Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

858 - Elle s'habille de noir

Publié le par Arthémisia



Elle s'habille de noir.
Le noir est une couleur. Mille couleurs.

A commencer par celles des tombeaux et des ventres. Celles des profondeurs, des abysses, des trous, des écroulements, des écoulements, des chaos.

Celles des cendres mouillées par les larmes, des gris malades, des souillures. Celles des cris de la terre et des hommes, de leurs fers, de leur mal.

Le noir est une couleur sans sagesse.  Elle se déploie dans l’ombre, ruse, et tombe  lourdement. Elle est mots. Elle est encre. Mots et mots encore, ceux qu’on ne peut entendre.

Car le noir est une couleur bavarde, pertinente et d’impact. Qu’elle soit pâte crouteuse, aplat lisse et brillant,  ou jus sale. Bouillon d’onze heures. Plomb. Elle tombe. Toujours.

Déraisonnablement, monstrueusement.
Le noir est intrépide, casse gueule, rude.

Le noir est une naissance, une présence, un être nocturne enrubanné de folie, un charbon ardent, un animal rampant. Et peut être une fourmi ? Une minuscule fourmi.

Car le noir sait être pauvre, modeste, invisible, mort, ou en voie de mourir. Le noir est suicidaire.

Et pourtant il se bat. Contre les autres couleurs. Quelle lutte ! Quel match ! Et quels applaudissements ! Car le noir fait le beau, l’espoir, le viol.

Le noir porte. Le noir emporte.

Le noir est vital : il accouche des printemps.

 

Copyright © Arthémisia - janvier 2009

Avec : Jean-Jacques HENNER - Portrait de Laura Leroux

 

Commenter cet article

Ut 26/08/2009 18:53

N'y a -t-il que les peintres pour savoir que le noir est une couleur (le blanc aussi, d'ailleurs.. à cause du noir:))?Tu l'as magnifié ici! Noir envers des vies; accouchements...Je n'utilise jamais le noir en peinture, tu le sais, mais peut-être parce que c'est une couleur tellement puissante! Qui demande des accords si vrais, si justes..des accords à pas trembler... épidermiques. Je ne sais pas peindre jusque là...Un baiser sur tes mots si beaux!

Arthémisia 26/08/2009 21:21



Je crois que les coloristes, les designers, les couturiers et certaines
femmes élégantes (et pourquoi pas quelques hommes aussi !!!)  savent très bien combien le noir a de puissance, d’élégance et donne le champ libre aux autres couleurs si peu qu’elles
soient.


Ah ! les noirs de Manet, de Goya !!!


Soulages bien sur.


Il ne me fait pas peur ce noir. J’ai l’utilise librement quand je peins ou même que je dessiner ; rien ne vaut
la magie d’une encre de Chine lourde et dense.


Le blanc est pour moi bcp plus effrayant, crouteux, lourd et pesant.


Bises multicolores.


A.



Oncle Dan 04/02/2009 17:34

Et si on peignait en noir la camionnette stationnée devant chez Martin Cadeau !

Arthémisia 04/02/2009 18:40



Je ne vois pas trop le rapport mais je la préférerai orange ou rose fushia.
Le mieux c'est tout de même de lui demander son avis, non?



catherine 03/02/2009 19:16

Mais je reconnais que le noir c'est très chic et très bien surtout avec un accéssoire coloré mais si tu savais comme le temps est gris et sombre ici...rajouter du noir, c'est vraiment de l'abus je trouve...

Arthémisia 03/02/2009 19:19



Bien sur, nous subissons aussi les apports rétiniens et psychologiques de la météo, apports qui peuvent certainement faire évoluer notre rapport aux
couleurs.
Je t'envoie du soleil ; On en a eu un peu en fin de journée.
Bises
A.



catherine 03/02/2009 18:41

Même si ton texte est très bien comme d'habitude..Moi j'ai horreur du noir..même en plein hiver, je m'habille en rose en orange, en bleu turquoise.au risque de paraître un rien décalée (j'ai ma mode à moi toute personnelle) . Et ma chambre est remplie de couleurs vives. Avec tous le gris qu'on a en Belgique, il me faut ça pour compenser...Bisou et bonne soirée

Arthémisia 03/02/2009 19:12



Je sais très bien que s'habiller en noir c'est aussi prévenir le risque. Pourtant, je le fais, toujours avec un éclat coloré (dans les accessoires) pour lui
répondre ou un bijou métallique un peu fort.
Regarde le col de cette jolie dame....
Bises et belle soirée à toi aussi Catherine.
Arthi



joruri 03/02/2009 16:13

On aurait même pu envisager le saut d'eau,mais tout compte fait, on dirait qu'elle sort de la messe.: )

Arthémisia 03/02/2009 16:19



Rires!!!
Ah oui, après la messe...pourquoi pas?  ce n'est pas interdit par l'Académie (ou le dogme!)



joruri 03/02/2009 13:45

Quelle couleur ! Quelle pulpe ! Quelle vapeur !Quel parfum !- Raaah !- Comment ?- Je disais: Rahhhh !

Arthémisia 03/02/2009 16:04



Une camomille pour Monsieur Joruri, s'il vous plait!!!!



fbd 03/02/2009 13:02

J'aime bien m'habiller de noir…je considère que la couleur est à l'intérieur!! Et à l'extérieur!!

Arthémisia 03/02/2009 15:54



Très justement dit!



frederique 03/02/2009 12:19

Lui, le NOIR, comme elles, les couleurs, ont quelque chose à dire... c'est heureux qu'il existe (sans jeu de mot).Arthi, je t'ai bien lue à propos de FBacon..et je poursuis cette piste un peu difficile pour moi, mais c'est bien.Bonne journée.

Arthémisia 03/02/2009 15:52



C'est étrange que l'évocation du noir et de Bacon se retrouvent dans le même comm. Et pourtant je crois que si le noir et la peinture de Bacon ont quelque
chose à  partager, c'est le premier abord négatif qu'on leur prête.
Et puis le temps, le recul, l'analyse...font évoluer notre regard.
Amitié
Arthi



Erotica51 03/02/2009 11:15

Coucou Arthi !Un petit mot léger de deposé ici comme ces flocons de neige qui sont en train de chuter sur mon balcon. Le temps passe vite ...trop vite quand on aime. Mille pardons à toi mon Amie pour me faire si rare.Le blanc est à l'opposé du noir. Lumineux, pur, source de vie, il nous ouvre à la Vie. Bises affectueuses Marie Ange

Arthémisia 03/02/2009 11:35



Marie, cela me fait très très plaisir de te lire. Comment vas-t-u? Donne moi des nouvelles par mail. Cela fait si longtemps....
Pour en revenir au sujet qui nous intéresse, sache que je me méfie énormément du blanc. Bien sur il est la robe d ela marié, le lys, la neige mais il
est aussi le froid du carrelage, l'excès de propreté, l'annihilement d'une forme d'agitation apportée par la couleur. Il peut donc être interprété comme quelque chose qui aurait à voir avec une
fin définitive, une mort.
A ce sujet je t'invite à relire 3 de mes billets qui abordent cette question:


http://corpsetame.over-blog.com/article-7355293.html


http://corpsetame.over-blog.com/article-7162369.html


http://corpsetame.over-blog.com/article-17906020-6.html



Mes bises affectueuses
Arthi



Juliette 03/02/2009 08:21

Il y a le noir des deuils mais aussi celui de l'anthracite aux reflets d'argent, il y a le noir des veuves mais aussi celui de la jeunesse triomphante de son teint de nacre, il y a le noir grisé des tristesses mais aussi celui qui triomphe avec l'OrangeBisous

Arthémisia 03/02/2009 08:23



Oui, le noir permet tout.
Bises
A.



entité 03/02/2009 03:38

Le noir exite t-il?

Arthémisia 03/02/2009 06:03



Une lettre manquante et je doute du sens de ta question.
Voulais tu écrire :
- Le noir existe-t-il?ou bien
- Le noir excite-t-il?.../...
Si c'est la première question que tu poses, je répondrai que le doute est possible mais que de toutes façons il existe une couleur qui s'en approche, quelque chose qui va toujours vers l'absence
de lumière et qui fait vivre le reste; ainsi  même si une tache rouge pointe son nez, elle n'existe que parce que le noir, suffisamment de noir est là. Et réciproquement.

Si c'est de la seconde question qu'il s'agit, on serait tenté de répondre non, car par l'absence de lumière la rétine n'est pas excitée. Mais dans le cas du noir, c'est psychologiquement que
l'excitation se fait. Simplement par tout ce que le texte décrit, par le mystère que le noir développe, par le non-dit.

Je t'embrasse
Arthi