Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

440 - La Théorie des cordes

Publié le par Arthémisia

 

 
 
Jose Carlos SOMOZA n’est pas un nouveau venu dans ma bibliothèque.
Clara ou la pénombre, La Caverne des idées et La bouche sont sur mes rayonnages.
Aussi quand j’ai appris qu’il publiait un nouveau roman, je me suis précipitée chez mon libraire…
La Théorie des cordes
Cela sentait la physique à plein nez.
 
Oserai je vous dire que j’ai obtenu mon bac (scientifique…) avec un magnifique 5 en physique et que j’ai toujours eu une aversion terrible pour ce qui pour moi a moins de charme que le chinois du XIVème ?!
 
Cela commençait mal. Ce titre, j’en conviens aisément, peut faire fuir.
 
Fort heureusement cette Théorie des cordes n’est pas un cours de physique (merci Monsieur le libraire d’avoir insisté là-dessus). Non, non, non ! Je ne vous le ferai pas moi non plus et ne vous expliquerai pas en quoi cette théorie consiste. Internet est là pour ça. Sachez simplement que cela a à voir avec la relativité, autant dire la 4ème dimension, c’est-à-dire le temps.
(Cela devrait  te plaire, Vincent)
 
Mais SOMOZA nous invite à prendre le risque non de voyager dans le temps (le thème a été était largement exploré) mais de filmer et de visionner le passé. Avec toutes les conséquences psychologiques que cette relecture de l’Histoire peut provoquer, l’horreur va s’installer sur une île où un groupe de physiciens doit mener des travaux sur ces cordes du temps.
 
J’ai retrouvé avec un plaisir certain l’intérêt de SOMOZA (qui est lui-même psychiatre) pour le corps, la physiologie et la psychologie, le corps mystérieux, inexpliqué et soudain craché avec violence, la Beauté du corps cru et nu, le corps mort, le corps torturé, le corps obsédé aussi, surtout.
 
Le livre se développe lui-même comme un corps, celui d’un animal dont la terrible réalité grossit inexorablement malgré les impossibles que notre rationalité nous impose. Page après page on se dit : mais non, cela ne se peut pas….
Mais l’intrigue enfle et le mal issu d’un minuscule grain de sable fait basculer la civilisation loin de toute morale.
 
Eh, oui…nos apprentis sorciers n’avaient pas pensé à tout…  
 
Faut-il rappeler RABELAIS?
Science sans conscience n’est que ruine de l’âme…
 
Copyright © Arthémisia - août 2007 

Commenter cet article

joruri 12/11/2007 19:32

J'ai lu la théorie des cordes, mais celle de Brian Green, physicien: "l'univers élégant"...Pourquoi suis-je devenu incapable de lire un roman ?

Arthémisia 12/11/2007 20:21

Chez Somoza, dans ce livre comme dans les autres que j'ai lu, point d'univers élégant mais un univers perturbant, questionnant, où les portes s'entr'ouvrent pour nous donner l'envie de la curiosité.
Quant à ta question, tu es le mieux placé pour en connaître la répondre.

orchis-mauve 24/08/2007 09:29

J'en ferai bien mon prochain achat....mais dis-moi, n'est-ce pas trop "dur" pour l'âme sensible que je suis (sourire) moi petite fleur bleue supporterai-je ?Peut-être un autre titre de cet auteur me conviendrait mieux.Bizoustu connais mon adresse, tu peux me répondre directement

Arthémisia 24/08/2007 16:12

Commence par "Clara ou la pénombre". Cela se passe dans le milieu de l'Art...ça te plaira tout en étant tout à fait dans la psychologie de Somoza.

fazou / FDB 22/08/2007 18:54

Je "rebondis" sur tes propos chez Lung-Ta (et depuis son blog d'ailleurs  ;-)... et c'est quoi ton job? Ecrivain, bibliothécaire, critique littéraire, tout cela à la fois?Désolée de débarquer tout à trac, bonne continuation!

Arthémisia 22/08/2007 19:02

Rien de tout cela. Impossible à divulguer ici.
Mais j'aime la littérature presque autant que l'Art! (une piste...)
Donne moi un mail ou communique avec moi par l'intermédiaire de OB (tu peux faire ça tout en bas de page en cliquant sur "contact")  je te répondrai
cordialement
Arthi

gentle13 22/08/2007 18:15

Bonjour Arthémisia très intéressant ce bouquin, ce sera mon prochain achat rien qu'à lire le résumé que tu en fait cela donne envie de le lireGros bisousPaul

Arthémisia 22/08/2007 18:18

attends toi à du dérangeant...
Bises
Arthi

Alex 22/08/2007 12:39

Alors c'est un peu aussi la théorie des corps, si je comprends bien...
Merci pour ce conseil de lecture qui donne envie de se procurer le bouquin. 

Arthémisia 22/08/2007 12:54

Bien sur la physique n'apparaît là que comme prétexte de l'intrigue. Comme toujours chez Somoza, les images, le charnel  - au sens les plus originel de cet adjectif - sont présents mais il garde aussi son regard très très psy ...
C'est toutefois le plus "torturé " des livres de Somoza à mon avis.
cordialement
arthémisia
ps: tu peux trouver ici des pistes de lectures dans la catégorie "Dans ma bibliothèque"