Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

828 - L'Espace humain

Publié le par Arthémisia



Ils se savent. Ici et maintenant.

 

Il a vu son regard, celui qui ne le quitte pas, celui qui le mange et où il se sent chocolat.

Il a vu sa bouche, celle qui dit bien au-delà du mot, au-delà de la peau, la coupe, l'ouverture, le grand accueil.

Il a vu ses bras, ses mains mendiantes, désemparées, nues, dépecées, sans lignes de vie, d'Amour, de chance, ses mains, seulement ses mains béantes dans le matin.

 

Elle, elle a vu son cœur, ce coeur qui  déborde d'explosions, de rouges coulis de vie. Elle y nage en rêve,  y bat bras et jambes, avance, avance, y fait des bulles de comics trip, d'enfant gourmand.

Elle a vu sa faille, noire, et pourtant libre. Il la lui a offerte impudiquement. Elle se plait dans ses gouffres. Sa Beauté est d'intime. Elle aime avec respect le don de cette fragilité.

 

Ils se savent. Ici et maintenant.

Complices.


Malgré l'espace humain.

 

Copyright © Arthémisia - Déc 2008

Avec : photographie de Spencer TUNIK

Commenter cet article

... 23/12/2008 22:59

conscience morale aussi est un pléonasme,..mais d'un autre point de vue.

Arthémisia 23/12/2008 23:03



Tout à fait.



... 23/12/2008 21:36

L'ordre moral...

Arthémisia 23/12/2008 21:46



Pléonasme!



juliette ou O. 23/12/2008 18:18

J'aime ton texticule  de chaleur et d'offrande, mais pas du tout la photo, on pourrait se croire dans un camp de concentration....L'animal humain n'est pas toujours beau à voirJe préfère le modèle unique, bien choisibises

Arthémisia 23/12/2008 18:30



Mais c'est ce que je voulais... cette barrière multiple, ordonnée, très sagement disciplinée, cet univers concentrationnaire, formaté, rangé, obéissant qui
EST l'espace "humain" entre elle et lui. L'affreuse distance imposée...
bises
Arthi



Eric Poindron 23/12/2008 11:58

Cette fois ça y est la voilà enfin la première bonne nouvelle concernant Ferney, le cabinet hisse les voiles et Le BATEAU LIBRE, LE BLOG DE FRÉDÉRIC FERNEY, quitte le port direction "les océans du web"... http://fredericferney.typepad.fr/ Allez faire un tour le pont et laissez un mot au capitaine pour lui souhaiter des beaux voyages... Avec mes amitiés voyageuses, justement. Eric Poindron Le cabinet d'Eric Poindron http://blog.france3.fr/cabinet-de-curiosites P.S. N'hésitez pas à reprendre l'information sur votre blog et à la partager avec vos amis et lecteurs. P.P.S. D'autres bonnes nouvelles sont à venir à la rentrée.

Arthémisia 23/12/2008 12:10



OK et merci de cette info que je reprendrai plus formellement très bientôt.
Bonne mer!
Arthi



oh 23/12/2008 10:05

J'aime beaucoup ton espace humain, comme un reflet de l'éternel mystère chocolat. Ah ah ah ! Oh zut, je me sent comme un mendiant, j'aime pas réclamer pourtant...ENCOOOORE ! ;o))

Arthémisia 23/12/2008 11:12



L'espace humain, celui que je décris est aussi celui de la distance, du temps, du vécu, l'infranchissable, l'énorme et lourd vécu, la barrière de l'avant,
des autres, du monde, la foule, et pourtant, et pourtant...le chocolat, oui, le chocolat.
Et les mains ouvertes....