Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

964 - Velours paternels

Publié le par Arthémisia

 

Comme suite au billet de la fête des pères et en réponse à la dernière consigne de Juliette sur Papier Libre. :
décrire un jardin d'enfance...

 






C'était un p'tit carré,

Tout au fond du jardin,

Pas très ensoleillé,

Le tuyau bien trop loin.

 

C'était un p'tit carré,

Tout au fond du jardin,

Où tes graines j'ai semées,

Alignements de gamin.

 

C'était un petit carré

Aux allées mal tracées

Barbie s'y promenait

Avec tous ses copains.

 

Là dans le petit carré

Les graines ont bien germé

Recouvrant de pensées

Les allées mal tracées...

 

....Loin du  petit carré

Barbie s'en est allé

Le temps de quelques sillons

Et de quelques années.

 

Et devant ce p'tit carré

Aujourd'hui, désarmée,

Me viennent quelques pensées

Doucement veloutées.

 

Copyright © Arthémisia - juin 2009


Avec 
: Les Survivantes - Copyright © Arthémisia - juin 2008

 

 

Commenter cet article

Juliette 29/06/2009 08:46

C'est une solution, je ne dirais pas charmante, mais pas désgréable.Et puis il y a tant d'épines dans la vie, que ça ne te changera pas du quotidienBises

Arthémisia 29/06/2009 08:47



Il faut savoir faire avec le "terrain" !



Juliette 29/06/2009 08:35

Ta "chanson" me fait penser à Brassens"C'était un petit bonheurque j'avais rencontré...."C'est un peu ça, n'est-ce pas ? C'était du bonheurPourquoi appelles-tu ces fleurs "les survivante" ?Bises

Arthémisia 29/06/2009 08:41



Oh, oui, c'était du bonheur!!!!

Les survivantes, parce que mon jardin actuel où j'ai pris cette photo est si sec que les pensées n'y ont pas résisté très longtemps:  il est tout au sud, et je crois que je vais finir
par me limiter aux cactus, aux agrumes et aux oliviers!
Bises
A.



joruri 29/06/2009 08:25

Je n'ai jamais trop compris comment on fait...

Arthémisia 29/06/2009 08:30



Envoie ton texte en précisant pour quelle consigne tu le proposes, précise  le lien de ton blog si tu le veut et donne lui ton email bien sur. C'est
tout.
Ah non: je crois qu'un mot d'amitié, voire des bises ne sont jamais superflues!



joruri 29/06/2009 07:44

Jardin d'enfance ? des larmes, des cris, des injures, des pensions, des peurs accrochées au ventre, des maladies. Et au centre d'un eden polymorphe, multicolote, eclatant de parfums et odorant de couleurle tilleul geant de mon oncle, avec sa fontaine au centre. Soleil unique.Envois ça à juliette si tu veux petite frangine.

Arthémisia 29/06/2009 08:14



Merci de me poser ici ces mots plein de mémoire. Ne peux tu les proposer directement à Juliette, grand frère?jb3essarts@orange.fr



... 29/06/2009 01:36

...et moi j' y vois le plus grand et le plus beau des bouquets...Amitié

Arthémisia 29/06/2009 07:59



C'est à lui de le dire. Mais je sais sa réponse.
Amitié, bien sur.
Arthémisia