Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

329 - Bord à bord*

Publié le par Arthémisia

Je l’avoue, parfois leurs deux pans tranchent l’espace étroit d’une rectitude parfaite.
Dans ces cas là, leur bord à bord se fait néant. Ils se touchent tant qu’un zéphyr le plus mince ne pourrait s’infiltrer en leur lieu. Ils sont sages. Très sages. Croyez moi, cela leur arrive.
 
D’autres fois, ils se sentent plus dansants, et malgré une certaine lourdeur, tentent des galipettes courbes, amorcent des volutes mauresques, font les fous, et  se retrousseraient presque si ils n’étaient retenus par leurs liens.
 
D’autres fois encore, ils s’entrebâillent, un peu, s’accoquinent d’une clarté, se dévoilent plus et offre leur texture au soleil, aux regards, se plissent dans une  outrance de matière lépidoptairienne.
 
Leur tissage est assez fin, d’une trame aérée, mais cependant sombre, assez sombre. Leur couleur est guerrière, prussienne même.
 
En transparence, on aperçoit pourtant dehors des oiseaux qui s’ébattent sur les branches d’un acacia.
Dedans, des espoirs naissent en des mots ténébreux et inquiétants.
 
 
Et la main tout à coup les écarte, laissant alors jaillir vers l’intérieur l’abondance des lumières, des chaleurs, des bruits, des chants.
Ils s’envolent.
 
Et vers l’extérieur, moi, émerveillée.
 
Copyright © Arthémisia - avril 2007
 
 
PS : ils vous plaisent les rideaux de ma chambre ?
(hi !hi !hi !...)
 

Commenter cet article

Pascal Perrot 12/04/2007 19:05

Un récit poétique d'une belle sensualité, tout en contrastes et en nuances. Comme le disait Sacha Guitry : "je crois qu'après ce mot, on peut tirer l'échelle et lever le rideau".

Arthémisia 23/02/2014 23:07

Crois-tu, Ren, aux oiseaux rares?!

Ren 23/02/2014 23:01

Les rideaux de la scène ? on attend l'entre - actes

Ah oui, c'est là qu'interviennent les oiseaux... ( j'aurais plutôt utilisé le singulier)... ! mais enfin ça doit faire partie de " les cris durent", histoire de répondre aux mots ténébreux et inquiétants...

Ils vont bien finir par s'en-tendre

Arthémisia 12/04/2007 21:03

...et frapper les 3 coups?
cordialement
arthémisia qui te (puis-je le tu?) remercie de ta visite.

orchis-mauve 12/04/2007 16:17

Ai-je l'esprit mal fait, j'ai pensé à tout autre chose que des rideaux......je n'ose pas le direBizoux

Arthémisia 12/04/2007 17:22

Mais non, orchis-mauve. Tu n'as pas l'esprit mal fait : tu as ....de l'esprit....(sourire)
D'ailleurs, en ce lieu  je ne vois pas de mal.
J'espère que personne ne me contredira...
bises
arthi