Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

887 - Coeur de loup

Publié le par Arthémisia



Quand le loup fut bien mort

Lui qui avait tant croqué

On a ouvert son ventre

Et qu’est ce qu’on a trouvé ?

Un cœur tout chaud et rose

Un cœur qui battait,

Juste à coté du sien

Qu’on venait de trancher.

 

 

Copyright © Arthémisia - mars 2009

 

Avec : Tex AVERY  - Le Loup et la Vamp

Commenter cet article

Alex 14/03/2009 22:44

...Et tu as encore plus raison !Ame soeur ou coeur frêre, z'aiment guère la solitude

Arthémisia 14/03/2009 22:48



http://www.dailymotion.com/video/x27aa3_tea-for-twonat-king-cole_music



Alex 14/03/2009 20:40

De toutes manières, un seul coeur ça ne suffit pas. Vu comment ils se brisent ces machins là, vaut mieux en croquer sur son chemin - s'il s'en trouve un qui passe - petit chaperon ou vamp toute rouge. 

Arthémisia 14/03/2009 20:58



Tu as totalement raison, Alex: un seul coeur, tout seul, ça ne vaut rien!



morale 14/03/2009 12:44

Tautologie adjugée

Arthémisia 14/03/2009 13:56



La formulation a quelques nuances, pourtant...
Mais je pense les deux propositions valables.



morale 14/03/2009 11:33

"La faim d'un loup est d'une délicatesse monstrueuse"

Arthémisia 14/03/2009 11:51



Probablement mais cela pourrait être  aussi : "La faim d'un loup est d'une délicate monstruosité".... !



gicerilla 14/03/2009 07:56

C'est amusant et je sentirais presque poindre une morale à la Esope. Quelle serait-elle ?

Arthémisia 14/03/2009 10:07



Les fables ne sont souvent que des retranscriptions d'une réalité.
Pour la morale...je réfléchis....et reviens te la proposer si j'en trouve une.
Bon week end
Arthi ..../..."Pire férocité cache souvent  tendre amour"?



fbd 12/03/2009 20:00

Le loup est c'est aussi la force sexuelle, deux coeurs est une belle image qui le complète

Arthémisia 12/03/2009 20:54



Je le pense accueillant tant par la gueule que par le coeur.



hozan kebo 11/03/2009 17:11

il y a loup et loup ! et je dirais même plus ...
4  (1872). Avec le possessif, en appellatif, et souvent par plais. Terme d'affection à l'égard d'un enfant, d'un être cher. | Mon loup, mon gros loup, mon petit loup. è 1. Loulou, II.
 5  Vx. (Par allus. aux mœurs peu sociables du loup). Homme farouche, solitaire. | C'est un vrai loup, il ne voit personne. è Ours.

Arthémisia 11/03/2009 17:15



"Ton " 5, je l'appelle un ours!

Et n'oublions pas les loulous...



catherine 11/03/2009 13:09

Ils croquent beaucoup, ils font les loups...c'est tellement ils ont peur qu'un jour , on remarque qu'ils ne sont qu'un coeur....tout nu!Bises petie soeur

Arthémisia 11/03/2009 15:51



Eh oui,les loups sont d'une pudeur incroyable!
bises
A.



juliette 11/03/2009 11:51

un amoureux fou !!!A côté de ton coeur y aura-t-il un coeur qui survivra ?

Arthémisia 11/03/2009 15:50



Je serai bien prétentieuse si je te disais que oui!



Lung Ta 11/03/2009 11:29

pspour Tex avery je suis fanatrois cd à la maisonen bouclecontre les coups de blues et les petits fils commencent aussi à être fanas

Arthémisia 11/03/2009 15:49



C'est si truculent!



Lung Ta 11/03/2009 11:28

il avait deux coeurs ?en tout cas dans tout loup ya un coeur chaudmeme chez les loups qui ne savent le montrerincroyable ! non ?

Arthémisia 11/03/2009 15:48



J'aime l'idée qu'il avait gardé au fond de lui le coeur d'une belle qu'il avait croquée...