Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

957 - La Route des oyats*

Publié le par Arthémisia

 


Ciel moite. Chaleur de Prusse.


Je vais dans le matin adouci par ton souffle.


Les cendres de cette nuit se collent au plafond.


Me viennent des mots tendres, indicibles, de ceux qui s'écrivent à l'intérieur des paupières. Ou des cuisses.


J'entrevois ton ventre, dunaire, y respire le début d'un été. Ma main flirte dans ses oyats.

Ma pensée suit ta route.


Au loin, ton cœur hache la nuit. Il veut me dire bonjour.

Ton sexe le devance.


J'habite une catastrophe, tirée vers ton divin.

 


Copyright © Arthémisia - juin 2009

 

Avec : Reproduction de Shunga N° 7 - Ike No Taiga

 

Commenter cet article

Henri-Etoile 24/06/2009 13:19

Y donner suite n'est que Flou.......commeen une approche quelque peu tactile....

Arthémisia 24/06/2009 13:20



ces derniers mots me semblent superflus!



Henri-Etoile 24/06/2009 13:14

Oui, et c'est bien en cela, que je prop-Ose généralement, dans l'intime qu'il soit naissant ou d'expériences,La rigeur du Silence.......pour apprécier mieux alors, en bouches à bouches collées...Les nuits et jours sans fin.....dans les enivrants parfums des souffles exhalés et embrasés par les élans des corps, contractions et érections en Houles, en syntaxes....J'aimerais-aurais aimé, prendre contact plus directement avec Vous: etoile_31@hotmail.comla Saveur des Mots, qui jaillissent, alors des corps collés, Dans une unité qui n'est que Somme, de Choix......de paroles et Silences mêlés....

Arthémisia 24/06/2009 13:17



L'invite est claire !



Henri-Etoile 24/06/2009 12:46

Oui, Ces mots, choisis, parlent beaucoup, me parlent beaucoup....notamment les mots, contenus, dans les Cuiises, la Hache...la Nuit...... et ce sexe tendu......qui précède........Ha ! Être et sans un mot.......Puissance des Silences.....

Arthémisia 24/06/2009 13:07



Il est des silences 10 000 fois plus parlants que les plus bavardes bouches.
A quand vous voulez Henri-Etoile.
Arthémisia



fbd 23/06/2009 13:05

C'est superbe… et le dessin, mmm!

Arthémisia 23/06/2009 20:40



Merci Françoise....



thomchan 16/06/2009 22:59

mmmhm, sourire, c´est une idee aussi !  les traits d´encre de chine , comme tendre il ils cnturer les corps se conversent, les yeux de concentration ..et tres lentement bien sûr.. sourire  thom 

Arthémisia 16/06/2009 23:17



Une idée....Une idée....

Merci de ton passage, Thom.



*"La route des oyats"* 16/06/2009 20:44

Dans l'éclairage de ton texte on dirait qu'elle veut s'emparer ..comme d'une machette ...de ce sexe, qui devance son coeur.

Arthémisia 16/06/2009 21:04



Non, un cadeau, difficile à obtenir, à maîtriser, à garder...pour aller vers ce coeur, ou qui le complète,
là n'est pas la question.
Je ne me pose pas la question de ce qui est devant. Ce qui est avant dans le temps et dans l'espace n'est pas toujours ce qui est avant dans le lien. D'ailleurs pourquoi faudrait-il établir une
quelconque hérarchie?



O. 16/06/2009 18:36

C'est une belle, douce et attirante catastrophe... j'aimerais aussi y habiterBisous

Arthémisia 16/06/2009 18:52



Je vais voir avec lui s'il est d'accord



Clarinesse 16/06/2009 17:22

Ah ! :) Ben j'me disais bien aussi ce matin qu'il manquait l'astérisque ! (De l'art de causer pour ne rien dire.)

Arthémisia 16/06/2009 17:34



Eh oui, z'l'avais z'oublié!
Il me faut être plus vigilente car d'autres ont l'oeil, à ce que je vois!

Sais tu, pour rester dans cette idée de protection, que dans la  religion orthodoxe grecque, l'astérisque est une étoile d'or qui, posée sur la patène empèche le tissu de toucher les
hosties?

(http://belcikowski.org/la_dormeuse/images5/claudel_caus.jpg
Les Causeuses - Camille CLAUDEL...ne sont-elles pas mignonnes? )



Bifane 16/06/2009 13:07

Si je dis encore "amusant", tu vas te fâcher ? Je suppose bien que non, mais tu vas trouver que mes appréciations se limitent à peu de mots. J'en ai guère plus pour ce dessin, pas qu'il me déplaise d'ailleurs, mais tes mots pour l'accompagner me séduisent bien davantage. En l'occurrence, me semble que c'est le dessin qui accompagne les mots plutôt que l'inverse... J'aime bien cette inspiration, comme quoi y'a pas que des peintures à découvrir chez toi, ce que je disais déjà l'autre jour... Bien le bonjour chez toi, Arthémisia !

Arthémisia 16/06/2009 13:16



"...c'est le dessin qui accompagne les mots plutôt que l'inverse"OUI! OUI!

Regarde comment j'appelle les images que je place avec mes textes: ce sont des "avec"(et surtout pas des illustrations!) .
J'écris presque toujours (dans  99% des cas ) en premier et essaie ensuite de trouver un avec qui peut accompagner mon texte, l'étayer, le faire éventuellement grandir,
l'ouvrir....
 
Celui là, excuse-moi, je ne le trouve pas "amusant" mais ...charmant!
Et si mon texte te plait plus, il est fort possible que j'en sois aussi ...charmée!
Merci +++
ps : demain, veux tu un joli Caprice de GOYA pour éviter l'amusement?!!!! 
Je te rappelle que mon peintre préféré c'est tout de même Francis BACON...pas rigolo du tout, le bougre....



LungTa 16/06/2009 07:46

c'est une éléction matinale que ces oyats (ou cet oyat ?) choisis par ta main

Arthémisia 16/06/2009 08:15



Tout à fait, je vote pour,  même si cela n'a rien à voir avec mon sens civique!