Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

999 - La Foi

Publié le par Arthémisia




 

 

« Fede è sustancia di cose sperate »*


Dante  Alighieri


 

*La foi est la substance des choses espérées

 

Avec : Gina PANE – Escalade non anesthésiée – 1971

Centre Pompidou.

Commenter cet article

mocka 19/08/2009 12:15

la foi est l'ancre de l'espoir.L'ancre de la viehouw u doing Arthi? 

Arthémisia 19/08/2009 12:33



Very well Mocka! and you?

Nice to reed you.



Juliette 18/08/2009 22:59

Il est bien que je l'ai dit ICI, Il faut que d'autres sachent comment s'esprime la VRAIE souffrance et pas la fausse pour se rendre intéressante

Arthémisia 18/08/2009 23:07



je comprends et recueille ta parole.



Juliette 18/08/2009 22:47

Je n'aurais peut-être pas du t'écrire cela, mais ces personnes qui font de L'ART..... avec ça, je les méprise, ils ne savent pas ce qu'est la vraie souffranceJe t'embrasse

Arthémisia 18/08/2009 22:55



je crois que Gina PANE voulait justement interpeller....
et sache que tu AS  LE DROIT D' ECRIRE TOUT CE QUE TU VEUX ICI!
(sauf insultes évidemment mais ça tu en es incapable...)



Juliette 18/08/2009 22:45

Je vais être dure et tu comprendrasMa Lise se coupait bras et jambes avec une lame de rasoir, pour la faire penser, nous avons fait toutes deux tous les médecins de la ville, chaque fois différent pour qu'on ne l'interne pas. Son bras gauche était entièrement couvert de cicatricesAlors ne me parle pas d'art à ce sujet. Elle c'était par désespoir de vivre.... elle a fini par la suitter cette vie, de son plein gré.Je suis parfois mécontente de ce que je fais, mais je ne souffre pas.... Ma Souffrance elle est et a été en elle avec elle et pour toujours.Tout le reste Pfft!!!!

Arthémisia 18/08/2009 22:54



Je crois qu'il faut que nous parlions de ça ailleurs, Juliette.
Je te serre contre mon coeur.
Arthi



Juliette 18/08/2009 22:32

Alors je suis compl!tement dans l'erreur, Oui, je devine les pointes.Je t'avoue que cette attitude masochiste m'est très douloureuse

Arthémisia 18/08/2009 22:35



et moi elle m'intéresse énormément! Gina PANE avait choisi la douleur comme mode d'expression.
Mais je comprends que cela puisse ne pas plaire.
Pourtant n'as tu jamais ressenti de la douleur en peignant?....



O. 18/08/2009 18:53

Les scarifications, hélas j'ai trop connu cela, mais ce vitrail dont émane une grande force ne m'y fait pas penser.Bises

Arthémisia 18/08/2009 20:26




De l'importance de l'Art aussi pour alerter le corps social, ou mettre le doigt sur les  réalités douloureuses...
Quel vitrail, O.?
Ce que j'ai choisi comme oeuvre est une grille sur laquelle Gina PANE est grimpée pieds nus alors que ces barreaux sont recouverts de pointes.
Je t'embrasse
Arthi



Henri-Etoile 18/08/2009 11:45

Enfouir un Rayon de Soleil.....:http://www.mamco.ch/artistes_fichiers/P/pane.html

Arthémisia 18/08/2009 12:55



Un rayon de soleil qui, malgré la douleur très présence dans ses actions, reste ancré dans la vie.
(merci pour le lien)



Henri-Etoile 17/08/2009 15:54

Vanités de la Foitout autant que de l'Espoir.......il faut bien organiser la vie sociale eten tirer profits.........Je sais c'est trivial.........mais justementque nous montrent les Artistes et les Oeuvresici évoqués........?

Arthémisia 17/08/2009 16:04



Qu'ils l'ont et drôlement, cette foi!



LungTa 17/08/2009 11:29

pourire en un mot mais avec un seul r au début (je me suis peut être trompé, pas doué en orthograpahe )mais pour Gina Pane je pensais bien à "pourire" voir ici par exempleet oui c'est elle !mais elle ne pratiquait pas que les vers, mais aussi les verres (cassés) pour les scarifications, enfin il me semble bien, je n'ai pas retrouvé de photo, simplement celle ci pour les scarifications aux lames de rasoir (âme sensibles s'abstenir) : ICIdu coup j'ai retrouvé une photo de la butte de sable dont je parlais plus hautje n'ai pas de photo d'elle pour rire, par contre bises

Arthémisia 17/08/2009 12:06



Tu m'asticotes!
D'autant que tu sais très bien que ce genre d'oeuvres très chargées de sens, car leur lieu est corporel, me plait beaucoup!
Sourires +++++
et bises
Arthi
(ps: j'ai failli à la place de cette oeuvre de Gina PANE, mettre la photo d'une oeuvre d'un actionniste viennois : tu l'as échappée belle !)



ambre 17/08/2009 10:08

quant on pense que la foi aide à vivre, c'est qu'on n'a pas la foi ..

Arthémisia 17/08/2009 10:10



Croire ça commence aussi par douter, Ambre,non, à moins d'être charbonnier....



O. 17/08/2009 09:06

La foi peut aider à vivre, mais elle est d'une substance si fragile

Arthémisia 17/08/2009 09:17



Charge à chacun  de la renforcer.



LungTa 17/08/2009 06:32

Bon CREDO, croyances, OKtant qu'on les prend pour ce qu'elles sont (croyances)c'est en effet pour moi une façon de batir la vie d'avoir des credomais c'est plus pour ramener dans le présent, pas l'espoir qui est futurle titre de mon mémoire d'assistant social il y a 15 ans était "Jenes entre des espoirs et désespoirs"l'un amène l'autremais la croyance qui permet de se libérer d'une part minimum d'inconnu pour mieux vivre le présent ouipour l'échelle non je n'avais pas vu les aspérités, maintenant je les entre vois et si tu me dis qu'elle est montée dessus, je la "reconnais" bienmartyre c'est pourrire un peuencore que ce qui est de "pour rire" je ne sais pas si elle connaissait bon mais mettre en lien Pane avec l'espoir, montre toute la souffrance que tu perçois aussi dans l'espoir je t'embrasse

Arthémisia 17/08/2009 06:48



Oui, pour ce qu'elles sont et pour chacun individuellement, comme éventuelle base de démarche libératrice ou autre.

L'échelle de PANE est un puissance symbole. Pense à l'échelle de Jacob ...
Je ne mets pas de souffrance dans l'espoir mais je veux rester lucide et garder à l'esprit les rugosités du parcours.Ceci malgré la foi et malgré l'espoir!

Une question :
Tu as voulu écrire "Martyre c’est pour rire un peu ou Martyre c’est pourrir un peu ?"....Quoi qu'il en soit de si bon matin, ton humour est ....dévastateur!

Bisous
Arthi



LungTa 17/08/2009 05:55

Pour Pane, on en a déjà discuté, cette oeuvre est "douce" par rapport à d'autres plus "physiques" (comme par exemple la série de photo où elle escalade vraiment une falaise de sable, au risque de tomber)Pour la foi, substance de la chose espérée, qu'est ce que cela veut dire ?que ce qu'on espère n'est que vide (comme la croyance / foi en qq chose ?)que la chose apparait parceq u'il y a la foi ?j'ai parfois les foiesrarement la foidur donc à comprendre pour moi

Arthémisia 17/08/2009 06:22



Cette oeuvre de PANE n'est tout de même pas une partie de plaisir : regarde bien toutes les aspérités des barreaux sur lesquels elle a posé ses
pieds nus lors de  sa performance...

Je comprends la citation de DANTE dans le sens où la foi est la chair de l'espoir, son étayage, ce sur quoi l'espoir peut s'asseoir. DANTE ne minimise pas l'espoir mais il en construit
les bases, les soubassements, le fondement , le socle sur la croyance, la conviction, le credo.

Credo qui n'est pas automatiquement déïforme, bien sur.

Mais l'espoir doit avoir une assise.

Belle journée, Lung Ta.
Je t'embrasse.
Arthémisia