Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

609 - Le Centrisme en question*

Publié le par Arthémisia

 
Au milieu, tu échois.
Le centre génère l’émoi.
Alors, tu mets  le doigt,
Tout enrobé?
Sournois.
Une fois, deux fois, vingt fois.
Tout droit
Et de guingois.
 
Au centre meurt le moi.
 
Dis moi, dis moi…
Au centre  maintenant…c’est quoi ?
 
Copyright © Arthémisia – mars 2008
 
Illustration:  Barnett NEWMAN - Chartres

Commenter cet article

Gondolfo 19/03/2008 18:13

joli :)

Arthémisia 19/03/2008 18:32

Merci!

don 18/03/2008 09:21

je m'en veux de mêler les maths à des considerations bien plus ésotériques mais mais , il n'y a pas grande difference entre un cercle et un triangle surtout quand celui ci est équilatéral ..........le centre est alors tout désigné même s'il n'est point visible  à l'oeil néophyte ..........Le centre est et le vide, le néant n'est pas le centre, n'est pas dans le centre mais juste l'absence aux yeux innavertis ................

Arthémisia 18/03/2008 09:43

Je veux garder le regard "pointu" comme on dit par chez moi....

Lung Ta 18/03/2008 07:12

La vie

Arthémisia 18/03/2008 07:18

En un mot tu résumes bien le centre....

bleuvirus 17/03/2008 21:56

décidement je déborde ...
je voulais parler du cadre .

Arthémisia 17/03/2008 22:03

L'oeuvre est triangulaire et cela m'étonnerai qu'elle est un cadre...Pas de barrière chez Newman....

Bleuvirus 17/03/2008 21:44

j'ai toujours aimé les maths, et la géométrie ... est ce un triangle de ... bois?
Au centre c'est l'absence dés la naissance! 

 
  
 

Arthémisia 17/03/2008 22:00

Ton interprétation du centre interpelle ma pensée.
Pour ce que j'en connais Newman peignait surtout à l'huile sur chassis ou réalisait des sérigraphies (hors mis des travaux préparatoires sur papier). Je ne crois pas me tromper en disant que c'est de la peinture sur tissu!!!! (certainement huile sur toile). Il me semble d'ailleurs apercevoir la marque d'un chassis.

martin 17/03/2008 21:37

Bonsoir Arthi, Ton rythme est excellent et fait "prédelle" au Newmann. Il le porte en harmonie en quelque sorte :)

Arthémisia 17/03/2008 21:56

Tu ne peux pas savoir comme ces mots venant de toi me touchent...
Merci Martin.Je t'embrasse
arthi

... 17/03/2008 18:54

...un toit?....

Arthémisia 17/03/2008 20:47

un abri , un refuge, un lieu protégé....sûrement....

MAVERICK 17/03/2008 16:35

Un petit coucou ....avec du retard.....LOL
Mais un petit coucou quand même......
@ bientôt
BIZ
Maverick

Arthémisia 17/03/2008 20:46

Coucou!
Arthi

B. 17/03/2008 14:30

Au centre est l’affinement de toi. En soi milieu se recentre l’émoi … et le toi. De cette courbe naît le cercle, la rondeur du doigt où se meurt le toit de soi pour inventer la liqueur d’un nous hypothétique et illusoire qui ne dure que le temps d’une joie.
 

 

Arthémisia 17/03/2008 20:45

Voilà une hypothèse qui me remplie pourtant de joie. Comment vivre sans se projeter dans l'autre, aussi supposé soit il?

Amanieu 17/03/2008 13:33

Je rebondis avec Vinci. Léonard de Vinci pour réaliser « l’homme de Vitruse » a utilisé le nombre d’or ( la corde à treize nœuds )… Je ne vois pas de similitude dans le tableau « Chartres » de Barneet Newman ou la recherche se porte davantage sur l’emploi de couleurs primaires et des formats des toiles. Difficile de dire ce qu’il y a au centre, c’est une question de «relativité restreinte et de relativité générale», mais c’est toujours bien de mettre le « doigt » dessus… Bises. Amanieu

Arthémisia 17/03/2008 20:42

Autres temps, autres moeurs bien sur. Peu de peintres actuels utilisent sciemment le nombre d'or. Les réflexion d'ordre esthétique ont changé.
Chez Léonard, nous admirons la recherche de perfection dans le dessin, de la représentation humaine.Nous sommes en pleine Renaissance ; l'homme est au centre du monde.
Chez Newman nous découvrons  un travail puissant de la couleur et du format  redoublé par l'occupation du support par une ligne qu'il appelle un Zip. Libre à nous d'y voir ce que nous y voulons....Nous sommes dans l'évocation d'une idée, d'un concept. Le centre de la toile est du domaine de l'esprit. Le XXème siècle est passé par là.
Bises
Arthi

. 17/03/2008 12:15

Dessin ou dessein?

Arthémisia 17/03/2008 12:24

et.
La peinture est cause mentale (Léonard de Vinci)

. 17/03/2008 10:49

Remarque quand même que le corp lui ne s\\\'y  trompe pas... C\\\'est bien sur le cercle que le contact réel s\\\'effectue... sur ce croquis.

Arthémisia 17/03/2008 11:24

Mais en triangles qu'il se dessine

. 17/03/2008 10:34

Ce qui me semble interessant dans le croquis de Vinci c'est qu'il donne à penser l'outrepassement du cercle par le triangle...

Arthémisia 17/03/2008 10:37

en tous cas l'interaction du cercle, des triangles et ....du carré aussi...

. 17/03/2008 10:18

Une ligne centrale barrée d'un Zip..belle définition de l'interdit.

Arthémisia 17/03/2008 10:21

Fait une recherche sur Barnett Newmann . Presque tous ses tableaux sont barrés de ces ZIPS...

. 17/03/2008 09:06

C'est le cercle et non pas le triangle qui indique la réalité d'un centre et qui déjoue les manoeuvres stratégiques conscientes...autre vision du monde...

Arthémisia 17/03/2008 09:12

Ce triange là  a une toute autre signification, oui. Il est barré d'un Zip comme l'appelle lui même Newmann. C'est donc d'une ligne centrale plus que d'un point qu'il s'agit.
D'autre part regarde bien les proportions du corps humain que propose Vinci ; c'est plein de triangles, aussi.
http://images.encarta.msn.com/xrefmedia/sharemed/targets/images/pho/t239/T239028A.jpg

Laurent Morancé 17/03/2008 08:50

Au centre, je veux dire au milieu, le cerveau, le nez, la bouche, le sexe et... le nombril...C'est beaucoup.Et c'est assez.

Arthémisia 17/03/2008 08:55

Tu as raison, Laurent : point trop n'en faut....

joruri 17/03/2008 08:32

(Le modem ?  ; )L'homocentre...Cela me fait penser à la quête des archers Japonais.Le centre qui fuit toujours vers un autre centre.Lao Tseu disait que si une roue tourne, c'est grâce au vide qui se trouve au centre de son moyeu.Sans le rien, rien n'est.Y a t-il ainsi un vide au centre de l'homme ?Oui, et en y réfléchissant bien (mais vraiment bien) il est la condition sine qua non de la ...liberté morale....

Arthémisia 17/03/2008 08:42

Au Modem je préférerai que nous parlions de Mode-Elle....;-)
L'idée d'un vide au centre m'inquiète un peu, ...j'y vois tout au plus un inconnu, un mystère si ce n'est aspirant du moins ...inspirant...et créatif (créateur?) donc, oui, nécessitant de la liberté, je suis d'accord avec toi, joruri.

. 17/03/2008 08:32

Stratégie?

Arthémisia 17/03/2008 08:37

La sexualité n'est peut-être qu'une politique de l'intime ;-)

orchis-mauve 17/03/2008 08:23

Oui c'est quoi ?Celà a l'air si innocent... mais innocente ! TOI !

Arthémisia 17/03/2008 08:26

Comme un poussin qui sort de l'oeuf....