Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1718 - Dans le vif

Publié le par Arthémisia

Samedi, Quand la porte fut fermée, Elle me trancha la gorge En un très maternel « Je ne t’aime pas ». © Arthémisia – février 2014 Avec : La Blessure de la Vierge - © Arthémisia – nov 2009 Technique mixte

Lire la suite

1717 - Quand Marseille fait sa belle....

Publié le par Arthémisia

http://lewebpedagogique.com/transhumance2013/files/2013/04/Chantez-lHymne-TransHumance_20130320_site_internet.pdf

Lire la suite

1716 - La Coquille de plumes

Publié le par Arthémisia

- La Coquille de plumes.wma

Lire la suite

1715 - D’Etranges arcs en ciel

Publié le par Arthémisia

Quand les jours sombres de suie se laissent envahir par les franges métalliques des pensées en armures, Et quand les nuits blanchissent telles falaises affrontant les ressacs, Elle maquille ses paupières d’étranges arcs en ciel. Alors demain dévore demain...

Lire la suite

1714 - Voeux à vous

Publié le par Arthémisia

…que ne durent que les moments doux… © Alain BASHUNG ( Osez Joséphine ) Avec : Salvador DALI – Etude pour Le Miel est plus doux que le sang – Huile sur bois - 37.8x46.2 – 1926 – Fondation Gala/Dali, Figueres (E)

Lire la suite

1713 - Brêves de fin de mois de décembre 2013...et de fin d'année

Publié le par Arthémisia

…c'est pesant la solitude, lourd comme le plomb dur ou en fusion, l'absence de relation, l'absence d'apprivoisement, l'absence de toi... @ Max Avec : Franz MARC – Le Renard d’un bleu noir - 1911 Huile sur toile, 50 x 63,5 cm. Von der Heydt-Museum - W...

Lire la suite

1712 - Nourriture

Publié le par Arthémisia

C’est à se demander s’il a assez de peau pour recouvrir son visage. Ses joues se creusent. Ses pommettes saillent. Dessous - os et chair - est si plein, tendu à l’extrême. Sa bouche entre-ouverte ne respire pas. C’est elle qui donne du souffle au temps....

Lire la suite

1711 - C’est vraiment peu seyant ces T-shirts rayés

Publié le par Arthémisia

Elle est morte. Elle est coincée derrière la lampe, entre le bureau et le mur, le corps arqué comme un croissant, le ventre refermé sur la tête. Elle est morte d’épuisement, vidée au champ d’honneur de ses vrombissements prétentieux, les pattes en l’air....

Lire la suite

1710 - La Vie est belle

Publié le par Arthémisia

Merci M....

Lire la suite

1709 - RIP

Publié le par Arthémisia

It is not a perfect day.

Lire la suite