Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1036 - Bois flotté*

Publié le par Arthémisia


http://catalogue.drouot.com/images/perso/phare/LOT/24/2478/246.jpg

 

Abandonne ton bois

Au silence du rien qui bouge

Absente-toi à l’étal de tes envies.

Attends les équinoxes des trop-pleins

Qui nourrissent les désirs.

Naufragé à la vague qui pousse l’autre

Pour mieux se voir mourir,

Tu as touché terre

Bois flotté.

 

© Entité



Avec 
: Lucien CLERGUE – Nu au bois flotté - 1971

Commenter cet article

Semeuse 11/10/2009 23:19


Je ne m'appelle pas Gérard !! mdr !


Arthémisia 11/10/2009 23:36



je ne te suis pas?



Semeuse 11/10/2009 23:18


Celui-là est si dur...Ces choses mortes en nous qui bougent encore, comme enracinées.
Je t'embrasse.


Arthémisia 11/10/2009 23:27



Je ne sens pas cette dureté comme morte mais plutôt comme une part rassurante, comme une charpente, une assise, une architecture interne qui ne demande qu'à
se laisser aller dans l'onde, abandonnée.



Gérard 11/10/2009 16:25


Salut

Que de belles choses peut on faire avec du bois flotté !! tout en finesse et sensualité ! un travail d'artiste !
Bises
Gérard


Arthémisia 11/10/2009 21:30



Le texte d'Entité me plait tout autant que la photo de Clergue.
Bises
Arthi



Juliette 10/10/2009 10:18


Et le bonheur est-il sur terre ou dans les ondes mouvantes
bisous


Arthémisia 10/10/2009 11:58



Inconstablement dans l'eau!
bisous ma belle



tilk 09/10/2009 23:26


très bel ensemble...oh oui
besos
tilk


Ut 09/10/2009 14:38


J'attends, comme elle, comme tous devraient le faire pour la vivre, cette petite mort.
Teste et image somptueux!
Merci.


Arthémisia 09/10/2009 16:04



Patience et longueur de temps ...tu connais la suite.
Oh oui! Le texte d'entité m'a vraiment beaucoup touchée et la photo de Clergue l'attendait.Merci à toi, de partager mes émotions.