Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

371 - Maman chérie...

Publié le par Arthémisia

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Maman chérie,
 
  Je suis désolée de devoir te dire que j'ai quitté la maison pour aller vivre avec mon copain. Il est l'amour de ma vie.
 
  Tu devrais le voir, il est tellement mignon avec tous ses tattoos, son piercing et sa super moto. Mais ce n'est pas tout, ma petite maman chérie.
 
  Je suis enfin enceinte et Abdoul dit que nous aurons une vie superbe dans sa caravane en plein milieu des bois. Il veut beaucoup d'enfants avec moi, c'est mon rêve aussi.
 
  Je me suis enfin rendu compte que la marijuana est bonne pour la santé et soulage les maux. Nous allons en cultiver et en donner à nos copains lorsqu'ils seront à court d'héroïne et de cocaïne pour qu'ils ne souffrent pas. Entre-temps, j'espère que la science trouvera un remède contre le sida pour qu'Abdoul aille mieux. Il le mérite vraiment tu sais.
 
 Ne te fais pas de soucis pour moi maman, j'ai déjà 13 ans, je peux faire attention à moi toute seule et l'expérience qui me manque, Abdoul peut la compenser avec ses 44 ans. J'espère pouvoir te rendre visite très bientôt pour que tu puisses faire la connaissance de tes petits enfants. Mais d'abord je vais avec Abdoul chez ses parents en caravane pour que nous puissions nous marier. Comme ça ce sera plus facile pour lui pour son permis de séjour.
 
  Ta fille qui t'aime.
 
  PS : Je te raconte des idioties maman. Je suis chez les voisins ! Je voulais juste te dire qu'il y a des choses bien pires dans la vie que le bulletin scolaire que tu trouveras sur ta table de nuit.
 
Mais il y a une suite…
Voici la réponse du père:
 
  J'ai donné ta lettre à ta mère. Elle a fait immédiatement un infarctus et nous avons dû l'hospitaliser. Les médicaments la maintiennent en vie.
 
  Lorsque j'ai expliqué à nos avocats ce qu'il s'était passé, ils m'ont recommandé de te répudier. Aussi tu n'es plus notre fille et nous t'avons retirée de nos testaments.
 
  Nous avons mis à la benne toutes tes affaires et utilisons ta chambre comme débarras. Nous avons aussi changé la serrure de la porte, il te faudra trouver un logement, mais n'essaie pas d'utiliser la carte bleue car nous l'avons annulée, ainsi que clôturé ton compte bancaire (l'argent qu'il y avait dessus nous allons l'utiliser pour le traitement de ta mère).
 
  N'essaie pas de nous appeler pour demander de l'argent, nous avons, de toutes façons, résilié ton contrat de téléphone mobile.
 
 Les jouets que tu gardais, tes instruments de musique, ta collection de cds et de photos, nous les avons vendus au voisin (celui dont tu disais qu'il te regardait par la fenêtre quand tu t'habillais).
 
 Ah! bien sûr il te faudra trouver du travail, puisque nous n'allons plus payer pour toi tes études ni tes cours de musique. Si tu ne peux trouver ni logement ni travail je te conseille d'aller voir Paulo. C’est quelqu'un que j'ai connu dans l'armée, je ne sais pas bien ce qu'il fait mais je lui ai envoyé une photo de toi et il m'a dit qu'une fille comme toi n'aurait aucun mal à vivre dans certains pays du Maghreb qu'il connait bien, et qu'il pourrait t'aider.
 
Enfin j'espère que tu seras très heureuse dans ta nouvelle vie.
 
Ton papa qui t’aime fort
 
 PS : ma chérie c'est une blague ! Je regarde la télé avec ta mère, qui se porte très bien. Je voulais juste te montrer qu'il y a des choses plus graves que de passer les  8 prochaines semaines sans sortir, pour le mauvais carnet, et sans regarder la télé, pour la petite blague.
 
 
Bonne fête à toutes les mamans ...
parce qu'elles le valent tant....
 
Illustration : La ponte de Carapate - Portrait de No name

Commenter cet article

ambre 07/06/2007 21:54

fiction ? tu es sûre ?
je connaissais la 1ere lettre, mais pas la seconde. Décapant ?
pas tant que çà......... tu veux que je te copie un extrait des appréciations sur le bulletin de notes de mon fils ?
" JB refuse de travailler quand on le lui demande et travaille quand on ne le lui demande pas. Il vaut donc mieux ne plus rien lui demander.. 
il efface son travail après l'avoir effectué pour ne pas être corrigé, même s'il est juste"
oui, sans doute, ya des choses plus graves dans la vie que.. mais bon..
bisous à toi Arthi

Arthémisia 08/06/2007 06:20

Courage à toi avec ton fils....Je compatis car :
-  je connais très très bien les bulletins de note et les appréciations surtout en cette période de l'année (sourires)
- ma progéniture ne m'épargne rien non plus....aussi bien les commentaires percutants des enseignants que les lettres de ce style.......
Décapant dis tu? Cela est bien le mot...il me parait nécessaire de mettre de temps en temps à nu les faits devant les yeux des dits bambins!!!!!!!!!!!! même si cela ne décape surtout que nos espérances... Mais croire en demain, faire confiance, cela fait aussi partie des nécessités parentales.
Je reprends une citation de Nietzsche que j'ai déposée hier chez Lung ta. Que cela t'appaise...:
" Depuis que je suis fatigué de chercher, j'ai trouvé. Depuis qu'un vent s'est opposé à moi, je fais voile avec tous les vents"...
plein de bises
Arthi

 

irene 06/06/2007 20:58

Ca donne froid dans le dos tes échanges de lettres, sont pas un peu timbrées (je parle des enveloppes bien sûr)

Arthémisia 06/06/2007 22:09

Heureusement que ces lettres ne sont que fiction....

Yves Lafont 06/06/2007 19:01

Wow, c'est plutôt décapant comme texte !Sans peur d'affronter les idées reçues et les tabous de notre siècle LoLJ'adore !Gros bisous et merci de ta visite en rose !YVES

Arthémisia 06/06/2007 19:06

Arthémisia n'aime pas les faux semblants. !!!
merci de tes visites aussi.
bises
Arthi

Brigitte 05/06/2007 20:59

Excellent !  :-)

Arthémisia 06/06/2007 06:11

Cruel surtout....

Pascal Perrot 04/06/2007 08:11

Épatant … Vous êtes vraiment pour la paix des familles vous alors … Ma petite sœur demande comment vous avez pu être si bien informée sur elle et ma mère menace de vous faire un procès … Mon père, quant à lui, a mis sur votre piste quelques amis qu'il a dans le Milieu … Je plaisante bien sûr … Quoique …

Arthémisia 04/06/2007 09:29

Ravie de TE (???je peux???)  faire sourire...et de te lire...
Il y a du vrai dans cette histoire ....
Arthi

souvienstoi 03/06/2007 12:43

L'important c'est de ne pas d'oublier ......Bel hommage avec des  rebondissements surprenants!   bise  amitié 

Arthémisia 03/06/2007 17:02

"Vouloir oublier quelqu'un c'est y penser"
La Bruyère
bises
Arthi qui pense trop...

jc 03/06/2007 08:22

mortel..........lol
au fait
 Joan Césario à relevé ton defi sur le voyage entre les lignes

Arthémisia 03/06/2007 11:11

je vais aller voir chez Joan Césario quand j'aurai un peu + de temps.
bises
Arthi

juliette 03/06/2007 08:18

Mauvaise blague pour mauvaise blague.....S'en sont-ols  sortis indemnes tes personnages, j\\\'espère inventé.Cela m'a donné des frissons.....Bises tendresO.

Arthémisia 03/06/2007 11:10

Ce n'est pas de moi!!!!
bises
Arthi

Laurent Morancé 03/06/2007 07:50

Encore un de tes grands textes carapace, Arthi !Au début de l'histoire, donc, série de coups de foudre textuels...I kiss you.

Arthémisia 03/06/2007 11:09

C'est vrai que je collectionne les tortues...
révélateur?
kisses
Arthi