Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1004 - Mon Toi*

Publié le par Arthémisia



 

Ecoute le sang rouge, la régénération.


La ligne se plie. Le corps ploie et s’ouvre.


Nous découvrons le signe.


Les fibres prennent consistance. Les sensibles trouvent leur forme.


Le matin est dans la poursuite.


La lame bleue ne vaut rien contre les écailles d’or.


Le je vaut la chandelle, la coupe du salut, les accords dominants.

 

Pars confiant. De nos métamorphoses.


On n’éteint pas une âme si facilement.

 


Copyright © Arthémisia – août 2009

 

Avec : Vassily KANDINSKY  - Accord réciproque 
Huile et laque sur toile, 114 x 146 cm
Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, Paris
Donation Nina Kandinsky, 1976
Photo Georges Meguerditchian
© Adagp, Paris 2009

Commenter cet article

letemps-d 04/09/2009 23:34

BonsoirExcellent ce tableau de Kandinsky, oeuvre abstraite. Votre texte fait revivre ce peintre avant gardiste du 20 è siècle.Bérangère

Arthémisia 05/09/2009 16:00



Bonsoir letemps-d hier,
Quel pseudo! cela me donne envie d'aller chiner aux puces demain matin.

Sache que je ne pars jamais de l'oeuvre mais qu'elle s'impose à moi à la suite de mon écrit (sauf pour ce qui est des consignes de Papier libre, mon groupe d'écriture).
Alors, oui, KANDINSKY, apprécié cet été à Paris. Certaines toiles folles comme celle-ci me parlent bien. D'autres plus épûrées aussi. Mais pas les très matièrées qui d'ailleurs m'ont surprises;
KANDINSKY pour moi c'est de la musique, et pas quelque chose de lourd.
alors ce tableau, oui, il ouvre une très vive partititon!
A bientôt, Bétangère.



bleu virus 24/08/2009 23:31

excuse je l'ai pris comme tel !!! oui nous sommes fragiles, mais un roc doit t-il rester un roc ?!

Arthémisia 24/08/2009 23:38



Non, bien sur. Et puis un roc c'est l'image que nous avons de lui. Il sait très bien ses failles, ses ravines, ses fissures. Cela le rend plus
beau.



bleu virus 24/08/2009 23:14

Je ne veux pas que la vie soit cruelle; notre fragilité éveille notre force et de la force tu en as toi aussi !

Arthémisia 24/08/2009 23:17



Et si je ne parlais pas de moi?
Tu  sais, même les rocs s'effritent un peu parfois.



bleu virus 24/08/2009 22:50

"On n’éteint pas une âme si facilement.": HEUREUSEMENT !!! j'allais dire pour moi tellement je me sents dans la résistance. Mais j'apprends aussi à suivre le cour des choses.

Arthémisia 24/08/2009 23:04



La vie est cruelle parfois, Virus et même en résistance, l'homme se sent fragile.



entité 24/08/2009 18:53

Hum.....................................!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Arthémisia 24/08/2009 20:09



Nous nous comprenons.
Je t'embrasse
Arthémisia



juliette 24/08/2009 17:31

J'aime beaucoup tes "à côtés" de papier froissé et parcheminé.Cela donne encore plus de spitirualité à l'ensemble Bisous

Arthémisia 24/08/2009 20:08



Ouh lala! Ce ne sont pas mes "à coté" de papier mais un extrait d'un tableau d'Alberto BURRI que j'ai bcp apprécié lors de la dernière exposition ayant pour
thème "le noir est une couleur" à la Fondation Maeght.
A côté des Soulages, ils se répondaient magnifiquement.



juliette 24/08/2009 17:28

"Du soirituel dans l'Art et dans la peinture en particulier"Livre majeur que tu illustre parfaitementDes bisesO.

Arthémisia 24/08/2009 20:06



Merci. J'espère que Vassily est aussi enthousiaste que toi.
Bises
A.



Renard 24/08/2009 16:45

Je suis ravie d'avoir récupéré mon ordi, ça me permet d'avoir accès à ce superbe texte épaulant un tableau de KandinskyMerci pour ce cadeauBises du lundi à toi 

Arthémisia 24/08/2009 16:52



En ce moment les ordis souffrent  : j'ai installé un gros ventilateur contre le mien qui ne cesse de s'éteindre tout seul.

Kandinsky est venu après. Je ne pars jamais d'une oeuvre. Elle est un "avec" qui prend la main de mon texte une fois qu'il est écrit. (enfin presque toujours)
Merci d'aime et de le dire....
Bises
Arthémisia



gentle13 24/08/2009 12:56

Boujour Arthi, c'est sublime ce que je viens de lire j'aime beaucoup. Je te souhaite une bonne journée te fais un bisous et te dis à bientôtPaul

Arthémisia 24/08/2009 13:30



Merci Gentle! A toi aussi une belle journée : on dirait qu'il nous arrive un peu d'air. Ca fait du bien.
Bises
Arthi



'Mon Toi" 24/08/2009 11:12

La lumière du vrai jour dissippe les brouillages.

Arthémisia 24/08/2009 11:14



A qui le dis tu!



Henri-Etoile 24/08/2009 11:05

N'oubliez pas le Facteur.......!!!Il adore presser ses petits pas........Pour l'Amour.....Hé Hé

Arthémisia 24/08/2009 11:09



Le message est reçu. Ne vous inquiétez pas.
Hé Hé...



Ut 24/08/2009 11:05

Magnifique! Je n'avais jamais vu ce tableau pour de vrai, et les reproductions que j'en ai sont pâlotes!!! Tu me l'as fait vivre, vivre!Baisers d'une petite âme qui refuse de s'éteindre ;)

Arthémisia 24/08/2009 11:08



Kandinsky et la vie...je pense que cela allait de soi.

Petite âme, Ut, tu déc......!



"Mon Toi*" 24/08/2009 10:55

De ton côté, sans doute.Du mien, j'en doute.

Arthémisia 24/08/2009 10:58



La question repose tant sur l'émission que sur la réception.



"Mon Toi*" 24/08/2009 10:43

Alors le jour où tu m'as connue était un faux jour.

Arthémisia 24/08/2009 10:45



Il s'est IMPOSE comme tel.



"Mon Toi*" 24/08/2009 10:32

Arthémisia 24/08/2009 10:36



Je ne te connaissais pas sous ce jour.



Henri-Etoile 24/08/2009 10:28

La Mort,n'est-elle pas "simplement "Transformations....?Que Craindre...."(...)La mort qu'on attend,L'Amour qu'on appelle.......Si lui ne vient pas, Elle, Elle viendra, Toujours (...)"Léo Ferré

Arthémisia 24/08/2009 10:32



Je ne supprimerai (!) pas Léo mais sa pensée aujourd'hui me dérange. Il me prend soudain comme une envie de faire la sourde oreille et de sourire,
oui, de sourire...simplement.




"Mon moi*" 24/08/2009 10:14

Décidément tu as un problème rhidibitoire avec le conditionnel.

Arthémisia 24/08/2009 10:25



Révélateur ?!!!!
...du fait que j'ai toujours été nulle en conjugaison! (j'ai corrigé)
..................................................
..................................................Rédhibitoire !



nora 24/08/2009 10:13

On n'éteint pas une âme facilement. Me voilà dans la rêverie pour la journée.Bises.

Arthémisia 24/08/2009 10:23



J'en suis très heureuse.
Belle journée.
Bises
Arthi



Henri-Etoile 24/08/2009 09:35

Svp, Si vous pouvez me "corriger"..(ou supprimer le commentaire précédent)-Tks For Coop:C'est Beau pourtant, une Lame Bleue.....Pourquoiet en quoi, la Craindre....?"Elle" enchante l'Or, qui plus est..."mais" une âme...c'est bien prévu pour l'éternité, non...?

Arthémisia 24/08/2009 10:08



Pas possible de vous corriger (je crois d'ailleurs que vous êtes incorrigible!)
Aussi je (vous) supprime !!!
 
Les lames quelle que soit leur couleur, et  malgré leur Beauté, celle entretenue par leur rapport avec les "objets" environnants, ou simplement celle de leur forme, restent dangereuses
: elles peuvent ainsi être nourricières, libératrices mais aussi mortelles.

Quant à l'Eternité de l'âme, je l'espère mais je sais combien ce verbe vous irrite.





"Mon Toi*" 24/08/2009 08:50

Ce matin je lis la dernière page qui pourrait aussi bien être la première ou n'importe où dans le livre des voyageurs du temps de Philippe Sollers et je lis ton texte comme s'il se trouvait dans le livre.Etrange.

Arthémisia 24/08/2009 10:10



Je préfèrerais que ce soit la première, si tu permets.
Et pourtant je n'ai jamais lu Sollers.
Parenté d'écriture qui doit tout au hasard.