Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

729 - CLAUDEL à lire et…..à voir jouer !

Publié le par Arthémisia


C'était le 2 août dernier et dans un lieu particulièrement en osmose avec le texte, un fort, perdu sur une colline, dans la pinède. Un vent léger, deux camarades suffisamment charmants, et  

« L’Annonce faite à Marie » de Paul CLAUDEL.


J'avais pris le soin de lire la pièce  la semaine précédente et de me documenter un peu sur l'auteur que je ne connaissais que parce qu'il est le frère de Camille.

De vilaines gens c'étaient bien chargées de me présenter CLAUDEL comme un écrivain  bigot. Point.
Un peu réducteur, non ?

Catho ou pas catho...là n'est pas le sujet.
CLAUDEL est fort.

 Peu importe vos croyances, vous ne ressortirez pas indemne de ce texte si dense, si intense.

Et si vous avez la chance de voir jouer cette pièce, courez !

J'espère que le metteur en scène saura user de l'alternance de la retenue et du silence et soudain de l'éclatement et de la puissance de la diction pour rendre compte de cette terrifiante rencontre entre ces rudesses telluriques pour ne pas dire chtoniennes et ces élévations d'âme nourries d'effarements extatiques ? Le plus vil côtoie le plus pur, la sainteté, le plus physique, le plus charnel atteint le surnaturel, le surréel. L'inexpliqué prend ses racines dans le bouleversement des âmes. Dieu -ou l'appelez le comme vous voulez- s'empare d'un chaos...à moins que ce ne soit l'inverse...

Le Fiat, l'Eros et le Thanatos refont  en le densifiant notre calendrier dans une symbolique outrancière, extravagante de vérité cruelle, voire outrageante et tout demeure cependant plausible. Parce que tout est symbole, à  commencer par les mots.

Ceux de Claudel et les nôtres.

 Quand au moment clef de la pièce, une étoile filante traversa la voûte céleste juste au-dessus de la scène, les larmes remplirent mes yeux.
Je crois bien que je n'étais pas la seule...

Copyright © Arthémisia - août 2008

Avec : Claudio BRAVO - Eros et Thanatos

Commenter cet article

bleu virus 11/08/2008 22:29

... et tu y es allé seule !???

Arthémisia 11/08/2008 22:33



Non, j'avais avec moi 2 adorables messieurs...



. 11/08/2008 22:09

Je sais pas...J'ai pêché ça dans "le livre à venir"(Maurice Banchot, folio, page 108)

Arthémisia 11/08/2008 22:15



Merci.
Bises
A.



catherine 11/08/2008 14:33

Bonjour Arthi,Du Fiat, du Eros et du Thanatos, c'est le "fiat" qui occupe toutes mes pensées et toute ma réflexion pour l'instant mais tout est toujours à explorer et Claudel fût un sacré explorateur!Ton enthousiasme me réjouit!Je t'embrasse ma belle Arthi!

Arthémisia 11/08/2008 17:48



Je suis assez critique en général mais là, on ne pouvait d’être transporté. Reste à savoir
où ?....
Je m'en fiche: c'était bon!


bises
Arthi 


 



joruri 11/08/2008 14:08

"Chut, si nous faisons du bruit, le temps va recommencer" Claudel.Il y a une terrible zone d'ombre. Et un talent exceptionnel aussi...Chacun choisira lequel des deux...

Arthémisia 11/08/2008 17:46



C'est vrai: la suspension est de mise.
15 jours après, j'en sens encore l'effet, les effets.


 


 



Gérard fleur bleue 11/08/2008 13:28

Je n'ai pas lu Claudel, ni Bergson, ni Bernanos, peut-être rebuté par leur étiquette de "bigot".Mais tu en parles si bien Arthi, que je vais peut-être faire un effort ! Bisou, G.

Arthémisia 11/08/2008 17:42



Non ! On ne faut pas lire un livre par effort…et surtout pas Claudel ! Il
faut le lire au moins par curiosité. Histoire de savoir.


Des centaines de personnes ont lu Mein Kampf, Le Petit Livre rouge ou je ne sais quoi,
sans pour autant adhérer à ces idéologies mais pour répondre à une demande de savoir. C’est pour moi, le principe premier de la lecture.


Le second étant le plaisir….


Bises mon ami.


Arthi


 


 


 



"Le frère de Camille" 11/08/2008 12:56

"Qui a crié ? J’entends un cri dans la nuit profonde
J’entends mon antique sœur des ténèbres qui remonte une autre fois vers moi
L’épouse nocturne qui revient une autre fois vers moi sans mot dire
Une autre fois avec son cœur, comme un repas qu’on se partage dans les ténèbres Son cœur comme un pain de douleur et comme un vase plein de larmes"

Arthémisia 11/08/2008 17:38



Peux tu me dire dans quel recueil? Merci.



o 11/08/2008 10:36

Oui il est le frère de la merveilleuse Camille....mais il est aussi un poète que j'ai lu avec passion. Je dois l'avoir quelque part dans "mes" bibliothèques, je l'ai tant aiméBigot! mais non CROYANT avec ferveurBises

Arthémisia 11/08/2008 15:07



Les gens qui ont cette foi, en quoi que ce soit, me bouleversent.
Bises
Arthi