Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

854 - Haiku érotiques

Publié le par Arthémisia

 

Quand ils se découvrirent nus, ils pénétrèrent dans le Pavillon.

Là, curieux, leurs corps déclinèrent les figures de l'amour .

 

J'avoue : j'ai acheté ce livre par pure malice !

On ne se refait pas...


Oui, bien sûr c'est d'érotisme que parlent ces courts poèmes populaires composés à la fin du XVIIIème et au début du XIXème siècle.

Mais dès la table des matières on découvre que le sujet sera traité par le petit bout de lorgnette - si je peux dire.... Ainsi les moines et leurs mignons, les dames du palais et leurs olibos, les domestiques abusé(e)s et abuseurs, les veuves  (joyeuses...), les courtisanes, les maisons de thé, les faucons, les nonnes, les maladies, la vie conjugale,... sont les thèmes abordés avec humour, sur le ton de la satire, qui posent un regard historique, géographique (le livre contient des cartes détaillées), et sociologique passionnant et extrêmement plaisant (héhé!...) sur ce qui - il faut bien le dire - est devenu un mythe au même titre que les estampes érotiques, je veux parler des mœurs libertines de l'époque, et ceci dans les couches sociales les plus diverses.

Autant d'anecdotes croustillantes sur des pratiques très codées  et très plaisamment évoquées.


Un exemple? ....
Déformation professionnelle, je me suis attardée sur des haïku qui traitent du papier de soie. J'ai appris que ce papier extrêmement doux et résistant, servait à la toilette intime post opera, mais aussi comme stérilet sous forme de boules mises en place in situ avant une relation sexuelle. Et tenu par la femme entre ses dents, ce papier servait aussi à atténuer les « sanglots » ("cris d'extase que lancent les femmes").


Voilà ce que cela peut donner....

 

Du papier-mouchoir

dans la bouche du haut et celle

du bas elle arrive



La délicieuse suite se trouve dans :


Haïku érotiques
Traduits du japonais et présentés par Jean Cholley

Edition Picquier poche (6€50)

 

Copyright © Arthémisia - janv 2009 

Avec : UTAMARU  - Shunga

Commenter cet article

catherine 29/01/2009 22:37

belle acquisition pour ta bibliothèque !Moi aujourd'hui, j'ai acheté un livre de Paul Ferrini (dans un tout autre genre, certes)C'est incroyable ce qu'on peut faire avec du papier de soie...;;Il faudrait toujours en avoir dans son sac..on ne sait jamais.Bise et bonne nuit

Arthémisia 29/01/2009 22:47



Je ne saurai t'énumérer tous les livres qui attendent que je les lise.(au moins 50!)  J'ai même une étagère spéciale pour eux.
Quant au papier de soie...j'en ai un stock dément dans mon atelier. J'aime travailler le coller/arracher et ce papier se prête vraiment bien à cette technique. J'utilise aussi pour faire ça,
 de très beaux papiers de soie votifs asiatiques avec des impressions d'or (enfin...dorées!)
Bonne nuit aussi Catherine.
Bises
Arthi
ps: en ce moment je lis James Joyce...un monument!



Gondolfo 29/01/2009 12:08

post opera ;) superbe

Arthémisia 29/01/2009 13:26



Quelques restes de mon  latin!
rires!