Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1458 - Laurus nobilis?

Publié le par Arthémisia

 

http://www.devoir-de-philosophie.com/images_dissertations/119126.jpg



Les lauriers que j’ai cueillis hier, aujourd’hui sont tous fanés.

C'est peut-être parce que je les ai volés?

© Arthémisia – 06/11

 

 

Avec : Nicolas POUSSIN – L’inspiration du poète.

Commenter cet article

max 07/08/2011 14:09



B'jour Vous !


 


L'artraignée n'en a que faire des "lauriers" !


Si ce n'est peut-être pour tisser sa toile...


Qualitas des qualités ?


 


Du soleil en toi*


 



Arthémisia 07/08/2011 19:56



Tisser mon décor!


Le soleil fut là aujourd'hui,un peu voilé ce matin mais fort cet après midi.


Belle soirée, Max.


 



Versus 27/06/2011 23:09



Mais il faut continuer votre blog ! Et nous dire vos passions et nous mettre la peinture  fraîche de votre regard !



Arthémisia 27/06/2011 23:18



Depuis février 2006, de l'eau a passé sous ce pont. Comme le zouave de l'Alma, parfois complétement noyée, je m'y accroche telle une ...antiquité!


 



juliette 26/06/2011 18:19



JE SUIS SÛRE QUE TU N'AS REN VOLÉ !!


Tu mérites beaucoup d'admiration


Bisous



Arthémisia 26/06/2011 18:24



Détrompe toi! J'ai bien cueilli 3 branches de laurier rose par dessus le mur du voisin...J'étais en manque de fleurs..et c'est la fin du mois...


Heureusement mes élèves m'ont offert des fleurs agapanthe blanches qui tiennent assez bien depuis 5 jours.


Il y a des choses dont j'ai beaucoup de mal à me passer...


Bisous et merci de ton affection.


Arthi



Suzâme 24/06/2011 18:16



Les lauriers de l'art sont éternels. Nous parlons encore des chefs-d'oeuvre du temps passé et nous ne nous en lassons pas. Grâce à tes choix, en ce qui me concerne, je les découvre souvent. Les
commentaires que tu reçois sont enchissants. Tes connaissances, tes goûts plus un bon zeste de poésie, voilà ce qui fait la particularité de bon blog. A bientôt. Suzâme



Arthémisia 24/06/2011 21:09



Merci de tes encouragements. Souvent je me demande pourquoi ce blog...et je continue quand même; c'est un ami, un ami qui m('en)  apporte beaucoup.


Cordialement


Arthi



monik 24/06/2011 13:01







Les catleyas sont aussi difficiles que les femmes difficiles!


 Les cattleyas apprécient une lumière vive. 


Novembre à Mars:  4 à 6 h de soleil direct 


Avril à Octobre: Si possible,  sortir la plante à l'extérieur dès que les
températures nocturnes dépassent 15°C. Éviter le soleil direct de 11h à 15 h 


Toucher régulièrement les feuilles pour éviter toute brûlure: elles peuvent etre tièdes mais jamais brûlantes.






Arrosages






Arrosages abondants quant la plante pousse :  

Arrosages plus espacés quant la plante ne pousse pas 


Le sur-arrosage est la plus sûre façon de provoquer la mort précoce d'une orchidée.







Arthémisia 24/06/2011 18:01



Arrosages!






ren 24/06/2011 12:37



Proust oui... 


 


(  difficile  d'en chosiir  un extrait, sans  interrompre ses longues phrases...


 


Peut-être aussi Swann attachait-il sur   ce visage d’Odette non encore possédée, ni même encore embrassée par lui, qu’il  
voyait pour la dernière fois, ce regard avec lequel, un jour de départ, on voudrait   emporter un paysage qu’on va quitter pour toujours.
Mais il était si timide avec elle, qu’ayant fini par la posséder ce soir-là,   en commençant par arranger ses catleyas, soit crainte
de la froisser, soit peur   de paraître rétrospectivement avoir menti, soit manque d’audace pour formuler   une exigence plus grande que celle-là (qu’il pouvait renouveler puisqu’elle
  n’avait pas fiché Odette la première fois), les jours suivants il usa du même   prétexte. Si elle avait des catleyas à son corsage, il disait : «C’est   malheureux, ce soir, les
catleyas n’ont pas besoin d’être arrangés, ils n’ont   pas été déplacés comme l’autre soir ; il me semble pourtant que celui-ci n’est   pas très droit. Je peux voir s’ils ne sentent pas
plus que les autres ?»   Ou bien, si elle n’en avait pas : «Oh ! pas de catleyas ce soir, pas   moyen de me livrer à mes petits arrangements.» De sorte que, pendant quelque  
temps, ne fut pas changé l’ordre qu’il avait suivi le premier soir, en débutant   par des attouchements de doigts et de lèvres sur la gorge d’Odette et que ce   fut par eux encore que
commençaient chaque fois ses caresses ; et, bien plus   tard quand l’arrangement (ou le simulacre d’arrangement) des catleyas, fut depuis   longtemps tombé en désuétude, la métaphore
«faire catleya», devenue un simple   vocable qu’ils employaient sans y penser quand ils voulaient signifier l’acte   de la possession physique—où d’ailleurs l’on ne possède
rien,—survécut dans   leur langage, où elle le commémorait, à cet usage oublié. Et peut-être cette   manière particulière de dire «faire l’amour» ne signifiait-elle pas exactement
  la même chose que ses synonymes. On a beau être blasé sur les femmes, considérer   la possession des plus différentes comme toujours la même et connue d’avance,   elle devient au
contraire un plaisir nouveau s’il s’agit de femmes assez difficiles—ou   crues telles par nous—pour que nous soyons obligés de la faire naître de quelque   épisode imprévu de nos
relations avec elles, comme avait été la première fois   pour Swann l’arrangement des catleyas.



Arthémisia 24/06/2011 17:57


que du bonheur....Merci Ren !


ren 24/06/2011 11:46



ça  je savais  pour le laurier rose...


 


je necomprends  pas  d'ailleurs  qu'en Provence on se laisse multiplier  ces  arbres...   dont la fleur  rose  - personnellement je trouve la couleur
assez commune -    je préfère les blancs .


 


fleur  rose  fleur Ose, j'avais  tapé  dans un premier temps...   (  c'est joli, et ça porte
sens)


 



Arthémisia 24/06/2011 11:52



Il y a bien d'autres fleurs qui osent....


Un exemple qui fait aussi sens?-->>


 


"- Alors, pas de catleyas ce soir ? lui dit-il, moi qui espérais un bon petit catleya.
Et d'un air un peu boudeur et nerveux, elle lui répondit :
- Mais, mon petit, pas de catleyas ce soir, tu vois bien que je suis souffrante !
-Cela t'aurait peut-être fait du bien, mais enfin je n'insiste pas.
Elle le pria d'éteindre la lumière avant de s'en aller, il referma lui-même les rideaux du lit et partit."


Du côté de chez Swann...


Proust bien sûr.



ren 24/06/2011 11:24



tout  dépend de l'usage,  si c'est  pour  déposer  au plus
vite  des fleurs de laurier rose  sur la tombe, du futur défunt,  


 


ou pour  donner dans les papilles...


 


( je parlais bien du laurier sauce)...  ça  devrait être bon....



Arthémisia 24/06/2011 11:30



Je viens en plus de découvrir sur le net que le laurier rose contient une substance cardio-toxique : c'est donc un poison du coeur!


Quand à la gelée de laurier sauce, et bien ça existe. Ca doit être délicieux avec du
gibier.


 



ren 24/06/2011 10:37



A quand la gelée  de lauriers?....


 


 



Arthémisia 24/06/2011 10:43



Les lauriers que j'ai volés sont des lauriers fleurs. Mortels!


Par contre, ceux des poètes ne le sont pas ! Il s'agit de ce qu'on appelle le Laurus nobilis, le laurier sauce qui fait partie du bouquet garni.



Versus 24/06/2011 00:35







Arthémisia 24/06/2011 07:43



chut….



Versus 24/06/2011 00:28



Quelle sérénité après tout le bruit des autres jours !


 



Arthémisia 24/06/2011 07:42



Le laurier est signe de distinction des poètes et des vainqueurs...mais aussi signe de paix. A la veille du week end, c'est bien, non?!!!