Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

533 - Le Prince et la Beauté

Publié le par Arthémisia

 
 
 
 
There was a little prince with a magic crown. An evil warlock kidnapped him, locked him in a cell in a huge tower and took away his voice.
There was a window with bars.
The prince kept smashing his head against the bars hoping that some one would hear the sound and find him. The crown made the most beautiful sound that anyone ever heard. You could hear the ringing for miles. It was so beautiful, that people wanted to grab the air.
They never found the prince. He never got out of the room.
But the sound he made filled everything up with Beauty.
 
Julian SCHNABEL 
Sur le CD de la musique de son film BASQUIAT.
 
 
Il y avait un jeune prince avec une couronne magique. Un mauvais sorcier l'avait enlevé, l'avait enfermé dans une cellule dans une tour énorme et avait emporté sa voix.
La fenêtre avait des barreaux.
Le prince ne cessait de frapper sa tête contre les barreaux en espérant que quelqu'un entendrait ce son et le trouverait. La couronne faisait le son le plus beau jamais entendu. Vous pouviez entendre ce carillon à des kilomètres. C'était si beau, que les gens voulaient attraper l'air.
Ils n'ont jamais trouvé le prince. Il n'est jamais sorti de sa prison.
Mais le son qu'il faisait a tout rempli de Beauté.
 
Merci de votre indulgence : je ne suis pas une pro de l’anglais….
 
 
Avec : Jean Michel BASQUIAT - Sans titre - 1981

Commenter cet article

fdb 17/12/2007 19:36

Oui, j'avais vu le film... Ce texte est quasiment aussi à vif que cette peinture!

Arthémisia 17/12/2007 20:48

Ils nous parlent de l'isolement de la Beauté avec la  même pertinance.

Alex 16/12/2007 09:10

Suis pas un fan de Basquiat, mais il a fait quelques trucs que j\\\'adore cependant, et cette oeuvre que je ne connaissais pas, elle déchire ! (comme on dit en language de jeunes).
Alors comme ça dans le film, y\\\'a des musiques de Tom Waits et Leonard Cohen ; ça doit être plutôt sympa...
Tendres bisous 
 

Arthémisia 16/12/2007 15:22

Le film est, je crois, très vrai  quant à la mise en des liens douloureux qui unissaient BASQUIAT, et  les exutoires identitaires qu'étaientt pour lui la peinture et la  drogue. Il insiste aussi beaucoup sur son attachement à Warhol et sur ses relations avec le milieu marchand. Instructif aussi sur ce plan là. Sur la B.O Tom WAITS chante Tom Traubert's Blues et John CALE interpréte l'Hallelujah de Leonard COHEN...entre autres...
Film à voir, et BO à écouter donc.
Bisous à toi aussi Alex.
Arthi

souvienstoi 15/12/2007 18:57

Le coeur  prisonnier  mais l'esprit  libre  vagabondant  comme un parfum de liberté  telle est la trace de l'invisible.. bise  amitié

Arthémisia 15/12/2007 18:59

La trace de la Beauté est toujours libre même quand elle naît de l'enfermement.
bises
Arthi

joruri 15/12/2007 09:39

Ce sont en effet les faiseurs de réclame qui ont détournés ce terme à leur avantage. Voler le langage des autres est le propre de big- brother...Et la manière dont des histrions ineptes tirent à eux la couverture de l'art en s'auto-proclamant "créateurs" me fait voir         rouge !Il faut que vous sachiez ce que ce gouvernement prépare comme massacre de la culture !Et quels ponts d'or il veut faire à la pub et à ses précieuse ridicules !

Arthémisia 15/12/2007 10:48

Ce gouvernement ou bien d'autres qui l'ont précédé....
Que cela ne nous empèche pas de continer à croire à la pureté de certains artistes
Bon week end joruri.
Arthi

joruri 14/12/2007 20:44

J'ajoute que la peinture ci-dessus est à mes yeux le fait d'un artiste, non d'un "créateur..." :))

Arthémisia 14/12/2007 21:50

Ouf!...........

aliscan 14/12/2007 18:40

Pas content Joruri, mais je vois pas bien le rapport avec le sujet ? L'histoire est charmante !

Arthémisia 14/12/2007 21:48

Joruri répond à mon comm. précédent dans lequel j'employais le mot "créateur".

joruri 14/12/2007 18:15

Ce qu'on appelle aujourd'hui "créateurs", c'est un joli ramassis de bons à rien...Qui a crée quoi ? personne !On ne fait qu'ordonner des éléments dont l'éxistence précède la possibilité d'en faire quelque chose !"Créateurs" ? laissez-moi rire ! Ou pleurer...Je connais des artistes, c'est à dire des gens sensibles qui restent capables de s'émerveiller et de se révolter et de permettre à ceux qui sans cela somnoleraient, d'en faire de même.Mais des "créateurs"...Ils font des boî-boîtes informes pour y coller des parfums hors de prix et se font appeler "créateurs !"Pitoyables pitres...On dirait à les entendre qu'ils ont "crée" le soleil, la lune et les étoiles (sur lesquelles ils s'empresseraient de coller leurs foutus copyrights) la terre; les hommes, la liberté, l'eau, la verdure, la mer...Mais au vrai ils n'ont crée que le gonflement de chevilles le plus pathétique que l'histoire du lucre n'a jamais...crée... ;))

Arthémisia 14/12/2007 21:45

Je crois que tu joues une peu sur les mots ou même sur la façon de les écrire.
OK, pour t'accorder le monde et tout ce qu'il contient à un Créateur avec une majuscule.
Mais que les gens qui  en ordonnant différents éléments, différentes formes, différentes couleurs, différentes matières afin de provoquer du sens, convoquent la Beauté, s'appellent créateurs ou artistes, ou faiseurs, ou tout ce que tu veux ...ne change rien à la qualité de leur réalisation : si elle questionne  le Beau, elle questionne le Beau!

volti 14/12/2007 14:59

La beauté naît souvent de la souffrance, certaines fleurs ne s\\\'épanouissent que dans le manque d\\\'eau...
tendresse
volti
 

Arthémisia 14/12/2007 15:05

"L'Art ne constitue pas une puissance, il n'est qu'une consolation. "
Thomas MANN
bises, volti
Arthi

joruri 14/12/2007 09:41

Comme c'est triste. Que l'on s'empare de cette beauté, sans en chercher la source...Il en coûte pourtant à cette source de répandre l'harmonie.Cette source qui fait le bonheur des autres... à ses dépends...

Arthémisia 14/12/2007 14:01

N'as t u pas remarqué que les créateurs sont souvent des gens seuls?

orchis-mauve 14/12/2007 09:21

Soyons honnête, je n'ai jamais vraiment apprécié Basquiat,mais cet illustration me touche, dit beaucoup de choses sur son combat intérieur.Il a créé certainement dans la souffrance mis surtout sous l'effet magique de la drogue qui l'a tué.Le texte de Schnabel me touche et dit bien l'enfermement Bisous ma belle

Arthémisia 14/12/2007 13:56

Je ne sais pas si c'est un auto portrait mais on peut penser que oui. Basquiat se "mettait" souvent en scène dans ces tableaux.
Je le prends comme un artiste de l'urbanité en manque de communication : bien sur il devait se sentir enfermé mais je crois que le caractère le plus important de sa peinture se lit dans les fins de non-recevoir auquelles il se confrontait. Elles expliquent le côté "agressif" et très expressionniste des formes, des couleurs, des compositions, les repentirs, les "redites". Il vivait sa peinture, totalement, comme on vie le jour...
bises
Arthi

jc 14/12/2007 08:56

basquiat ..............le film ou warol est interprété par david bowie ?j'adore

Arthémisia 14/12/2007 13:49

Oui, mon frère.
Film très juste (d'un peintre sur un autre peintre).
effectivement c'est David Bowie qui y joue Warhol. On y voit aussi Denis Hopper, et Willem Dafoe si je me souviens bien.
sur la bande son, que des spendides titres et de non moins splendides interpètes : du Bob DYLAN, du Tom WAITS, du BOWIE, du Leonard COHEN ...Un régal!
bises
Arthi

Lung Ta 14/12/2007 04:33

L'illustration est belle mais le texte me touche bien plus ! (allez savoir pourquoi ;-) )Puissai-je pour ma part remplir l'air de toute beauté ;-)triple bises fraternelles

Arthémisia 14/12/2007 06:13

Merci Lung Ta, mon nouveau frère (eh oui,j'ai déjà J.C.!) pour tes bises matinales et surtout pour la Beauté que tu déposes dans l'air si joliment.Je suis heureuse que ce texte te touche et encore plus que l'oeuvre de Jean Michel BASQUIAT.
Pas d'explication de texte aujourd'hui. Je sais que tu naviques sur la même longueur d'ondes que moi et que ce qui t'émeut ici est ce qui m'émeut aussi.
Si tu as l'occasion de voir le film, ne le rate pas : il passe de temps en temps sur Arte mais malheureusement je ne l'ai pas trouvé en DVD.
Quadruple bises fraternelles.
A.