Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

583 - Erection

Publié le par Arthémisia


L'érection est aussi une façon d'être.

Commenter cet article

Ren 08/06/2012 19:22


Dans certaines  contrées  on peut dire  que c'est une terre  d'élection..


 


Et dans le corps paysage, une terre d'érection ...


 


 


-  la "forêt de pierre  du cirque  de Mourèze  ( Hérault)


 


 

Arthémisia 11/06/2012 06:46



J'ai vu les mêmes exubérances
géologiques dans le Colorado provençal, vivement colorées en plus !



yoyostereo™ 18/02/2008 13:06

Il faudrait lui ériger un monument, mais on doit trouver mieux qu'un poireau?

Arthémisia 18/02/2008 13:16

C'est déjà fait et le nom du lieu n'est pas anodin : Place de la Concorde!
Ca me fait tout de même bien  rigoler : je rédige un billet qui s'appelle "Erection " ,  offre l'image d'un sublissime poireau , lui ajoute une réflexion un tantinet pholosophique et bingo ....j'ai déjà 23 commentaires.
Et qui est ce qui monte? >>>>mon Blog Rank! (ce dont je me fiche royalement d'ailleurs)

B. 14/02/2008 17:11

Henri IV se demandait à quoi pouvait bien servir cet os ?
Toute érection est produite par le désir, quelque soit la forme, quelque soit le degré.
Alors peut-être le désir est cette manifestation qui tend à nous faire aller.
et d'une érection assouvir ses paradoxes... pourvu qu'il y ait de quoi.

Arthémisia 14/02/2008 17:20

Quels paradoxes? Tout au plus des singularités.

joruri 14/02/2008 17:02

Avec une sauce blanche c'est un délice.

Arthémisia 14/02/2008 17:08

Je ne te savais pas si fin "cuisse - in- yeh !"

fabien 14/02/2008 06:13

Tout le monde n'est pas forcément spécialiste du poireau. La preuve: une amie que j'avais envoyée m'en chercher un au jardin au moment de préparer la soupe m'a rapporté... un iris. Pour sa défense elle a fait valoir que... ça se ressemblait. Si on veut! Je la soupçonne de n'être vraiment versée ni en cuisine ni en botanique...
Bises à toi...

Arthémisia 14/02/2008 06:23

La fleur en est quand même très différente! Quant au goût...??? D'ailleurs j'ignore si l'iris est comestible. Je sais simplement que sa racine sert  pour fixer les parfums.
Ce que tu me racontes est étrange quand même car j'ai programmé pour  très bientôt un billet sur ...l'iris.
Bises à toi fabien.
Arthi

Philo 13/02/2008 23:09

Mais pourquoi me faire poiroter à ce point ?...

Arthémisia 14/02/2008 06:08

Mais pourquoi donc faudrait-il toujours faire vinaigre?

don 13/02/2008 22:42

oui oui , de belle plantes , j'aime d'ailleurs à les garder en fleurs , en calices, en corolles  qu'il me plaît à flatter leur avènement , leur épanouissement

Arthémisia 13/02/2008 22:47

Dois je lire entre les lignes?..........sourire
....Même les fleurs de poireaux sont charmantes...ne rigole pas ...ça fait des boules blanches superbes ! (c'est de la famille de l'ail)
http://www.jardinature.net/galerie/albums/userpics/10007/IMG_3268.jpg

al maury 13/02/2008 20:10

J'avais oublié :il est vrais que les poireaux sont plus tendres et  mûr sur la cote d'azur...

Arthémisia 13/02/2008 20:23

MDR! Je ne sais même pas si on en cultive ici. Ca m'étonnerait!
ps : Carentan c'est plus haut!

joruri 13/02/2008 19:50

Ca peut même être pénible... :) pénisble, en fait... :)))

Arthémisia 13/02/2008 20:22

Arrête! Je vais finir par avoir mâle pour eux!

don 13/02/2008 19:34

erection, il me vient à ce sujet, une petite histoire, un été autour d'un feu de camp , une copine qui flirte avec un teuton,  me demande haut et fort  ( le teuton ne lit pas Molière ni ne pourrait le comprendre en l'entendant) , elle me demande donc :""Don est ce que tu crois que les allemands bandent comme vous, parce que lui il bande vers le bas " imaginons donc les nouvelles positions que cela ouvre!!!!!!!!!!!!!Façon d'être vertical tout de même !

Arthémisia 13/02/2008 20:21

Radical tu veux dire!...et moi je fais bien sur allusion à notre Terre dans laquelle les belles plantes prennent racines!
ah, l'Allemagne!...un très beau souvenir pour moi : mon 1er flirt. Il s'appelait Wolfgang ...oui, oui, je te promets que c'est vrai! Et il ne parlait pas un mot de français et moi pas un mot d'allemand. On a tenu 1 semaine!

Gérard fleur bleue 13/02/2008 14:53

Tout de même, une telle richesse d'expression chez Marguerite Duras, pour une "simple" soupe de poireaux pommes de terre ! Quelle bonheur de lire cela !
Bisou, G.

Arthémisia 13/02/2008 15:45

Oui, et  la fin n'est pas rien...
Bisous à toi Fleur Bleue
Arthi

http://209.85.135.104/search?q=cache:MvY1uf4h5MEJ: 13/02/2008 11:35

page 13...(si ça marche)

Arthémisia 13/02/2008 11:43

OK...voilà le lien complet vers la surprise du chef...enfin de la chef!
http://209.85.135.104/search?q=cache:MvY1uf4h5MEJ:www.revueqf.ulaval.ca/images.jpeg/Doc.pdf/Supp_tout.pdf+la+recette+de+la+soupe+poireaux+pommes+de+terre+par+Marguerite+Duras&hl=fr&ct=clnk&cd=4&gl=fr&lr=lang_fr
Une fois que vous aurez accès au site allez voir page 13...
Merci à toi pour le régal littéraire, et l'hésitation qu'il procure. Il ne me reste plus qu'à courir soit m'acheter 2 Merveilleux de Carentan (je n'ai pas écrit 40 ans...) soit ne rien faire du tout...
Et voici donc la recette de La soupe de Poireaux Pomme de terre de...Marguerite DURAS!

On croit savoir la faire, elle paraît si simple, et trop souvent on la néglige. Ilfaut qu’elle cuise entre quinze et vingt minutes et non pas deux heures — toutesles femmes françaises font trop cuire les légumes et les soupes. Et puis il vautmieux mettre les poireaux lorsque les pommes de terre bouillent : la soupe resteraverte et beaucoup plus parfumée. Et puis aussi il faut bien doser les poireaux :deux poireaux moyens suffisent pour un kilo de pommes de terre. Dans lesrestaurants cette soupe n’est jamais bonne : elle est toujours trop cuite (recuite),trop « longue », elle est trriste, morne, et elle rejoint le fonds commun des« soupes de légumes » — il en faut — des restaurants provinciaux français.Non, on doit vouloir la faire et la faire avec soin, éviter de l’« oublier sur lefeu » et qu’elle perde aussi son identité. On la sert soit sans rien, soit avec dubeurre frais ou de la crème fraîche. On peut aussi y ajouter des croûtons aumoment de servir : on l’appellera alors d’un autre nom, on inventera lequel : decette façon les enfants la mangeront plus volontiers que si on l’affuble du nomde soupe aux poireaux pommes de terre. Il faut du temps, des années pourretrouver la saveur de cette soupe, imposée aux enfants sous divers prétextes (lasoupe fait grandir, rend gentil, etc.). Rien dans la cuisine française ne rejoint lasimplicité, la nécessité de la soupe aux poireaux. Elle a dû être inventée dansune contrée occidentale un soir d’hiver, par une femme encore jeune de la bour-geoisie locale qui, ce soir-là, tenait les sauces grasses en horreur — et plus en-core sans doute — mais le savait-elle ? Le corps avale cette soupe avec bonheur.Aucune ambiguïté ; ce n’est pas de la garbure au lard, la soupe pour nourrir ouréchauffer, non, c’est la soupe maigre pour rafraîchir. Le corps l’avale à grandeslampées, s’en nettoie, s’en dépure, verdure première, les muscles s’en abreuvent.Dans les maisons l’odeur se répand très vite, très fort, vulgaire comme le man-ger pauvre, le travail des femmes, le coucher des bêtes, le vomi des nouveau-nés. On peut ne vouloir rien faire et puis, faire ça, oui, cette soupe-là : entre cesdeux vouloirs, une marge très étroite, toujours la même : le suicide.

http://209.85.135.104/search?q=cache:MvY1uf4h5MEJ: 13/02/2008 11:29

Page 13.

Arthémisia 13/02/2008 11:34

ça ne marche pas?

info. 13/02/2008 11:21

Tellement qu'on pourrait en faire une soupe(sourire)

Arthémisia 13/02/2008 11:23

La soupe du jouir. Ben j'en reprendrai bien une petite louche moi!
(rires!)

info. 13/02/2008 11:17

Les femmes concernées sont pourtant bien souvent remarquables...mais sur un autre plan.

Arthémisia 13/02/2008 11:18

Tu as des exemples célèbres ou moins à me fournir?

info. 13/02/2008 10:59

Le priapisme pour les femmes c'est le clitorisme.

Arthémisia 13/02/2008 11:13

On en parle moins ...sûrement parce que ça se remarque moins...

jc 13/02/2008 10:58

mais que fait le concombre ?

Arthémisia 13/02/2008 11:01

Il se masque...

al maury 13/02/2008 10:31

Cela ne pique t'il pas à la longue ?

Arthémisia 13/02/2008 10:35

A la longue...certainement qu'il ne faut pas en abuser. Priape en a fait les frais. Mais je suis mal placée  pour en parler!

Bleu virus 13/02/2008 09:55

 ben moi j'en ris .... heureux les simples d'esprit ! j'ai une forte pensée pour ... ceux de mon voisin qui patientent sous la neige .... de la nostalgie pour les soupes de cet hiver (à présent je suis en manque de l'ingrédient en question) ....mai la palme ira au jardin où les pieds et les mains dans la Terre et tourné vers le Ciel, je perpétue cet acte fondemental de "planter" la vie afin de nourrir la mienne!
Question de point de vu sans doute!
Bises printanière

Arthémisia 13/02/2008 09:57

Tout est pourtant si simple....
Alors bon jardinage, Virus (tu vas mieux on dirait?)
Bises ensoleillées
A.

. 13/02/2008 09:29

Elles fléchissent, coriaces et immangeables, les feuilles du poireau.

Arthémisia 13/02/2008 09:34

Je pourrais pleurer devant tant de lucidité mais je préfère sourire, .......aujourd'hui. Mais je sais que je suis de parti pris!

al maury 13/02/2008 09:06

Serai-ce une " élection " ?!

Arthémisia 13/02/2008 09:20

Même si nous ne choisissons pas de naître, être n'est ce pas avant tout que faire de choix?

juliette 13/02/2008 08:25

"Vivre debout" est-ce aussi de l'érection ?bisesO.

Arthémisia 13/02/2008 08:28

Je l'entends comme ça aussi, Juliette car ce billet ne se veut pas qu'érotique, bien sûr.
Bises ma belle jardinière!
Arthi

Gérard fleur bleue 13/02/2008 07:38

Certes, mais aussi "érection, piège à ..."

Arthémisia 13/02/2008 07:46

Quel joie de te relire!!!!!!!!!!!!!! :0011:
Je suis tellement contente!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!D''autant que je vois que tu n'as pas perdu ton humour.
Plein , plein de belles, belles choses pour toi, Fleur Bleue.
Je t'embrasse fort.
Arthi

Chris 13/02/2008 07:16

Alors Madame on fait de l'humour potager?? *rire*L'érection est aussi une façon d'être. J'ai toujours employé le mot "verticalité" pour définir ce que je crois que tu veux signifier ma chère Arthi. Mais "érection" why not, c'est meilleur, surtout en salade avec de la  vinaigrette! ;)bises!

Arthémisia 13/02/2008 07:32

Evidemment, et même si j'ai classé ce billet dans ma catégorie "hi!hi!hi!" , tu te doutes bien que j'emploie le mot "érection" parce qu'il a plusieurs significations et intervient notamment dans  le champ lexical de l'érotisme.  Libre à toi de lui choisir le "sens" qui te plait  ceci sans oublier que contrairement au goût commun la verdeur peut avoir du charme!
bises coquines
Arthi