voudrais encore plus être AVECBises et À DEMAIN

Arthémisia 11/06/2008 12:21



Merci.



Désirée 10/06/2008 07:17

L'image pour moi vient en renfort, mais parfois elle vient indiquer une autre piste, le vrai chemin de ma pensée sur tel ou tel texte. J'écris rarement de façon évidente. Ma tête est une grosse commode et mon écriture est pleine de tiroirs. Les images, ne sont pas que des images, et en aucun cas pour faire simplement joli. Enfin des fois, ça arrive, mais là encore c'est un pied de nez, une pirouette. Jouer les naïves godiches, ça peut être amusant. En fait, je suis une vraie pie, mais rassures-toi: toi, on ne te prends pas pour une buse ;)

Arthémisia 10/06/2008 07:32




:0009:
Personnellement je n'ai jamais vu de pie faire de pirouette, ...ni de buse d'ailleurs!
Mais les bises des buses, tu peux en abuser (aïe, ce que c'est mauvais!)




. 09/06/2008 18:29

Ce qui est bien avec cette préposition c'est qu'elle n'exclut pas dans certains cas l'idée d'une opposition...On se bat aussi avec un ennemiBises Arthi

Arthémisia 09/06/2008 18:32



Tu m'as totalement comprise!
merci(.) !!!



catherine 09/06/2008 17:52

Bonjour Arthémisia avec un h aspiré!J'aime bien cette précision moi qui suis toujours intriguée par le comment, du pourquoi, du parce que de l'"avec".Et c'est de toute façon un si grand plaisir d'être "avec" toi!Bise et belle soirée à toi

Arthémisia 09/06/2008 17:56



Sans rire, l'idée du H comme convoyeur d'air me plait bien.
Avec toi aussi, Catherine - avec un H aussi!
Arthi



Lung Ta 09/06/2008 15:37

je l'avais déjà entendu comme celacela allait sans le diremais c'est bien aussi de le direavec toi de tout coeur

Arthémisia 09/06/2008 17:11



Merci d'être, Lung ta.



Sylvaine 09/06/2008 12:17

Au passage...pourquoi ton Ἄρτεμις / Ártemis)n'a pas de "hâche" :-)sans toit...mais AVEC un abri...l'été se fait désirer !

Arthémisia 09/06/2008 17:09



Artémis a plutôt des flèches et un carquois!
Artémisia GENTILESCHI ...des crayons et des pinceaux...
Mais votre servante, Arthémisia a un "H" aspiré parce qu'elle a besoin d'air et qu'elle espère,
ce fichu "H", de ce fait, assez inspiré...
!!!



MBBS 09/06/2008 09:39

C'est un vrai plaisir d'être AVEC toi et de te lire.

Arthémisia 09/06/2008 10:32



Entre plaisir et besoin, je choisis les 2.
Bises
Arthi