Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

331 - Mon Nom

Publié le par Arthémisia

 

 
 
Rien à mon nom.
 
Sur la boîte aux lettres, c’est son nom.
La facture d’eau, de téléphone fixe, d’assurance,…elles sont toutes à son nom.
La facture de mon téléphone portable est aussi à son nom.
Sur ma carte bleue : son nom.
Nos enfants (qui sont autant les miens) portent son nom.
Sur mes diplômes, son nom.
Sur mes fiches de salaire, son nom.
 
Parfois je me demande si j’existe.
 
« Changer n’est pas devenir quelqu’un d’autre, c’est devenir qui on est… et l’accepter. » Jacques Salomé
 
A l’âge que j’ai, j’ai  envie de l’accepter.

Commenter cet article

Mahina 16/04/2007 17:44

Orchis...être philosophe...n'est pas donné à tout le monde.......sourire

Arthémisia 16/04/2007 20:35

question de sophisme peut-être?
bises
A.

elgreco 16/04/2007 11:26

dans certains pays l'homme prend le nom de sa femme!
et cela est juste
Le couple devrait porter les deux noms...
caramba
elgreco
 

Arthémisia 16/04/2007 20:31

Dans quel pays?
ok pour les 2 noms...
Caramba!
et bises
Arthi

orchis-mauve 13/04/2007 19:27

NON ! mes toutes belles, NON, pas ça, il existe encore des motifs et des raisons de s'amuser un peu ou beaucoup.Prendre les situations si ce n'est avec optimidme, au moins avec philosophie, rire de soi-mêmeBizoux  à toutes deuxO.

Arthémisia 13/04/2007 19:49

Sévère mal à l'âme, rêves?
Un jour rose, un jour noir...
Je ris de moi car je viens de placer le mot PALINDROME (et un palindrome aussi) que Lung Ta incite ses amis à utiliser dans un comm. pour un jeu autour des mots.
!!!!!!!
de plus, la journée se termine avec une bonne nouvelle sur le plan professionnel...alors rions!!!
bises
Arthi

mahina 13/04/2007 08:45

parfois...ne pas exister...mon dieu, que c'est si tentant...........

Arthémisia 13/04/2007 13:04

...à qui le dis tu....

Frédérique 13/04/2007 08:19

A travers les blogs quelques articles interpellent. Je me permets donc d'ajouter mon grain de sel.La femme mariée conserve légalement son nom de jeune fille. Elle doit obligatoirement l'utiliser pour tout acte officiel. Dans la vie quotidienne, la femme peut utiliser soit son nom, soit celui du conjoint, soit les deux.Reste à chacun d'organiser sa vie pour que SON nom existe et soit reconnu mais n'es- ce pas du narcissisme et une fantaisie qui peut disparaître quand on est conscient qu'on a tendance à l'exagération et qu'on interprète tout en fonction de son petit être.. Ma carte bancaire est à MON nom de jeune fille, les factures à SON nom (cela ne me dérange pas du tout !) et sur la boite aux lettres ce sont NOS deux noms qui sont accolés.Est-ce pour cela que le "nom" de votre blog n'apparaît pas sur la page d'accueil?Bonne journée.Frédérique (prénom mixte) avouez qu'il pourrait y avoir quelconque ambiguïté!

Arthémisia 13/04/2007 13:03

Bonjour Frédérique et merci de votre comm.Mais bien sur que cela est aussi fortement lié à la façon dont nous organisons notre vie! C'est même ce qui me fait réfléchir à l'éventualité d'un changement qui sans pour autant être radical, peut malgré tout avoir des répercussion importante sur mon mental.
Quant à ce blog, il s'appelle corpsetame et sa créatrice est Arthémisia. A voir  presque comme 2 "mots" ayant la même signification...
A bientôt
Arthémisia

pierrebx 13/04/2007 01:04

depuis 60ans la condition feminine a bcp avancé...peut-etre pas aussi vite que vous voudriez....mais bcp plus quand deux milles ans..il reste encore de grand pas à faire....comme sur le nom....que vous ne soyez pas qu\\\'un prénom une fois mariée...l\\\'identité est tellement importante...(pas nationnale....)en tant que femmme...

Arthémisia 13/04/2007 06:24

L'identité est EXTREMEMENT importante pour tous les êtres humains,hommes ou femmes.
A quoi bon vivre si on n'est pas..
amitié
Arthi

Laurent Morancé 12/04/2007 23:23

C'est dur de se faire un nom, non ?

Arthémisia 13/04/2007 06:22

Comme je viens de le dire à Brigitte le nom n'est que le symbole d'une identité. Sa négation ce n'est même pas la mort (de grands noms perdurent...) mais l'inexistence.
Porter un nom c'est être là, avoir une présence (par systématiquement grandiose..), participer du monde des humains.
Ne pas avoir de nom, c'est être un exclu, ou tout du moins un "anonyme", un point dans la foule, une ombre.
Pensons par exemple au malheureux basculement du nom au chiffre ...celui tatoué sur le bras de certains pendant une période tragique de l'histoire de l'Europe..., celui attribué dans les longues  listes de l'administration, afin de "dépersonnaliser", de nier le fait d'existence, de noyer l'individu dans la masse.

Brigitte 12/04/2007 21:55

Accepter quoi ? D'avoir son nom partout ou de te détacher pour voir ton nom à la place ?

Arthémisia 13/04/2007 06:12

ni l'un , ni l'autre : d'exister, tout simplement...
Le nom n'est en fait qu'un "attribut", un symbole mais pas n'importe le lequel...c'est le premier  cadeau que chaque bébé a à la naissance, ce qui marque son entrée dans le monde des humains.
merci de ton passage et de tes comm. Brigitte.
Arthi

orchis-mauve 12/04/2007 16:04

Petite soeur, j'ai moi aussi cette révolte, mais j'ai réussi un coup de maître(sse) avec mon nom de peintre, il arrive que dans mon monde d'artiste, où il vient paefois, on l'appelle Mr B.............comme moi.

Arthémisia 12/04/2007 17:40

...et pourtant Dieu sait si l'Art peut s'enorgueillir de femmes célèbres et talentueuses!
Bises à toi orchis la peintresse!
Arthi

Cile 12/04/2007 15:24

Je comprends très bien ce que tu ressens .. je l'ai aussi expérimenté à une autre époque.. jusqu'à penser que mon seul vrai nom était mon prénom. L'identité est faite de beaucoup plus de chose qu'un nom .. mais c'est à nous de la découvrir un peu plus chaque jour .. un peu plus à chaque expérience.. se révéler à soi même .. alors se révéler aux autres et ainsi encore plus à soi même. Un long chemin .. le seul chemin .. le sien propre en dehors de tout autre.TU ES

Arthémisia 12/04/2007 17:37

Lancan disait - je crois déjà l'avoir dit ici d'ailleurs- que c'est le monde des mots qui fait le monde des choses. Un nom, celui qu'on vous attribue n'est -il pas beaucoup de ce que vous êtes?
Nier aux femmes le droit de porter le leur n'est ce pas un peu les nier en tant que personne, les faire passer des mains d'un père, dont elles portent le nom, à celui d'un mari pour en porter un autre? Cette perte d'identité fait d'elles des objets au même titre qu'un cahier, une valise,  une boîte aux lettres sur lesquels on met une étiquette.Sont-elles alors tellement différentes de toute autre possession  masculine?
Et quand elles se refusent à porter le nom de leur époux, ne sont -elles pas reniées par une certaine partie de la société, désavouées, rejetées hors du groupe social?
La femme veut être et toujours elle entend NON....
Et il  en va du patronyme comme de beaucoup d'autres éléments qui font la personne....

merci de ton intervention toujours très intelligente, Cile.
Amitié
Arthi

Gérard 12/04/2007 09:22

Salut
merci pour tes coms pendant mon absence !  et comme tu le vois ,je commence a croire tres fort que l'amour  peut arriver lorsque on s'y attend le moins ...et de là beaucoup de choses ,mais jamis s'oublier au profit de l'autre ...etre sois mais etre deux ..en harmonie tu "est" ne t'oublie pas...
Bises
Gérard
 

Arthémisia 12/04/2007 09:39

Je suis très très heureuse pour toi, pour vous, Gérard.
Merci pour la photo qui a été prise pas loin de chez moi....(sourire)
Non, je ne m'oublie pas, même si parfois, je voudrai ne pas exister...cela serait plus facile...que l'inverse. Et j'aime la difficulté...
plein de bises à toi et à ta belle
Arthi

souvienstoi 12/04/2007 09:08

L'existence n'est pas simplement un écrit, il est  le battement du coeur, une intelligence, un sourire, un regard, une révolte, une tendresse,un désir,des sentiments....L'écrit cache  toujours cette ombre lumineuse qui vit en nous  bise  amitié

Arthémisia 12/04/2007 09:16

Ce que tu dis est vrai mais à trop vivre dans l'ombre, parfois, on disparaît...
bises
Arthi