Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

916 - Ciné-club...Babel

Publié le par Arthémisia




 

Il y avait le clown, ton frère d'arme.


Il y avait la blonde et son chien égyptien qui ronflait comme un homme.


Il y avait le couple, gris et rose, rose et gris.


Il y avait la mère, cherchant son fils perdu.


Il y avait le bruit du film qui tournait, tournait, tournait, tournait.

Babel. Incommunication.


Il y eut  l'assurance, la parole volatile,  le  vin et le sucre des gâteaux.


Il y eut  les vieux costumes qui nous observaient dans la nuit en riant.


Il y eut  l'ami.


Heureusement.


Copyright © Arthémisia - avril 2009

Avec : D'époque  © Arthémisia - janvier 2009

Commenter cet article

catherine 22/04/2009 22:54

Oui heureusement que de temps en temps les nuages s'écartent et montrent le bleu du ciel

Arthémisia 22/04/2009 22:57



Dans la foule, le mouvement, la vie, l'incommunication, surgit parfois un moment de partage intense qui fait que toute la magie du monde fond sur
nous et qu'on sourit enfin.



juliette. 22/04/2009 08:39

Il y  donc des "Bablel" où les êtres (hommes ou femmes) finissent par se comprendreLe costume est splencide, très "babelien"

Arthémisia 22/04/2009 08:53



Dans le film que je te recommande absolument, les épreuves terribles que traversent les protagonistes, sont la source de leur rencontre. A croire qu'il
faille en passer par là....

Et ce soir là, oui, comme tous les soirs du ciné-club dont je fait partie, la communion fut là aussi dans la salle après le film.
Cela fait du bien de se retrouver entre humain autour d'une réflexion commune et pas seulement la météo!

Quant aux costumes, à chaque fois j'ai vraiment l'impression qu'ils sont habités par les personnages pour lesquels ils ont servis et qu'ils nous observent malicieusement. Car eux
savent....



joruri 21/04/2009 09:57

Et même je me demande pourquoi les costumes ont toujours l'air si vieux...Les vieux costumes dont seul le temps est locataire.

Arthémisia 21/04/2009 10:04



Je les trouve même porteurs de sagesse!