Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

918 - Cafouillage onirique

Publié le par Arthémisia





 

J'ai vu dans la rivière, des poissons jaunes, au  phosphorescent plumage de brillantine laquée.


Sur la rive, des oiseaux, hauts sur pattes, piquaient la terre pour y puiser de l'or. En paillettes.


Les chevaux bleus dodelinaient de leur croupe callipyge en fumant du haschisch.


La montagne d'émeraude et de saphir, courait plus vite que l'œil, plus loin, plus haut. Point d'horizon. Du vert en vagues roulantes, infiniment. Du bruit vert.


Des fleurs, trop lourdement parfumées, penchaient leur tête musicale. Elles jouaient de la
flute.


De la terre humide et noire germaient des notes dicotylédonées.


Le ciel hurlait son lapis en costume moulant.


Des fruits oblongs et décadents se cognaient à mes cuisses. Tambours.


Au loin, un lion.

 

Le lit était de lait multicolore quand j'ai ouvert les yeux ; et tu riais. 
Comme un soleil.


Copyright © Arthémisia - Avril 2009

 

 

Avec : Franz Mark - Les Grands chevaux bleus
et le Grand Jethro Tull en costumes d'époque et son Bungle in the jungle. 

Commenter cet article

joruri 23/04/2009 16:34

Jethro tull... En pleine période progressive pour moi, c'est marrant. Ian Anderson, le flutiste de, donc, a sorti un disque sur "la conférence des oiseaux " de l'auteur soufi Farid Oddin Attar...

Arthémisia 23/04/2009 16:58



La conférence des oiseaux? Il n'y a pas quelque chose de MESSIAEN qui porte ce nom?



fbd 23/04/2009 16:26

J'aime beaucoup Jethro Tull, ton poème si "enlevé" (des sabines, je ne sais) et ces chevaux bleus me rappelent… un Kandinsky?

Arthémisia 23/04/2009 16:57


Pas fan de l'enlèvement  des Sabines de David ou de Poussin.Les Sabines de Jean de
Bologne me plaisent beaucoup (la photo est mauvaise) mais j'aime aussi celui des filles de Leucipes de Rubens.

Ces chevaux bleus sont de Franz MARC mais je crois que tu penses au tableau de KANDINSKY qui donna son nom (Le Cavalier bleu - Der blaue Reiter) à un mouvement et à une
revue qu'il fonda avec ses amis (dont Franz MARC).


Métastable 23/04/2009 15:27

Surtout garde bien cette vision du monde et continue à nous la faire partager parce qu'on adooooorrrre !Bisous.Thierry.

Arthémisia 23/04/2009 15:44



C'est l'humeur du moment à laquelle je dois dire sans honte, je ne suis pas habituée.
Mais je me soigne à grands (et petits!) coups de peinture, écriture, lecture et ...sourires.
Bisous à toi aussi Thierry
Arthi



Azalaïs 23/04/2009 10:03

merci merci pour ces deux découvertes, Jethro Tull et Franz Mark, moi qui suis une terrienne je suis infiniment sensible aux émotions charnelles suscitées par ces chevaux bleus (j'ai bien aimé la vache jaune et le chat roux aussi)j'ai une furieuse envie de vert, et ton bruit de vert résonne à mon oreillebises

Arthémisia 23/04/2009 10:15



Franz Marc est un artiste que j'affectionne particulièrement pour son travail sur l'expressivité de la couleur. Ce que c'est fort!
Mort trop tôt, à Verdun.

Quand au Tull, c'est mon père qui l'a ramené à la maison ; très très "open" le papa pour l'époque et j'ai tout de suite adhéré à ce mélange décalé entre rock progressif et
classicisme .

Pourquoi Marc et le Tull ensemble ? Pour les couleurs pardi! C'est fou ce qu'on en a besoin.



juliette. 23/04/2009 09:39

Ωuelle cjance d'afoir de temps en temps une vision du monde exotique et surréaliste.Mais quand la vie vous rappelle ses tristesses et ses agressions, on n'arrive plus à rêver follement....

Arthémisia 23/04/2009 09:46



Il convient peut-être d'arriver à prendre des pauses, de décrocher ne serait-ce que quelques instants. Regarde, j'y arrive bien...(les plus
récentes):http://corpsetame.over-blog.com/article-30443190.html
http://corpsetame.over-blog.com/article-29800575.html

Et je ne te dis pas tout....!



Frederique 23/04/2009 09:38

Magnifique kaléidoscope.. et il y en a pour tous les sens.. je m'y baigne j'adore.Frederique

Arthémisia 23/04/2009 09:44



A la relecture, je m'amuse moi-même d'avoir osé marier Franz Marc et Jethro Tull. Mais je suis contente de mon effet de palette!
Merci d'aimer mes couleurs du jour.



juliette. 23/04/2009 09:25

Comme je voudrais être dans ce lit plein de rêves, si évocateurs du plaisirBises O.

Arthémisia 23/04/2009 09:33



Actuellement, je me demande, Juliette, si cela ne dépend pas aussi de notre façon de regarder le monde. Après tout, si je le veux, les poissons ont des
plumes et les chevaux fument des joints.
Et, le plus important : il est là quand j'ouvre les yeux.

Peut-être est-ce une façon totalement débile de positiver?
Peut-être est-ce le printemps?
Ou peut-être est ce la folie qui me guette?

En fait j'ai envie de ne pas me poser de question.
C'est ça: c'est probablement la folie....