Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

933 - Danger

Publié le par Arthémisia

 

 
"Ma mère disait toujours, quelqu'un qui se tue est quelqu'un de dangereux .
"


Thomas Bernhard

 

Avec : Hans BELLMER - Maquette pour "Les Jeux de la poupée" (1938).
Une des vingt-quatre épreuves gélatino-argentiques coloriées à l'aniline, collées sur carton.

Commenter cet article

Niko 20/05/2009 17:58

http://kargul.over-blog.com/article-3581064.html

Arthémisia 20/05/2009 22:13



je viens d'y aller....



Niko 20/05/2009 17:55

J’ai une illustration de l’histoire de l’œil, un photomontage… il faut que je cherche le lien…

Arthémisia 20/05/2009 22:08



OK



Niko 20/05/2009 17:42

Bellmer illustrant Bataille…

Arthémisia 20/05/2009 17:44



L'oeil je crois , non?

...oups! Je viens de vérifier c'est Madame Edwarda...lu l'an dernier.



Niko 20/05/2009 17:28

Un oubli…pardon, il manque le (s)… “Le Bleu du ciel“

Arthémisia 20/05/2009 17:33



Bataille bien sûr :
Ils ont en commun la transgression, le non-conformisme.



Niko 20/05/2009 16:31

Deux références que j’aime… Hans et Thomas, manque plus que ce vieux George…

Arthémisia 20/05/2009 16:55



Ce vieux George...sans "S"?

Je sèche....
Tu m'eus dis Cette vieille....S'il s'agit d'un oubli, voyons les Georges que j'aime; ça
pourra toujours me donner des pistes:


1.     Mon grand père


2.     Groz


3.     Orwell


4.     Segal


5.     Morandi


6.     De Chirico


.../...



Zut ...je ne peux pas oublier...Lautner et Clooney! 


 



"Le danger " 19/05/2009 14:31

C'est vrai aussi.

Arthémisia 19/05/2009 14:36







"Le danger" 19/05/2009 13:40

Il faut remuer beaucoup de boue, remonter beaucoup de fleuves, traverser les enfers, pour trouver l'or du temps.

Arthémisia 19/05/2009 13:45



Ou laisser décanter la terre dans le bocal, pour qu'apparaisse la transparence lumineuse.



"Danger" 19/05/2009 08:28

Ce qui aura été veut être. La volonté de bonheur est une volonté d'un genre très spécial. " Car ce qui gîte Près du jaillissement originel ne quitte Un tel lieu qu’à grand peine.(Hölderlin)

Arthémisia 19/05/2009 12:45



Et pourtant le temps détruit ce qui aura été et la désillusion mêne au renoncement. Malgré toutes les volontés...



"Le danger" 18/05/2009 22:18

Le bonheur.

Arthémisia 18/05/2009 22:24



Tout ce qui a été pris n'est plus à prendre.



"Le danger" 18/05/2009 14:42

Même si son fond de commerce marche à merveille, les échappées belles représentent un danger certain  pour l'engeance désespérante, des fois qu'en douce ça se dirait que c'est... possible.

Arthémisia 18/05/2009 18:50



Peux tu préciser ce que tu entends par "échappées belles"?....
Il me semble qu'avec une volonté suffisante, presque tout est possible.



"Danger" 17/05/2009 11:46

Très dangereux pour le pouvoir absolu protectionniste matriciel cet acte de reprise désespérée de liberté, en effet.

Arthémisia 17/05/2009 20:20



Coupage désespéré et désespérant de cordon?



O. 16/05/2009 23:22

Il faut garder sa vie en soi, ne rien laissez deviner, si on peut bien sûr.Bises ma belleO.

Arthémisia 17/05/2009 11:11



Je sais la préciosité de la vie. Je sais aussi que pour extraire les plus belles précieuses, il faut lutter contre la roche.
Bises tendres
Arthi



O. 16/05/2009 18:40

Je sais faire abstraction de mon cas personnel, c'était une réflexion "générale" et souvent vérigiée dans les faits diversBises

Arthémisia 16/05/2009 18:46



Les relations humaines sont complexes. Les personnalités sont complexes.
Dire qui ou qui est dangereux c'est avant tout poser un jugement et peut-être oublier que ce sont les associations (ou leur manque)  qui sont dangereuses.
Quand la solitude se comble par un accord la dangerosité disparaît. Mais il n'est pas toujorus facile de trouver cet accord, qui donne plaisir à la vie. Les divertissements restent de surface et
ne comblent pas les espaces profonds.
bises
Arthi



O. 16/05/2009 18:03

Déjà da,gereux pour lui-même et Il commence parfois par tuer les autres.....

Arthémisia 16/05/2009 18:08



Je crois que chaque cas est un cas d'espèce, Juliette.
Il arrive parfois que ce soit l'inverse, ne crois tu pas cela possible? La réponse de Hozan quand aux "divertissements" me paraît particulièrement
plausible.



hozan kebo 16/05/2009 16:48

quelqu'un qui se se tue n'est pas quelqu'un de dangereuxmais peut-être avant tout quelqu'un sur qui les "divertissements" usuels ne font plus d'effets et qui s'ennuie horriblement il ne devient dangereux que si il ne prend pas soin , comme Langlois dans "le roi sans divertissement" de Giono , de se faire éclater la tête loin de tout le monde , dans un champ de neige , en fumant une cartouche de dynamite au lieu d'un cigare

Arthémisia 16/05/2009 17:01



Tout à fait!
pourquoi ai-je arrêté de fumer? C'était si bon...Et la neige, chez moi, c'est super rare.
Maman, où t'es????!!!!!

Arthi
ps : " La distance, ça évite l'accrochage" (J. Dutronc)



iskander 15/05/2009 22:06

"La où croit le danger, croit aussi ce qui sauve"... Horderlin, je crois ? J'aime beaucoup Hans Bellmer. As-tu eu la chance de voir la tres belle exposition que le centre Pompidou lui a consacré en 2006 ?

Arthémisia 15/05/2009 22:36



Oui, Hölderlin. J'ai cette citation dans mon 1er cahier de citations!
J'ai tant aimé ses Hymnes ...tu me donnes envie de les relire!
 
J'aime Bellmer, beaucoup aussi. Va lire ma réponse à Gentle.
Car j'aime les artistes qui ont dépassé l'anecdote , l'image encombrante d'un Beau charmant.
Et pour Paris, j'y monte rarement...pas vu l'expo...



fbd 14/05/2009 17:17

Aurais-tu quelque souci avec Bellemère?Oups

Arthémisia 14/05/2009 17:21



Belle mère est loin et vraiment, sans lui souhaiter de mal, elle est le cadet de mes soucis!



joruri 14/05/2009 14:24

Très belle triste sculpture.Bon, je n'ai pas quant à moi une réèlle fascination de la mort (tremplin de la vie ?),mais j'admets qu'il y a là un rendu expressif.Il ne s'agit non plus de s'y complaire tu vois...

Arthémisia 14/05/2009 17:11



Cela m'étonne que tu trouves cette assemblage "beau"!
Sans avoir de fascination excessive pour la mort, ou pour sa représentation, le fait qu'elle soit présente à nous quasi quotidiennement fait que je trouve tout à fait normal qu'elle soit aussi un
sujet exploré par les artistes.
Même si cela est fait en toute crudité.
Le journal de 20 h nous montre tellement d'atrocités que même les sculptures de Bellmer peuvent nous sembler belles à côté des violences gratuites et des guerres dont
notre oeil est abreuvé.



gentle13 14/05/2009 12:53

Bonjour Arthi, oui je comprends ton point de vu, l'orthographe est importante dans la construction d'une phrase et un mot c'est mot et pas un autre.Ta photo me laisse perplexe.Bisousbonne journée

Arthémisia 14/05/2009 17:06



C'est la photo qu'Hans  Bellmer a faite d'un travail préparatoire, une sorte de maquette, à une de ses poupées.
J'aime beaucoup les regards, les interrogations qu'il posait sur le corps, le corps souffrant, le corps en détresse, le corps déconstruit, le corps mourrant.
L'art pour moi doit poser des question. Son Art était fortement dans cette démarche éloignée de la simple illustration, ou de la simple narration.
Bises
Arthi