Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1323 - Brèves de fin novembre 2010

Publié le par Arthémisia

Why not?

 

"Allez , hop, hop, hop!"

@ du papa de Gaïann.

 

 

"L’amour te laisse pour que tu te voies".

@  Hi

Commenter cet article

ambre 01/12/2010 09:07



j'aime beaucoup la citation de HI


et j'aime beaucoup ce que tu réponds à Tilk, même si je suis d'accord avec lui sur ce qu'il écrit .. car tant qu'on est dans la souffrance de la rupture, c'est impossible de faire un retour sur
quoi que ce soit ou de se remettre en question..



Arthémisia 01/12/2010 14:40



Bien sûr, le temps, il faut du temps pour prendre conscience de nous-même.


 



tilk 30/11/2010 23:22



si c'est un vrai amour .si on est follement amoureux il faut bcp de temps  pour se sortir de là .on voit tout en noir .c'est difficile d'avoir un vrai recul surtout si on est coupable ou
responsable de cette rupture...mais c'est vrai que l'on se pose beaucoup de questions...mais je sais pas si l'on se voit tel que l'on est réélement


besos


tilk



Arthémisia 30/11/2010 23:54



Se voir réellement, n'a pas d'importance au fond. Ce qui en a c'est que de telles situations nous portent à nous retourner sur nous mêmes. Le regard lui seul
doit suffir au renouveau. Le fait de la solitude soudaine, ne saurait être totalement négatif: il permet aussi de relancer la source qui trop souvent se tarit dans l'habitude de la
relation


Chercher des responsabilités ne peut pas être constructif : il faut simplement se (re)trouver soi, arriver à être, à vivre en soi, par soi et plus en
dépendance ou en possession.Autant dire une forme d'authenticité qui devrait être préservée jusque dans la relation et qui malheureusement disparaît par besoin de captation ou de hiérarchisation
dans le couple.


Il apparait tant de fois que la somme de 2 entiers ne fasse plus qu'1, je veux dire que le couple soit basé sur la supériorité de l'un devant l'autre, une
forme de dévoration pour l'un (qui cache un désir de pouvoir) et une forme d'abandon pour l'autre (qui cache des faiblesses).


Que 1 + 1 fasse 3, et que, si 1 perd son 1, il reste malgré tout 1.


Voilà une forme d'idéal relationnel qui laisse la part à l'autre.


Utopique?


Bises


Arthi


PS . lire "La Relation duale" de Frédrique Lerbet-Sérini,pour
en savoir plus sur la question



tilk 30/11/2010 22:10



se regarder une fois que l'amour est parti !!! et bien ça doit être beau!!!


besos


tilk



Arthémisia 30/11/2010 22:25



J'ai constaté qu'une fois qu'on se retrouve seul(e), que ce soit après un amour, ou une amitié, que ce départ soit définitif ou momentané, le fait de la
solitude, nous amène toujours à nous retourner "contre" nous, face à nous,  à nous voir  mieux et avec des yeux plus grands.


Ne serait-ce pas là un des heureux bénéfices des relations humaines, même dans leur fin, l'impact qu'elles ont sur nous, leur effet de
rémanence?


bises


Arthi



monik 30/11/2010 21:07



Tout ce qui nous éclaire est bon à prendre , n'est-ce pas ?



Arthémisia 30/11/2010 21:20



oui! Même l'adversité.


 



Gaïann 30/11/2010 11:53



J'ai appris à ne jamais rester sur un échec et comme on dit "qui vivra verra". L'important étant le maintenant histoire de cueillir le bonheur de l'instant plutôt que de l'espérer toujours
meilleur plus tard. C'est ce que je m'étais dit en me réveillant de mon coma; je viens de me réveiller d'un autre type de coma on va dire ;)


Sur ce, je te laisse pour m'occuper de mes lutins et leur inculquer ces principes d'humain heureux. Et, pour moi, tenter de l'appliquer chaque jour qui passe, envers les gens que j'aime mais
aussi pour ceux qui m'indiffèrent voire que je n'aime pas; après tout, chaque personne mérite la considération et le respect.


 


Je crois que c'est l'effet de la neige; sans doute un effet kiss-cool :D



Arthémisia 30/11/2010 12:01



Alors be cool!


and Kisses!


Arthi



Gaïann 30/11/2010 11:38



Ils vécurent heureux, se marièrent, firent un tas de choses ensemble et eurent des enfants. Un conte de sorcière à vivre debout ;)



Arthémisia 30/11/2010 11:41



Je ne veux pas te donner le blues mais parfois c'est le conte d'une fée Carabosse...


 



Gaïann 30/11/2010 11:26



Oui, s'activer; ce que je vais faire, pour moi et les gens que j'aime, et de ce fait viendrai sans doute rarement, dorénavant.


Bonne continuation ici et avec tes élèves, Arthémisia. Et pour toi aussi, avant tout ;)



Arthémisia 30/11/2010 11:30



Merci et Hop! Hop!