Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

457 - Rouge, impair et manque

Publié le par Arthémisia

 
 
Si un jour, je décide
De prendre une bulle d’air
Dans un ciel d’autres bleus.
 
Si un jour, ma conscience
Se tourne vers la surface
En quête de hauts lieux.
 
Si un jour, je saisis
Une nouvelle vérité
Même sans l’avoir décodée.
 
Si un jour, fatiguée
De l’ordre de ce monde
Je fais voile d’autres vents.
 
Si un jour, luminescentes,
Mes convictions éclairent
Ce poème trop longtemps chiffré.
 
Si un jour, j’ouvre
Les portes de demain,
Celles réservées aux dieux et aux chiens.
 
Si un jour, je ne suis
Plus que la mémoire orange
D’une authenticité.
 
Si un jour, se joue
Le jeu labile de la lumière
A la surface de mon corps.
 
Ce jour là
N’oublie pas que
C’est MOI qui y jouerai.
 
Copyright © Arthémisia - août 2007

Commenter cet article

Alex 12/09/2007 12:04

Cool !
(L'été 76, ce n'est pas celui où il avait fait très chaud ? Bon sang, c'est vrai que je ne suis plus tout jeune, gloups...)

Arthémisia 12/09/2007 12:37

ne remue pas le couteau dans la plaie,  s'il te plait...Alex...!

Alex 11/09/2007 21:50

Ah, ça y est, j'ai trouvé "contact". Je nétais pas descendu assez bas (au sens propre hein, parce qu'au sens figuré c'est déjà fait depuis longtemps et à plusieurs reprises :-) )
Biz
 

Arthémisia 12/09/2007 04:36

Pour te mettre de bonne humeur dès potron minet (je sais on prend un coup de vieux)....
http://www.youtube.com/watch?v=CUG79S1YHmM
Bises de là haut...
Arthi

. 11/09/2007 16:45

Une impression de lecture et le chiffre de la roulette tout au plus.  Certainement pas un jugement  de valeur. Amitié.

Arthémisia 11/09/2007 16:47

Le 99? Vu à l'envers? Diabolique?
amitié
Arthi

Alex 11/09/2007 13:24

Les strophes 1 et 6, je les aime beaucoup.
P.S. : Et je disais "je vais t'écrire", mais en fait ça n'est pas si simple parce qu' il n'y a pas moyen de contacter l'auteur par mail sur ton rose site... Si la témérité la plus insensée te le suggère, tu peux m'envoyer ton électronique adresse par l'intermédiaire de mon site à moi que j'ai car il a y moyen, là, de contacter l'auteur... (Ainsi je pourrai tenir parole) 
 
 

Arthémisia 11/09/2007 16:46

Bonjour Alex,
Merci de ta visite.
Je sais que ça ne se voit pas et que peu de bloggeurs le savent mais tout en bas de ma page d'accueil (comme sur presque tous les blogs) il y a un lien qui s'appelle contact  sur lequel tu peux déposer des mails qui arrivent directement dans ma bal.
C'est vrai que de ce côté là il faut que je m'améliore!
Mais je connais aussi la témérité...Je serai curieuse de savoir pourquoi tu affectionnes plus particulièrement les strophes 1 et 6 qui ne sont pas pour moi les plus ...parlantes.
je t'embrasse.
Arthi

souvienstoi 11/09/2007 10:49

Si  un jour  le crépuscule borde l'aube....bise  amitié

Arthémisia 11/09/2007 16:35

Je reste dans le conditionnel!
Bises
Arthi

. 11/09/2007 08:56

Dona Giovanni!

Arthémisia 11/09/2007 16:34

Pourquoi ce jugement?Est ce une impression de libertinage, ou une volonté d'indépendance, ou de liberté individuelle qui te fait écrire ça.?
amicalement
Arthi