Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1014 - L'Instant prolongé

Publié le par Arthémisia




 

 

La lumière verte de l’aquarium perce sa paupière.

Puis c’est le train qui ronronne au loin, alors qu’elle n’a pas encore ouvert les yeux.

Il ne faut pas les ouvrir trop vite, les yeux, sous peine de grandes douleurs.

Il ne faut pas bouger non plus, rester encore dans la nuit. Le premier mouvement fait si mal. Et ceci, même si un morceau de chair dépasse de la petite couverture et s’est rafraichi. Le soleil va venir de toute façon.


Si elle garde les yeux fermés, si elle ne bouge pas, ce sera encore un peu hier, ce sera encore bien. Aujourd’hui est si loin.


Elle sait que le temps passe, qu’il lui faudra aller et faire. Mais, elle le bloque derrière le rempart de ses paupières, et dans son immobilité. La terre peut bien tourner : elle veut des aiguilles brisées.

Ce sera une journée d’arrêt, un trou dans le calendrier.


Elle n’entend pas la vie dehors s’agiter. Elle n’écoute que son corps. Son ventre qui surfe des sons ronds, des bulles, des glissades apeurées. De ses narines qui s’enfuient, comme en cachette, quelques caresses, un air qui s’étale dans l’espace en minuscules volutes tièdes. Dans son crâne, contre l’oreiller, le retentissement sourd et régulier de son sang qui mesure le temps.

Et dans sa tête, mille pensées tentant de s’accorder, fosse d’orchestre très indisciplinée.


Surtout, surtout, ne pas bouger….


Ecouter. 


Copyright © Arthémisia- sept 2009

 

Avec : Pablo PICASSO – La Femme endormie - 1962 

Commenter cet article

juliette 09/09/2009 17:46

surtout pas contre nous...Bises

Arthémisia 09/09/2009 21:30



...
moi aussi je t'embrasse.



juliette 09/09/2009 08:59

Tant que l'on ferme les yeux sur sa nuit, c'est encore hier, on ne se souvient de rien, rien, absolumentMais dazns la lumière crue du jout venant, les souvenirs réapparaîtront.

i 09/09/2009 09:02



C'est parfois préférable de ne rien voir, de ne rien sentir,  et de ne rien ENTENDRE surtout.
Je sais que c'est lâche mais  le ras-le bol nous fait nous retourner sur nous...



marlou 08/09/2009 00:09

D'abord j'aime le titre. Il en dit long sur la valeur de cet instant qu'on étire de toute sa volonté bien présente, elle...Impeccable !

Arthémisia 08/09/2009 06:04



Tu m'as bien lue, Marlou : c'est le moment du grand vouloir.



Semeuse 07/09/2009 22:18

Ca ne marche pas... J'ai déjà essayé.. Il y a toujours un téléphone qui sonne, une porte qui claque, une lumière qui s'allume, un train à prendre, une voiture à sortir, un pied à étirer, un nez qui gratte, un oeil qui s'ouvre tout seul.

Arthémisia 07/09/2009 22:21



Tout part de soi. On pense NON, très très très fort...
et on se moque de tout le reste.
Je t'assure que chez moi ça marche...mais j'ai un super entrainement (le dimanche matin!)



hozan kebo 07/09/2009 18:39

Aujourd'hui est si loin ....encore 5H et 24 minutes et effectivement il sera  OUTce jour d'huimais je crois que je vais faire dodo comme la dame (DODOKOMLADAM ?)et me coucher avant la dead of this day

Arthémisia 07/09/2009 18:49



Une deuxième fois?
Tu dors avec un carbonne sous l'oreiller et tu récupères 2 fois plus!



hozan kebo 07/09/2009 18:38

Aujourd'hui est si loin ....encore 5H et 24 minutes et effectivement il sera  OUTce jour d'huimais je crois que je vais faire dodo comme la dame (DODOKOMLADAM ?)et me coucher avant la dead of this day

Arthémisia 07/09/2009 18:46



Très très bonne résolution....dit la mouche Tsé Tsé



Ut 07/09/2009 11:36

Oh oui: ne pas bouger!Laisser la vie de dedans s'épanouir avant le rythme de l'autre vie, c'elle avec laquelle on n'est pas d'accord!Eveil doux.Réveil souffre!Doux repos en toi Arthi, sous tes mots, si beaux!

Arthémisia 07/09/2009 11:57



C'et tellement bon de pouvoir s'accorder un peu de nonchalence avant d'aller lutter....