Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

696 - On se fait une toile?

Publié le par Arthémisia

 Je te donne rendez-vous
Sous un morceau de toile
Un voile de coton
Tout blanc, comme l'étoile.

 Retrouvons nous ce soir
Dans les plis passe partout,
Les tissus amadou
Qui renversent les tabous.

 Je te donne un rencard
Dans les satins épars
Les dentelles en rempart
Barrière de nulle part.

 De Jouy, d'apparat,
Je soignerai l'entrevue.
Ne soit pas en retard
Sous mes jupons, veux tu ?

Je sais que ton lézard
Aime aussi le brocart :
Il n'est pas binoclard.
Juste un peu snobinard !

 Plus haut que mes genoux
Le tissu est très doux
C'est le meilleur rendez-vous
Pour qui court le guilledou.

 Aux cascades de jupons
Je t'attends vers huit heures.
Je connais un cotillon
Qui a besoin d'ailleurs.

 Copyright © Arthémisia - Juin 2008

Avec : Marilyn dans Sept ans de réflexion

Commenter cet article

o 30/06/2008 08:54

Ah! si j'étais un homme..... j'accourerais.... je serais au rendez-vous à huit heuresTentatrice !et avec l'aide de marilyn

Arthémisia 30/06/2008 09:01



Je n'ai pas dit que je viendrai avec une  copine!
bises
Arthi



catherine 29/06/2008 21:55

Le rendez-vous est bien tentant..Je suis sûre qu'il aura au moins une heure d'avance et qu'il piaffera en t'attendant!PS: merci pour ta chanson de Yves simon sur mon texte "brume". J'ai adoré autrefois cette chanson et je l'avais oubliée de même que Yves Simon que pourtant j'appréciais..Bise et bonne semaine

Arthémisia 29/06/2008 22:07



Rires!
Moi aussi, en bonne girelle (comme on dit par chez moi) j'ai aimé Yves Simon. J'ai même lu quelques uns de ses livres...pas mauvais d'ailleurs. Une autre époque  pour moi...
Bises et belle semaine à toi aussi, Catherine.



fbd 29/06/2008 21:46

Une autre façon de vivre (heureux) dans les juponsBelle Marylin à la présence et la voix inégalées!

Arthémisia 29/06/2008 21:55



J'apprécie beaucoup le mélange subtil de candeur douloureuse et de féminité totalement épanouie qu'elle incarne
encore aujourd'hui pour beaucoup, tant hommes que femmes.


 


 



Mikel 29/06/2008 20:22

J'ai eu grand plaisir à lire ce beau poème et à reluquer cette célèbre affiche ce matin en me réveillantMerci pour toutes ces idées qui éveillent l'âme et les sens !Bises

Arthémisia 29/06/2008 21:52



Merci, Mikel de savoir apprécier les froufrous. Ceux de Marilyn le méritaient drôlement!
bises
Arthi