Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

479 - Le Loup*

Publié le par Arthémisia

 
 
Au nacré de la fleur,
tombe
la dentelle rouge.
Au nacré de la fleur,
court
l’œil noir.
Au nacré de la fleur,
touche
le doigt curieux.
Au nacré de la fleur,
rejoint
l’autre lésé.
Au nacré de la fleur,
pénètre
le troisième.
Au nacré de la fleur,
remuent
mille phalanges.
Au nacré de la fleur,
grandit
le spasme libre.
Au nacré de la fleur,
suinte
le lait tiède.
Au nacré de la fleur,
murmure
une bouche.
Au nacré de la fleur,
glisse
la langue lente.
Au nacré de la fleur,
tète
le gourmand.
Au nacré de la fleur,
se gonfle
le grain rose.
Au nacré de la fleur,
se tend
l’éperon d’or.
Au nacré de la fleur,
guerroie
 le débridé.
Au nacré de la fleur,
bave
le loup.
 
Copyright © Arthémisia - septembre 2007
 
 
...Et pour le plaisir de nous retrouver en enfance,  je vous propose de relire la moralité du conte de PERRAULT en en appréciant tout le second degré...
 
  
On voit ici que de jeunes enfants,
Surtout de jeunes filles,
Belles, bien faites et gentilles
Font très mal d'écouter toutes sortes de gens,
Et que ce n'est pas chose étrange,
S'il en est tant que le loup mange.
Je dis le loup, car tous les loups
Ne sont pas de la même sorte :
Il en est d'une humeur accorte,
Sans bruit, sans fiel et sans courroux,
Qui, privés, complaisants et doux,
Suivent les jeunes demoiselles
Jusque dans les maisons, jusque dans les ruelles.
Mais, hélas ! qui ne sait que ces loups doucereux,
De tous les loups sont les plus dangereux !
 
Illustration : Gustave DORE

Commenter cet article

Ut 06/10/2009 22:35


J'en ai lu des contes! J'en ai eu des livres à loup garou!... mais des comme ça, mes parents devaient les garder pour eux :)
J'aime! C'est superbe!


Arthémisia 06/10/2009 22:38



Il y a, tu le sais bien, des contes pour adultes, à ne pas mettre entre toutes les mains!
Rires de grande enfant.



Cara Mia 27/12/2007 16:00

La petit biche que je suis s'est frottée de bien près au doucereux langage du loup, sais-tu ? Dangereux... d'ange heureux... tout dépend du moment que sire Loup nous propose et de ce que nous en faisons. Il me reste à apprendre à tirer à l'arc comme la belle Artémis pour tenir ces prédateurs à bonne distance, voire les apprivoiser... Tu fais bien de m'orienter sur ton texte, je suis ravie de sa découverte et la référence aux classiques que j'affectionne en renforce encore la portée. Je te félicite, chère amie. Bisous l'artiste et passe de belles fêtes ;-)

Arthémisia 27/12/2007 16:11

Les contes pour enfants sont pleins de sous entendus....qui nous ramènent à des réalités quasiment féeriques!
Reste à savoir qui doit apprivoiser qui?...
Tu peux trouver une biche là aussi...:
http://corpsetame.over-blog.com/article-7183684.html
Bises et plein de belles choses pour toi ma belle Cara!

lire un peu 20/11/2007 09:45

"La fleur a cela de sacrée c'est qu'accrochée au cheveux d'une belle demoiselle elle (la fleur ou le demoiselle) attire irrévocablement toute sorte de prédateur, du loup à l'homme, et ne saurait s'en défaire autrement qu'avec plaisir (du prédateur ou de la fleur)."
"Livre et fab...ulations inutiles" Aure SUJET 

Arthémisia 20/11/2007 09:57

Le plaisir serait il un rite sacramental?

Gérard 09/10/2007 10:52

J'aime beaucoup ce loup coquin, et j'imagine l'agneau pantelant, ou plutôt le petit Chaperon rose de plaisir... Quel tableau de chasse ! Mais pour Arthémise (déesse de la chasse dans la mythologie grecque) quoi de plus normal ? Bisous
 

Arthémisia 09/10/2007 16:28

Je vois, mon cher Gérard, que tu n'oublies pas tes classiques!!!
bisous
Arthi

laura 08/10/2007 12:25

Merci pour ton accueil et viens quand tu veux chez moi.

Arthémisia 08/10/2007 12:29

je te promets de venir quand j'aurai du temps...
cordialement
Arthi

juliette b 07/10/2007 19:07

Mea Culpa, j'ai confoncu les deux grands hommes.Bisous  odorants

Arthémisia 07/10/2007 19:19

tu es humaine, Juliette!
bises attendries.
arthi

Chris 07/10/2007 13:24

Miam! houuuuuuuuuuuu! Connais-tu la chanson de Zazie? En l'absence de nos princes En supposant que les princes existent encore Je laisserais bien ma porte Ouverte toute la nuit Toc toc toc mais qui est là ? Le loup qui te mangera J'en ai marre de ces histoires à dormir debout Je veux goûter la morsure d'un amour fou Pouvoir enfin pendre mes jambes à son cou Toc toc toc mais qui est là ? Le loup qui te mangera Toc toc toc mais qui est là ? Je n'attendais plus que toi Toc toc toc si tu es là Entre donc et mange-moi Loup y es-tu ? Depuis le temps Que je t'attends Que fais-tu ? Loup y es-tu ? Si tu savais Ce qui t'attend Que fais-tu ?

Arthémisia 07/10/2007 14:49

C'est étrange que tu me parles de Zazie (dont je ne connais pas cette chanson) car j'en ai programmé une autre mardi! Coincidence?...
A chaque fois que je pense aux contes de fées, me prend l'envie de relire la psychanalyse des contes de fées de Bruno BETTELHEIM ...rien que pour le plaisir de donner à leurs protagonistes des pouvoirs thérapeuthiques!!
C'est tout à fait ça : loup y es-tu?!!!!!!!!!!!!!!

laura 06/10/2007 18:46

Par le blog de "Papier libre" où je t\\\'ai lu , je viens chez toi et je m\\\'y plais.

Arthémisia 07/10/2007 10:39

Reste autant que tu veux.
Reviens quand tu veux.
Je vais aller chez toi.
(papier libre permet de belles rencontres...)
Arthémisia
(ps: merci de t'être inscrite à ma newsletter)

juliette b 05/10/2007 19:11

Je viens de t'écrire un commentaire...il a disparu ???Bon je recommence. Qu'est-ce que je disais ?Que j'avais entendu parler des Contes érotiques de La Fontaine, dont tu semble avoir un recueil.Ton poème est excellent, comme toujours, et entraîne mon imagination débridée.....vers un monde assez agréableBisousO.

Arthémisia 05/10/2007 21:00

ton 1er comm. est passé...peut-être pas très vite. OB fait parfois des siennes.
Pas la Fontaine ici mais Charles Perrault, Juliette.
Je suis heureuse que mon monde de conte de fées(!!!) de plaise. Ton esprit éternellement enfantin, surement!
bises ma belle.
Arthi
 

juliette b 05/10/2007 19:06

J'ai entendu parler , seulement, du La fFntaine érotique? Ses Contes, paraît-il ne son t pas sucrés...Il semble que tu en aies le recueil.....Ton poème, digne de toi,....je veux dire coquin et excellent....plus que ça mêmeBisous

Arthémisia 05/10/2007 20:56

Merci de tes compliments.
Les loups ont toujours inspiré les contes...et c'est vrai que celui - là me plait bien à moi aussi!!!!
bises
A.