Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

804 - 10 X10 (Le Décaméron)

Publié le par Arthémisia

  http://www.lockportstreetgallery.com/Dalis/LeDecameron/CLediableenEnfer.jpg

.

 

Quand on fait des études scientifiques (mes premières et les plus petites...), on passe bêtement à coté des merveilles de la littérature.

 

Voilà quelques années que j'ai entrepris de rattraper le temps perdu et de lire les classiques qui ont échappé à mon adolescence.

 

Mes lectures de l'été dont il faut que je vous parle (enfin !), m'ont d'abord portée vers le

 

DECAMERON

de

BOCCACE

 

Par les thèmes qu'il aborde, et la forme même du livre, ce Décaméron est un des livres les plus importants de la fin du Moyen Age.

 

L'histoire en est connue ; Florence est ravagée par la peste. Dix jeunes gens (7 femmes et 3 hommes) de l'aristocratie fuient l'horreur de la maladie et se retrouvent dans la campagne environnante, dans un lieu paradisiaque, un jardin des délices, où la Nature particulièrement accueillante laisse libre cours au plaisir de ....l'échange verbal et au développement de la poésie et du divertissement.

 

Chacun des protagonistes va, sur un thème choisi par le roi ou la reine du jour élu par eux, raconter une courte histoire pour divertir les autres et ceci pendant dix jours. Cela fera donc cent récits.

 

Nous nous trouvons ainsi pour la première fois de l'histoire de la littérature dans le cadre de ce que nous appellerions de nos jours, des nouvelles.

 

Leur thème : l'Amour.

 

Le livre  pose un questionnement varié et imagé sur la société de l'époque...paysans, marchands, notables, bourgeois, clergé... n'épargnant personne, variant les regards, et nous éclairant sur les problèmes sociaux et moraux. Florence était alors très prospère mais derrière la respectabilité de façade des notables, des commerçants, des religieux...se cache, là une femme qui abuse son mari, là un faux jardiner qui se fait embaucher dans un couvent et devient l'amant de toutes les nonnes, là un libertin qui meurt d'épuisement sexuel....On ne s'ennuyait pas  au Moyen Age!

 

Mais au-delà du croustillant, il faut bien sûr retenir que BOCCACE bouleverse la pensée (nous ne sommes pas loin de la Renaissance) et donne à l'homme un rôle majeur dans la maîtrise de sa vie personnelle par son courage, son intelligence et ses qualités spirituelles, qualités qu'il utilise pour trouver le bonheur terrestre, le plaisir et la satisfaction de ses désirs. La morale chrétienne est bousculée et la liberté de sentiments et de mœurs clairement revendiquée et sans tabou.

 

Il est  important de noter qu'il  développe l'Amour sur un mode courtois, ou picaresque,  ou grivois, ou drôle, ou grave...BOCACE  donne toujours la part belle aux femmes.

 

D'aucuns le lui ont d'ailleurs beaucoup reproché. Et quand je dis d'aucuns...

 

A noter que PASOLINI en a tiré un film sulfureux et polisson qui a mon sens est assez loin du ton élégant et raffiné de BOCCACE mais cela fait bien longtemps que je l'ai vu.

 

..et Salvador Dali une série de magnifiques dessins à voir ...

 

Copyright © Arthémisia - Nov 2008

Avec : Salvador DALI - Le Diable en Enfer.

Commenter cet article

Natur Line Sex 23/11/2008 14:08

L'ambiance, les cadrages, les jeux de la lumière, les poses, la beauté de Satine, tout nous transporte l'espace d'un instant dans un monde sensuel et sans vulgarité comme dans un rêve.....Bises timides

Arthémisia 23/11/2008 19:47



Le lien vers vote site n'est pas timide du tout!!!



juliette ou O. 23/11/2008 10:41

Merci, mille fois merci, tu m'en avais parlé, et je pensais ne pas être capable de lire ce livre, je le croyais trop intellectuel pour moi.
J'ai fait des études de mathématiques, alors... exit le latin
Vite acheter le Décamero
bises
O.

Arthémisia 23/11/2008 10:49



Oh, je t'en prie Juliette!


bises


Arthi



Baltha 22/11/2008 17:21

Il s'agit, me semble-t-il, d'une allusion littéraire " Le Train de 11H47 ". Tu suis? Une manière de se donner, toi et moi, un RDV culturel et artistique et commémoratif à Perpignan avec Dali.
Je ne sais pas si je ne serais pas un peu en retard.
Baltha

Arthémisia 22/11/2008 17:51



Serait ce le titre d'un livre que j'ignore?


Je ne connais pas du tout Perpignan et serai ravie de t'y retrouver pour échanger qq. propos culturels, commémoratifs et sourire avec toi.


Ne t'inquiète pas, j'ai moi aussi la réputation (absolument fausse!) d'arriver tjs en retard!


amitié


Arthi



baltha 22/11/2008 14:39

>
11H47

Arthémisia 22/11/2008 15:27



je ne te suis pas...?



balthazar 22/11/2008 06:20

Bonjour,
L'URL des illustrations de Dali, que celles et ceux qui ne s'y seraient pas rendus-ues le fassent avant de se rendre à la gare de Perpignan,
Baltha

Arthémisia 22/11/2008 09:44



Eh oui, le centre du monde!!!



MBBS 21/11/2008 18:16

Description si bien tournée, si bien argumentée que l'envie me prend de découvrir cet auteur, surout s'il donne la part belle aux femmes!

Arthémisia 21/11/2008 18:19



Quel bonheur que ta visite! Eh oui, même à la fin du Moyen Age, certains messieurs se jouaient des conventions sociétales!


Tu trouveras dans ma catégories "Rayonnages" quelques unes de mes lectures.


Amicalement


Arthi



fbd 21/11/2008 12:42

Comme tu en parles bien...!
je me rappelle du film de Pasolini...
Et voilà, je suis retournée en plein rêves

Arthémisia 21/11/2008 12:50



J'ai juste envie de vous faire partager mes lectures.., éventuellement de créer des envies, ...mais là j'ai drôlement du retard!!!!


Amitiés


Arthi