Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

971 - eFFets*

Publié le par Arthémisia


 

Frisson de fantomatique foi,

Le feu est sur le faîte :

Faisons-le !

 

Elle fond à son offre.

 

Au frifri frissonnant

Des frisons de sa fée 

Il se floute et  frémit.


Sur la faille affolée

Elle ne l'a pas floué.

 

Et défaille le fou.

 

Copyright © Arthémisia - juillet 2009

  Avec : image prise

Commenter cet article

Ren 04/11/2012 13:34


 


 


sauf  qu'elle  est actuellement  à 5000 bornes,   mais  comme  tu le lis,  l'esprit  voyage...

Arthémisia 04/11/2012 13:41



Oui, je sais tout cela !



Ren 04/11/2012 13:09


ÉCOUTE



Je vole dans la nuit
Les roses de ta bouche,
Pour qu’aucune femme n’y trouve à boire.

Celle que j’embrasse
M’enlève mes frissons,
Que j’ai peints autour de tes membres.

Je suis ton bord de chemin.
Celle qui te frôle,
Bascule.

Sens-tu ma soif de vivre
Partout
Comme une lisière lointaine ?


Else Lasker-Schüler
Traduction de Catherine RÉAULT-CROSNIER


Il n'y a pas de contours lointains
Mais, juste, imprimés au matin
Sans les draps, le creux de tes seins
Dans la coupe ouverte de mes mains

J'étreins une chaleur tiède, et lisse
L'ambre de ta peau, qui tisse
L'ocre de la carnation
Décorée du picotis des frissons.

Je suis au bord de ton chemin,
Celui qui m'emmène au loin,
Empruntant aux anges, leurs ailes
Et le corps offert de mon modèle.

Des bois profonds, ta prière
M'en fait quitter la lisière
Pour les torrents qui grondent
....A l'origine du monde

RC - 3 octobre 2012


 


-

Arthémisia 04/11/2012 13:29



Ta compagne, Ren, doit être heureuse....



Ut 13/08/2009 18:06

Tu es une vraie curieuse... intéressant mais râpeux; je préfère éviter aujourd'hui :)

Arthémisia 13/08/2009 18:09



oh, mais je parlais pour toi! Moi, j'ai assez avec mes propres lapsus!



Ut 13/08/2009 14:21

Tu as raison; Mais là, vraiment je n'en ai pas envie ... quelques fois c'est plus doux de ne pas trop savoir :)

Arthémisia 13/08/2009 14:29



ET quelques fois c'est intéressant de savoir!



Ut 13/08/2009 12:43

Les lapsus disent toujours la vérité :)Je connais, "faille"....Doux baisers Arthi.

Arthémisia 13/08/2009 13:54



J'ai cru que tu faisais un jeu de mots, mais si c'est un lapsus, à ta place, je m'interrogerai ! 
bises
A.



Ut 13/08/2009 12:07

J'aimerai bien connaître cette faille initiale.....

Arthémisia 13/08/2009 12:17



Faille...c'est bien le mot...aussi...



Ut 13/08/2009 09:25

Quelle voluptueuse sensualité!Quel offrande!"Sur la faille affollée (...) Défaille le fou"Toute la femme dans un frisson; tout l'homme dans sa perdition.......

Arthémisia 13/08/2009 11:54



Ce n'est qu'un modeste délire élaboré à partir d'une folle initiale.



Henri-Etoile 08/07/2009 13:21

Il est Midià Chacundevant sa Porte....

Arthémisia 08/07/2009 13:23



Of course!



Henri-Etoile 08/07/2009 11:46

Trois.......Idéal pour la circulation des énergies complémentaires.......L'enfancedéjà une petite mort......Un Vertige, vers l'adolescence...

Arthémisia 08/07/2009 12:59



Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, Henri.



"-eFFets" 08/07/2009 10:29




Presque une enfant, et qui sortaitde ce bonheur uni du chant et de la lyre,et brillait, claire, dans ses voiles printanierset se faisait un lit dans mon oreilleElle dormait en moi. Tout était son sommeil.Les arbres jamais admirés, et ce sensiblelointain, et le pré un jour senti,et tout étonnement qui me prenait moi-même.Elle dormait le monde. Dieu poète,comment la parfis-tu pour qu'elle n'eût désird'abord d'être éveillée? Elle parut, dormit.Où est sa mort? Ah ce motif,l'inventerai-je avant que mon chant se dévore?Où sombre-t-elle, hors de moi ?...Une enfant presque...(Rilke)


Arthémisia 08/07/2009 12:58



Merci à toi...même si ce motif n'est pas le mien. Rilke, on ne saurait s'en passer.



Henri-Etoile 08/07/2009 09:35

Oui,les Diemsions peuvet se Rêve-Ailées......alorsplus Richesmoins "réduites"........moins "cavalières".......

Arthémisia 08/07/2009 09:37



Nous nous comprenons à 3.



O. 08/07/2009 09:31

Elle aurait pu choisir le Cavalier, mais elle a préféré le Fou.Je crois que je ferais comme elle.On peu avoir  des surprises drôlesBisous

Arthémisia 08/07/2009 09:36



La folie c'est tellement plus drôle, O.!



Henri-Etoile 08/07/2009 09:20

Hé Hé....

Arthémisia 08/07/2009 09:23



Eh oui!



Henri-Etoile 08/07/2009 09:11

Je saurai vous dire....

Arthémisia 08/07/2009 09:13



Gardez votre avis pour vous, Henri.
Lung Ta est intouchable!!!! Il en va ainsi de mes grands amis.



Henri-Etoile 08/07/2009 08:50

Curieux de découvrir,de savoirqui est Lung Ta...

Arthémisia 08/07/2009 08:56



sourires...Belle découverte!



Henri-Etoile 08/07/2009 07:23

Vous savez parfaitementoù les trouverau beau milieude chacune,des Pensées et de leursMati-Ères....

Arthémisia 08/07/2009 07:54



Au Milieu  se tient l'origine et le retour : la Vie.



LungTa 08/07/2009 07:22

Merci pour ces Elfes Fées

Arthémisia 08/07/2009 07:54



Mais pas de quoi, Lung Ta! Belle journée à toi.



Henri-Etoile 08/07/2009 06:30

Fondre et Chavirer,oui, à un tel Accueil.....

Arthémisia 08/07/2009 07:53



Oh, il ne s'agit que d'un amusement littéraire totalement ...spontané et pratiquement incontrôlé!
Je n'écris qu'ainsi. Le laborieux m'exaspère.