Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1520 - Brèves de fin septembre 2011

Publié le par Arthémisia

Des débuts ? Des parcours

" Ce qui fait que la vérité est vérité, c’est qu’elle est « première »,…elle est inatteignable. "

  @ Lucien DUJARDIN

-o-

"Ce qui nous quitte nous agrandit."
@ B. 

Voir les commentaires

1519 - Hallucination ophidienne

Publié le par Arthémisia

 

http://culinotests.fr/images/vermicelles%20de%20soja%202.jpg

 

 

Les filaments blanchâtres s’agitaient sur le mur, dans la lumière du petit matin.

Ils restaient au même endroit, ne descendaient ni ne montaient, ne se déplaçaient pas non plus latéralement, mais grouillaient tel un plat de pâtes chinoises translucides, très très fines, animées de vie, serpentant sur elles-mêmes, se tenant amalgamées en un ensemble lactescent en forme de mandorle, juste ...au dessus du lit.

 

Elle alluma la lampe de chevet et bondit de la couette, en en faisant tomber son livre, son carnet, son stylo et son téléphone.

 

Les pâtes durent prendre peur en la voyant.

Elles disparurent dans l’instant.

 

© Arthémisia – 08/2011

 

Avec : photo volée

 

Voir les commentaires

1518 - Le Frisson noir

Publié le par Arthémisia

Pour Juliette pour  PL qui voulait un frisson...d’espoir…


Et pour F.

 

 

 

 

 

Il se pourrait qu’il soit gris, souris de sourire, posée sous la bouche, en verticale masculine.

Ecrit.

 

Il se pourrait qu’il soit paumé, caressé à l’envie de bien faire, poncé, lissé, poli, bruni pour la glissade.

Vagues.

 

Il se pourrait qu’il soit sonore, vert comme un printemps, tintant telle une enfance attardée, folâtrant à tous vents de peur de savoir.

Acceptation.

 

Il se pourrait qu’il soit humide, idéal inspiré par des cyprines marines trop souvent refusées.

Saveur.

 

Il se pourrait qu’il soit seul, bébé renard sans son Saint Ex., oublié des apprivoisements.

Maman.

 

Il se pourrait qu’il soit ému, jusqu’au silence, vaincu par un vécu au-delà du merveilleux.

Cueillette.

 

Il se pourrait qu’il soit là, perle sombre d’onyx, sous ta paupière.

Endormi.

 

 

 

© Arthémisia – 09/2011

 

Voir les commentaires

1517 - La Chataigne*

Publié le par Arthémisia

 

http://www.dejeunesgensmodernes.com/wp-content/uploads/2011/05/De-jeunes-gens-modernes-jean-baptiste-simeon-chardin-09.jpg

 

Il savait  parler aux brèches.

Il parlait de ces mers mousseuses porteuses de Vénus blondes et échevelées.

Il parlait d’automne au vin de rose, d’horizons imparfaits où les gris se réchauffent au minium vitaminé.

Il parlait des châtaignes qu’il jetait dans leur poche.

La mienne, je l’ai gardée.

 

© Arthémisia – 09/2011

 

 

Avec : Nature morte au gobelet d’argent – Jean Siméon CHARDIN

1764 – Huile sur toile – Musée du Louvre

Voir les commentaires

1516 - Quelques fois

Publié le par Arthémisia

 

Rene---oblique--bleue.jpg

 

Je cours à la recherche de mon nuage ce moment fantastique où plus rien n'existe que mon nuage - il est doux et moelleux comme un édredon de campagne

Le Bruit s'y arrête

Si j'étais enfant mon nuage serait un ventre de mère couvert de sucres d'orge

Si j'étais chiot mon nuage serait un ventre de chienne couvert de croquettes

Si j'étais bateau mon nuage serait une mer ventrue couverte de vaguelettes

Si j'étais moi... mais, où est mon nuage ?

Oh ! Ma mère à qui je n'ai pas plu

Oh ! Mamelles de haine

T'en sors-tu ?

Femme de tout repos

Où es-tu ?

De cœur en berne

En coeur perdu

Tu peux chérir de fleurs au ventre aux morts laissés

Tu peux souffrir de rêve en rêve de saisons en années

Tu peux couler de cri en gueule au coup porté

Tu peux tuer de père en mère d'enfant en enfant

Tu peux haïr (ou maudire)

Femme de tout repos

Où es-tu ?

 

© Dominique DUDOUIT-PREA

 

Avec : Oblique bleue René CHABRIERE

Voir les commentaires

1515 - Geisha

Publié le par Arthémisia

Pour PL , le nouveau thème proposé par Juliette est la geisha





http://www.openmag.ch/wp-content/uploads/2009/10/geisha_big-233x300.jpg

 

 

 

De la geisha

Au cœur du kimono

La fleur de soie

 

Une lune noyée

Le thé tiède

De la geisha

 

 

 

 

Aux branches du cerisier

Les bouches

Des pâles geishas

 

 




De soie rouge

La faveur

Encoquille la geisha

 

 

© Arthémisia – 09/2011

 

Avec : photo de Jeff Stephens

Voir les commentaires

1514 - VDM (pour parodier un site célèbre)

Publié le par Arthémisia

 

http://art.and.facts.site.free.fr/Site/10insolites/images/cloaca/cloaca.jpg

 

 

 

« Le vrai mystère de la vie, ce n’est pas un problème à résoudre,

mais une réalité à expérimenter. »

J.J. Van der LEEUW

 

Avec : Cloaca – Wim DELVOYE

Si vous voulez en savoir plus sur cet objet, n'hésitez pas à aller

Voir les commentaires

1513 - Le Macaron de nuit

Publié le par Arthémisia

 

http://s2.e-monsite.com/2010/05/29/92841155photo-recette-macarons-au-chocolat-a-jpg.jpg

 

Au milieu de l’humidité ce fut la pluie.

Au milieu de l’humidité ce fut la nuit. Encore trop lourde, trop chaude, trop ronde, et envahie d’insectes.

Cette nuit-là possédait un ventre de macaron, tout mou au milieu. C’est à la mode mais c’est écoeurant. C’est du chocolat au lait, à la crème, au beurre, au sucre, ...du chocolat comme je n’aime pas. Du chocolat de mémés, de salons de thé, du chocolat de nausée.

En substance, de quoi douter.

 

© Arthémisia – 09/2011

 

Avec : photo volée sur le net.

Voir les commentaires

1512 - Le Code secret

Publié le par Arthémisia

 

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/3/0/1/9783836507103.jpg

 

 

Oui, je peux encore et toujours chercher à écouter la parole du monde. Celui qui n’est pas moi.

Quand je l’observe, ma gorge s’emplit d’orages. Sans un lieu pour les cracher.

Ils se retournent en mon ventre, kidnappent mon paysage, crament mes fiertés.

J’attends la pluie - juste une petite - embusquée sous le drap, trempée de larmes non sorties, brouillonnée, tue et tuée, j'attends entre les pages d’un livre, prêté.

Merci ; on ne sait jamais vraiment le bien que l’on fait. Il doit y avoir un code secret.

 

© Arthémisia – 09/2011

 

Avec : Le Code secret, la formule mystérieuse qui régit les arts, la nature et les sciences – Couverture du livre de Priya HEMENWAY

Pentagramme tiré du De occulta philosophia libri tres de Heinrich Cornelius AGGRIPA en superposition de la spirale de la coquille d’un nautile

 

Voir les commentaires

1511 - Remontage

Publié le par Arthémisia

 

http://cache2.artprintimages.com/p/LRG/14/1499/XGQQ000Z/art-print/leonardo-da-vinci-five-studies-of-grotesque-faces.jpg

 

« C’est très important d’avoir un point d’accès à la laideur pour se remonter le moral. »

 

David FOENKINOS

 

Interview de François BUSNEL –

La Grande librairie du 1er septembre 2011 – TV 5

 

Avec : Portraits de grotesques – Leonard de VINCI

 

Voir les commentaires