Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

963 - La Veut*

Publié le par Arthémisia

 


Je ne saurai  me lasser de ces baisers qui laissent des empreintes solaires dans vos coquelicots,


De mes dévorations d'images abandonnées à leur confusion cardinale,


De mes émerveillements à vos rubéfactions de comatule,


De mes cueillettes en votre incandescent milieu,


De mes morsures qui grignotent la paix de votre jardin rose,


De vos alcools crachés au flamboyant de votre buisson ardent,


De mes bains en vos eaux écarlates,


De mes franchissements de votre rubis con...

 

Copyright © Arthémisia -juin 2009


Avec
 : Mi-Mu (extrait)  - copyright @ Arthémisia - juin 2009

 

Commenter cet article

Henri-Etoile 29/06/2009 15:14

n'aurions-nous donc jamais évoqué ces notions de "CHOIX".........Oui, c'est bien de vous qu'il s'agit !!!

Arthémisia 29/06/2009 15:24



si mais vous savez très bien que les choix se font parfois à plusieurs!



Henri-Etoile 29/06/2009 15:03

La Réalité a fait que je n'ai jamais connu la présence de cet objet de nuisances dans aucun de mes lieux de Vie.....enfance, adulte, père de famille, seul, vie maritale, etc.

Arthémisia 29/06/2009 15:11



Je vous envie!



Henri-Etoile 29/06/2009 14:57

Lieu Commun....

Arthémisia 29/06/2009 14:59



Désolée je ne fréquente pas la télévision.



Henri-Etoile 29/06/2009 14:40

Je n'envisageais pas que cela puisse permettre encore d'offrir un tel encart publicitaire....

Arthémisia 29/06/2009 14:51



TF1 ne se  refuse rien!



Henri-Etoile 29/06/2009 06:32

Comment les motsne réduiraient-ils pas un Regard......?La Peinture,l'Expression,RéduisantdéjàTantet Tellement......L'Orientest une autre Fenêtre,oui,suret Dansle Monde.......Pas la Seule....

Arthémisia 29/06/2009 08:11



Je me porte en faux contre cette pensée; ni les mots, ni la peinture, ni quelque Art que ce soit, ne réduisent!
Ils attrapent, captent un monde que bien d'entre nous ne sauraient retenir, et élargissent le regard lambda en un champ qui couvre bien plus que l'étendue de l'alpha à l'oméga! Par
leur nombre ils  proposent le déploiement, l'ouverture, et créent la vastitude non seulement de champs mais aussi d'interprétation.

Votre réaction est certainement celle d'une personne sachant déjà poser son oeil. Pensez à tous les aveugles, les pressés, les inaptes, aux ignorants du Beau. L'écrivain, le peintre, le créateur
(je pourrai peut être même l'écrire avec une majuscule?) leur ouvrent largement la porte du merveilleux. Reste à eux de vouloir la franchir et d'éviter ....TF1!



Arthémisia 28/06/2009 12:41

test

Arthémisia 28/06/2009 12:42



ok!



Juliette 28/06/2009 11:49

Il est dommage que ce ne soit que de ta pensée, on aimerait un cri du corps

Arthémisia 28/06/2009 12:38



Et moi donc!
"On" est "je"...
Ainsi va la vie...ou plutôt elle ne va pas....



Mikel 27/06/2009 22:42

Avec toi Arthi, on est souvent proche du film l'empire des sens et de l'orientalismeC'est vrai que le Japon et son art méritent plus de "publicité", au delà du Haïku et des seules estampes.

Arthémisia 27/06/2009 22:48



Waouh!!!!!
Ta remarque me va droit au coeur! C'est un film que j'adore.
Mais je ne me sens  pas digne de recevoir ces compliments (!!!) , ceci même si ces mots érotiques ont jailli facilement de ma pensée actuellement par trop embrûmée.



Henri-Etoile 27/06/2009 10:29

Je découvre seulement ce matin, Votre Billet auquel vousq m'aviez invité à Lecture....Continuez.......et Explorez davantage........en Et-Fée....de t-AilesExpressions,m'inspirent........TrèsIntimement.....Pour LesCentCiels, De ce que, de qui, de ce que,Je suis,Dirais-je...

Arthémisia 27/06/2009 20:43



N'est ce pas malgré tout un peu ...réducteur?



Juliette 27/06/2009 09:07

J'ai eu un long temps où je n'aimais pas les coulures, surtout en peinture acrylique, om ils sont trop "lourds", par contre en aquarelle, ils ont une fluidité agréable, et puis il y a le talentBises

Arthémisia 27/06/2009 20:41



On peut travailler l'acrylique aussi en transparence, avec beaucoup de médium, en glacis.



Juliette 26/06/2009 22:48

Je regarde encore l'illustration, j'y vois plutôt ds seins, des rondeurs troublantes, Il m'émeutQui s'est permis de parler de menstrues !!!!Bises

Arthémisia 26/06/2009 22:55



En fait au départ, j'ai fait un dessin (qui est beaucoup plus grand) de la partie basse du corps de Mu et on voit tout le bassin et les cuisses
écrasées. Comme j'était mal installée (sur un chevalet, alors que je travaillais avec des crayons aquarellables) le pigment a coulé. Mais j'aime quand la matière agit seule, que je ne maîtrise
pas tout.
De retour à la maison,j'ai scanné mes dessins et celui ci étant plus grand que l'écran de mon scanner, j'ai recadré sur le centre. Celà en a fortement changer la lecture, déplaçant
l'interprétation en la concentrant  sur la coulure.

D'autre part les liquides naturels quelqu'ils soient ne sont pas interdits ici. Leur essence les fait participer au Beau.
Bises
Arthi



Juliette 26/06/2009 22:35

Je ne sais pas ce qu'est le ou la comatule, mais ça ajoute au charme brûlant et passionné et offert de ce "billet"Il est fureur d'aimer et d'offrirIl est toi.

Arthémisia 26/06/2009 22:39



Un animal sous marin qui ressemble à une étoile de mer très élégante et ...
rouge.
Je sais très bien combien ce billet est moi...tellement moi....
Je ne peux pas me refaire
Merci de l'avoir perçu.



anonyme 26/06/2009 22:35

et autrement ...?

Arthémisia 26/06/2009 22:37



Comment ça?

Je déteste cette situation....



anonyme 26/06/2009 22:20

Soit!le camouflage quelle hypocrisieA "la veut" de votre billet je réponds... d'ici où vous avez de même camouffler vos traces de passage!A ce courage de vous dire...s'impose mon respect

Arthémisia 26/06/2009 22:27



Je ne vous suis pas du tout!
Si vous ne pouvez en dire plus ici, contactez moi par mail , tout en bas de la page, cliquez sur "contact".
Merci. 



anonyme 26/06/2009 21:23

alors que rien ne vous y oblige...sinon que...

Arthémisia 26/06/2009 21:36



http://corpsetame.over-blog.com/article-29519793.html



fbd 26/06/2009 20:16

ça évoque irrémédiablement les menstrues (quel drôle de consonnance), la naissance et la défloraison

Arthémisia 26/06/2009 20:34



Irrémédiablement femme.



"La veut" 26/06/2009 08:58

Il n'était pas dit que la pause serait déçue. Quelle puissance !!

Arthémisia 26/06/2009 09:05



Sourire...

L'écriture c'est problablement comme le sport: il faut inspirer avant d'expirer.