Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

773 - Ventre, bouche et coeur

Publié le par Arthémisia


 

Un jour nouveau naissait.

Il faisait chaud. Et soif.

Elle tétait encore la corne de l'oreiller qu'hier, enroulée sur le flanc dans un repli escargotique, elle avait serré si fort et si longtemps contre son ventre, croyant l'y faire rentrer.

Aujourd'hui, elle avait décidé que son cœur serait de plumes.

Un jour nouveau naissait, car le ventre, la bouche et le cœur ont les mêmes yeux quand ils ont soif.

 

Copyright © Arthémisia - Oct 2008

Avec : Antonio SAURA - Nu

Commenter cet article

juliette ou O. 14/10/2008 16:54

Ils sont fétiches d'amour, humides de nos désirs

Arthémisia 14/10/2008 21:42



Ventre, bouche et coeur humides...ils battent à l'unisson.



bleu virus 13/10/2008 23:03

Même à contre temps, je ne peux m'empécher d'encenser la photo!

Arthémisia 13/10/2008 23:16



Dessin à l'encre très très graphique d'Antonio Saura...profondément ibérique, noir et incisif.
De la percutance...mais ce mot n'existe pas.



gentle13 13/10/2008 11:34

Bonjour Arthi, bien les articles que je viens de lire "Du matin...pour ne pas mourrir" et aussi le suivant.Bises et bonne journéePaul

Arthémisia 13/10/2008 13:06



Merci de ta visite, Paul.je t'embrasse et te souhaite une très belle journée malgré la météo tristounette.
Arthi



aliscan 10/10/2008 18:17

... pour ma part, je bave quand je dors !

Arthémisia 10/10/2008 18:20



Peut être est ce pour ta compagne?
En tous cas l'eau circule...
sourire!



catherine 09/10/2008 22:49

J'aime bien le repli escargotique....c'est exactement ma position nocturneBise de plume pour un coeur désormais de plume!

Arthémisia 10/10/2008 06:31



C'est la position des gens qui vivent sur eux mêmes, ou qui enferment dan scete coquille une richesse dont ils veulent garder le mystère faute d'être
compris.



fbd 09/10/2008 18:01

Corne noire de soif africaine

Arthémisia 10/10/2008 06:28



Cela est possible: il y a des épices, des parfums, de l'exotisme, enfin...dans cette soif.