Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

369 - Sous la contrainte

Publié le par Arthémisia

 
 
 
Peut-être ne savez vous pas ce qu’est un monostyche ?
Encore moins consonantique ?....
Allez... ne jouez pas les faux lettrés : moi aussi j’ignorais ce jargon jusqu’à ce que mon ami Jean Christian ne me fasse tomber dans la marmite de son savoir et qu’enfin tout s’éclaire.
Un monostyche est un vers seul.
Consonantique veut dire : qui a rapport aux consonnes…
Vous allez comprendre….
Jean Christian a ainsi écrit un 1er vers.  C’était :
Je rêve ta machine à effleurer les arums
Pour suivre Jean Christian dans son jeu il fallait reprendre les phonèmes (éléments sonores du langage) consonantiques dans un ordre aléatoire c’est-à-dire que pour Je rêve ta machine à effleurer les arums le vers suivant devait reprendre (désolée, il n'y a pas de caractères spéciaux pour la phonétique) les sons [j] [v] [t] [ch] [n] [f] [l] [z], deux fois [r] et [m].
Après quelques tentatives hasardeuses, je me suis prise au jeu et j’ai décidé de défier Jean Christian sur son propre terrain : je vous livre mon premier poème écrit entièrement sous cette contrainte à partir de son vers.
Je crois bien que je l’ai bluffé !!!!!!
Il s’agit d’un dialogue homme/femme ….
 
Charles, je vous aime fort maintenant.
Nue, tu rosies mes joies, les chauffant vraiment.
Je rêve en chantant les amours magnifiées.
Hâtez vous ma reine : j’aime faucher l’azur.
Mes fragiles nuisettes vous charment ?
Ma vérité ne choisit jamais les fards.
Je veux familièrement te choisir nue.
Au zénith, chéri, ma fleur miaule votre jeu.
Il faut vous amener à jouir chez moi…
Je vais m’amuser à renifler ton chat.
Ton lézard rose et vif ménage mon chat.
Les vrais arômes nichent juteux et fameux….
Je chante vos mers lazurées mais…fanées.
Ta verge chiffonnée m’arrose la main.
…Malin, j’achèverai nos fêtes amoureuses….
Ta jalousie vomie nuit à ma fraîcheur.
Vos chimères fragilisent-elles mes nuits ?
Anéantie, je formule mes vacheries.
Femme, chanterez vous les ruineuses magies ?
Je n’oserai vous chanter familièrement.
J’avoue : rien ne me fera museler ton chat.
Fêterons nous les amours jamais achevées ?
 
 
Copyright © Arthémisia
 
 
Surtout n’hésitez pas à vous rendre souvent chez Jean Christian. Je vous ai déjà parlé de lui, de son blog, et de sa passion pour les paragrammes.
C’est toujours supérieurement intelligent, parfois très coquin et  aussi plein d’humour….

Commenter cet article

JC 05/06/2007 12:16

Non seulement je suis battu à mon propre jeu, mais en plus, j'arrive après la bataille!!!Et voilà ce que je découvre! Vraiment, merci, Arthémisia, aux portraits pleins de vie et d'équivoques! J'ai dû décevoir tes visiteurs car cela fait plus de vingt jours que je ne blogue plus: j'ai travaillé sur un mémoire, et maintenant, je ne peux plus voir un écran d'ordinateur, même en peinture (!!!)...Ce que tu as fait, je n'ai jamais essayé de le faire. Je tenterai une autre fois.Que dire sinon remercier le sort d'avoir une lectrice comme toi.Encore bravo et à bientôt!!!

Arthémisia 06/06/2007 06:09

Merci! Merci! merci...à toi de m'avoir fait découvrir ce jeu auquel je me suis laissée prendre très vite.Je viens de découvrir un autre petit truc littéraire dont je vais te parler ailleurs et qui te plaira surement...Un peu long à expliquer ici.
J'espère que ton travail avance bien et que ce mémoire sera porteur d'un avenir plein d'aventure!
A très vite!
Bises
Arthi

jc 02/06/2007 19:01

vachement chiadé n'etant pas le mot des plus adéquat mais quel travail

Arthémisia 02/06/2007 21:29

Pour moi ca n'a été que du plaisir...agitation neuronale!!!

Laurent Morancé 01/06/2007 22:55

Oulipiesque !

Arthémisia 02/06/2007 05:56

Yes my dear!
Et dur-dur!!!
bises
Arthi

Maverick 01/06/2007 19:01

Arthémisia 02/06/2007 05:55

tu n'es pas en retard!
Merci pour elles
bisous
Arthi

orchis-mauve 01/06/2007 08:24

Tu as été comme toujours remarquable, mais cette gymnastique intellectuelle ma fatigue, (peut-être par manque d'intelliigence, je l'admets) je préfère me laisser aller à mes sentiments et à mes sensations.Heureusement nous ne sommes pas toutes et tous sur le même modèle !!!Bizous

Arthémisia 02/06/2007 05:55

Je trouve très stimulant d'écrire avec des contraintes et celle ci est, je l'avoue, coriace!!!
Va voir chez J.C. : il est doué!!!!
bises
Arthi