Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

353 - Les Chemins qui ne mènent nulle part (4)*

Publié le par Arthémisia

 
 
 
Chapitre 4 :
Le maître supérieur
 
           A. prenait du plaisir à l’écouter l’attendre, gardant les yeux  clos, aux aguets.
 
Ils auraient presque pu s’endormir ainsi.
 
Elle perçu à peine le tremblement minuscule de son sexe contre ses fesses. Cela relevait de la branche légèrement poussée par le vent, du jonc oscillant dans le courant. C’était un mouvement végétal, une faiblesse de la Nature devant un maître supérieur auquel A. devait une absolue obéissance. Il ne pouvait que céder à ce maître.
Les liqueurs de M. flottaient  toujours si rouges dans sa boîte crânienne.
 
Copyright © Arthémisia - avril 2007
Illustration : Le Maître des doctrines sur le site http://www.nichiren-etudes.net/ 

Commenter cet article

ambre 17/05/2007 11:47

j'ai lu et attendu la suite ..........sans patience !

Arthémisia 23/05/2007 16:55

mais si, tu sais attendre....

leia 15/05/2007 23:34

je lis et attends la suite....
un regal..
bisous

Arthémisia 23/05/2007 16:51

heureuse que cela te plaise...
bises
Arthi

orchis-mauve 15/05/2007 19:23

Enfin, ils se décident à sortir de leur attente, odorante, je veux bien, mais un peu trop liquoreuse.Bisoux en attenteorchis

Arthémisia 23/05/2007 16:50

trop liquoreuse?
Affaire de goût, ma belle!
arthi

Frederique 15/05/2007 13:30

Au pays des songes le maître supérieur combat le vent traitre qui fait ployer son membre, et cède aux caprices en se glissant silencieusement.....quelle torture, rien n'est simple!

Arthémisia 15/05/2007 16:23

...et tout n'est pas fini...!
sourires
Arthi

souvienstoi 15/05/2007 12:20

Trés inspirée dans cette passion des mots qui habillent cette merveilleuse sensualité.. bise  amitié

Arthémisia 15/05/2007 16:22

je puise mon inspiration où je ...peux!!!!!
merci de tes compliments, souvienstoi et heureuse que cette sensualité te plaise.
bises
Arthi

Yves Lafont 15/05/2007 08:25

Bonjour Arthi,Merci de tes comentaires, que je reconnais au prermier coup d'oeil, encore rose, si féminine ;-)Bisous et à bientôtYVES

Arthémisia 15/05/2007 16:14

bravo pour ton "travail" et merci de ta visite dans mes lieux de turpitudes....
bises
arthi