Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

582 - Panthéisme

Publié le par Arthémisia

 

 
Tais toi. Ne bouge plus.
Respire doucement.
Effleure de la main.
Abandonne ton iris. Laisse le suivre l’insecte et perdre avec lui le moment, sur l’horizon.
Perds le temps.
Retrouve le présent pur comme l’essentiel, le précieux, loin de la bousculade, dans la proximité du silence.
Ferme les paupières et consulte le message de la Terre qui porte l’Autre, celui qui cherche sa route et bientôt trouvera le cou, la pluie fine du sexe, et l’extase volcanique du remous de l’œuvre partagée.
Tais toi. Tais toi !
Ecoute le vent et son parfum qui chante.
Crois.
En lui.
 
Copyright © Arthémisia – mars 2008
 
Illustration : Marc Chagall – Le Cantique des cantiques II
 

Commenter cet article

Alex 13/02/2008 21:31

Alors là oui, il a bien su ramener la sexualité à la mystique (et réciproquement) le gars Shagalov.
Et là il faut revenir au Livre avant le christiannisme car "Le verbe s'est fait chair" de Jean instaure un clivage assez brutal entre carnation et spiritualité, le Principe étant originel, la chair "bonne à crucifier"...! Ce qui d'une certaine manière dévalorise la "manipulation créatrice" originelle. On passe d'un Dieu qui façonne sa créature, à un Dieu qui insuffle la grâce, qui sanctifie avec sa semence immacule. Faudrait que je développe et ce serait long, mais je sais que tu t'intéresse aux rapports entre sexualité et religion( s ?), c'est donc pour ça que je cause du sujet. ;-)
"Ecoute le vent et son parfum qui chante", c'est drôlement beau, Arthi !
Rien que pour te remercier, je te réciterais bien ça (à la douceur d'un jour d'été finissant, bien sûr) :
" Que tu es belle, mon amie, que tu es belle !Tes yeux sont des colombes,derrière ton voile.Tes cheveux sont comme un troupeau de chèvres,suspendues aux flancs de la montagne de Galaad.
Tes dents sont comme un troupeau de brebis tondues,qui remontent de l’abreuvoir ;toutes portent des jumeaux,aucune d’elles n’est stérile.
Tes lèvres sont comme un fil cramoisi,et ta bouche est charmante ;ta joue est comme une moitié de grenade,derrière ton voile.
Ton cou est comme la tour de David,bâtie pour être un arsenal ;mille boucliers y sont suspendus,tous les boucliers des héros.
Tes deux seins sont comme deux faons,comme les jumeaux d’une gazelle,qui paissent au milieu des lis."
 

Arthémisia 13/02/2008 21:50

Un très très grand merci Alex...pour cet extrait du plus grand des cantiques...et pour tes réflexions et compliments qui l'accompagnent.
En effet les rapports entre la religion et la sexualité m'intéressent énormément et sont le thème principal de mes travaux plastiques les plus récents.
En retour un autre magnifique passage très parfumé...mais tout est beau dans le Cantique des Cantiques ....
- J'étais endormie, mais mon cœur veillait...C'est la voix de mon bien-aimé, qui frappe:- Ouvre-moi, ma sœur, mon amie,Ma colombe, ma parfaite !Car ma tête est couverte de rosée,Mes boucles sont pleines des gouttes de la nuit.- J'ai ôté ma tunique; comment la remettrais-je ?J'ai lavé mes pieds; comment les salirais-je ?Mon bien-aimé a passé la main par la fenêtre,Et mes entrailles se sont émues pour lui.Je me suis levée pour ouvrir à mon bien-aimé;Et de mes mains a dégoutté la myrrhe,De mes doigts, la myrrhe répandueSur la poignée du verrou.J'ai ouvert à mon bien-aimé;

Bleuvirus 13/02/2008 09:41

 ...coup de blues ? j'en n' écoute en ce moment à la TV (du vrai P .. qu' c'est bon !!! ...
C'est vrai que la dame du tableau à l'air confortablement installé sur une "moumoute" de dame!  Chagall est un des peintres que j'ai vu en expo. Style trés flottant oui !
Je me précipite sur ta parution du jour surement plus simple à décripté (j'ai déjà jeté un oeil !!!  lol)
à toute ...

Arthémisia 13/02/2008 09:44

Désolée de te dire, virus, que mon blues à moi ce n'est pas du faux non plus...
Mais je ne veux pas te faire poireauter car contrairement à ta 1ère impression, mon billet du jour n'est pas simpliste du tout.
Kiss
A.
 

juliette 13/02/2008 09:11

L'illustration m'a laissée sans voix, il m'a fallu 24 heures ....Ton texte poème  est si beau, que je ne peux que le relire avec plaisir

Arthémisia 13/02/2008 09:16

Ce tableau de Chagall qui -je me répète- est loin d'être mon peintre chouchou, m'a paru pourtant une évidence pour "illustrer" mes mots. Je ne fais pas de sectarisme artistique: il n'y a qu'un seul peintre (du patrimoine)  que tu ne verras jamais ici. Tu sais qui.
Bisous
Arthi

Chris 13/02/2008 07:21

Pan=Tout. Etre dans le Tout. C'est toujours s'abstraire du monde pour y être vraiment. Le tableau de Chagall est fantastiquement sexuel et sensuel je trouve. La couleur sans doute. ;)

Arthémisia 13/02/2008 07:42

Oui, c'est tout à fait comme ça que je comprends le panthéisme.
Chagall n'est pas un peintre que j'affectionne particulièrement (univers trop "flottants" - compositions déroutantes) mais ce tableau là m'interpelle par la couleur c'est sur, mais aussi par l'organisation des éléments (donc la composition) :  ne dirait on pas que la femme  repose abandonnée et confiante dans un vagin de fourrure (le dos du mouton) qui, disposé en diagonale, l'emporte dans la vie? Religieux aussi, n'oublie pas le titre...le Cantique des cantiques, religieux et confiant.
 

Bleuvirus 12/02/2008 23:18

Alors là Arthi je suis mort de rire !!! tu pousse la philosophie un peu loin tout de même, cette "connerie" à permis que nous nous connaissions, que mes collègues me fassent C---au boulot aujourd'hui (eux la grippe ils sont foutent!), que je prenne l'apéro avec des amis en rentrant du boulot...bref dans la "connerie", y'a à prendre et à laisser!!! plein de ...ce que tu voudras pour m'avoir franchement fait rire ...SMACK ... Smile!

Arthémisia 13/02/2008 06:07

T'inquiète pas : c'était juste un coup de blues....
Le billet de demain devrait te plaire.:0036:

don 12/02/2008 16:04

tenter de fuir, de nier, de taire un sens , pour mieux s'emplir des autres, pour mieux vivre les autres, pour mieux  s'ouvrir à l'AUTRE............

Arthémisia 12/02/2008 16:09

Il ne s'agit pas précisement de taire les sens mais plutôt de trouver du sens à cette connerie qu'est la vie!
 

... 12/02/2008 12:56

...Le figuier a poussé ses premières figues...

Arthémisia 12/02/2008 13:02

Chez moi ce sera le 20...

Bleuvirus 12/02/2008 12:07

Je ne serai pas grippé, je me sentirai tout ra/re?gallardi par l'imagerie de tes mots Arthi
Un film: Urga (cela se passe dans les plaines mongol, on cotoie le "moment" au rytme bruissant des insectes volants.
Belle journée,
 

Arthémisia 12/02/2008 12:20

ra...ragaillardi...virus...c'est l'année du RAT!
Soigne toi bien...bouillotte, couette et grog au citron...il n'y a que ça de vrai.
ah...j'irai bien me ballader derrière  les bourdons moi en ce moment!
Bises (par le net, je ne crains pas la contamination de ces virus pas si gentils que toi)
Arthi

vallisneria 12/02/2008 11:24

magnifique texte encore une fois, Arthi!
c'est fou comme le silence peut parfois faire un bruit époustouflant...

Arthémisia 12/02/2008 11:32

Merci Vallisneria.
Le silence, celui des hommes, permet celui de la Terre . C'est alors qu'on entend le mieux les hommes crier.

don 12/02/2008 11:08

tais toi !ne bouge pas !tiens tiens tu t'y adonnerais toi aussi?

Arthémisia 12/02/2008 11:14

J'essaie de m'adonner à l'écoute, au toucher, à la respiration, au goût et surtout au silence ...en m'en remplissant l'âme.
Peut-être est ce faute de mieux. Je ne sais. enfin, si ...je sais...

anonyme 12/02/2008 08:34

Mais oui !

Arthémisia 12/02/2008 08:38

J'ose.