Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #ecouter, regarder, toucher, etc... tag

1721 - Pas bégueule !

Publié le par Arthémisia

Voir les commentaires

1717 - Quand Marseille fait sa belle....

Publié le par Arthémisia

Voir les commentaires

1709 - RIP

Publié le par Arthémisia

It is not a perfect day.

Voir les commentaires

1701 - Comme une envie de danser avec toi...

Publié le par Arthémisia

Yo no bailo la cumbia,

abandono el suelo,
y me entrego al aire que vas dejando,
yo me convierto en tu deseo.

Yo no rompí el cristal,
fue la luna roja, la loba en celo,
fueron tus dedos
que me tocaron y se volvieron.

Viene de ti,
viene de mi, viene del viento,
no miento, es un sentimiento,
es un sentimiento.

En San Fernando fumé un poquito,
fue lluvia seca, no fue delito.
Hoy, que no necesito a nadie,
yo te preciso.

Dime que no rompiste la madrugada,
que no te fuiste,
que despertar la próxima vez
no será tan triste.

Viene de ti,
viene de mi, viene del viento,
no miento, es un sentimiento,
es un sentimiento.

Una luz, no más
que una luz querida,
una luz torcida,
que en el desierto cambió mi vida.

Camarada de rebelión,
florcita mas cumpa,
en la despedida
no digas siempre, no digas nunca.

Viene de ti,
viene de mi, viene del viento,
no miento, es un sentimiento,
es un sentimiento.

 

 

ÇA VIENT DE MOI

Moi, je ne danse pas la cumbia,
je quitte le sol
et je m'abandonne dans l'air que tu répands,
je me transforme en ton désir.

C'est n'est pas moi qui a cassé le cristal
fut la lune rouge, la louve en rut,
furent tes doigts
qui m'ont touché, et qui se sont rétractés.

Ca vient de toi,
ça vient de moi, ça vient du vent,
je ne mens pas, c'est un sentiment,
c'est un sentiment.

En San Fernando j'ai fumé un petit peu,
c'était une pluie sèche, c'est n'était pas un délit.
Aujourd'hui, je n'ai besoin de personne,
j'ai besoin de toi.

Dis moi que tu n'as pas détruit l'aube,
que tu n'es pas parti,
que me réveiller la prochaine fois
ne serait pas si triste.

Ca vient de toi,
ça vient de moi, ça vient du vent,
je ne mens pas, c'est un sentiment,
c'est un sentiment.

Une lumière, rien de plus
qu'une lumière aimée
une lumière de travers,
que dans le désert a changé ma vie.

Camarade de révolte,
mon compagnon fidèle,
pendant nos adieux
ne me dis pas toujours, ne dis pas jamais.

Ca vient de toi,
ça vient de moi, ça vient du vent,
je ne mens pas, c'est un sentiment,
c'est un sentiment.

 

Traduction en français de: JULIO CANAPA

Voir les commentaires

1699 - Between the lines

Publié le par Arthémisia

La porte est lourde. Elle se referme derrière moi dans un bruit sourd.

La pièce n’est pas très grande, trapézoïdale. Mais très haute. Et sans lumière.

Quelques personnes, des ombres se tiennent de l’autre côté.

Je m’adosse à un mur. Il fait froid. Il est froid. J’essaie de coller le maximum de mon corps sur ce mur, de ne pas creuser les reins, d’étaler mes omoplates, d’étendre mes bras à plat. J’ai laissé tomber mon sac au sol.

J’ai envie de m’accroupir. De m’asseoir par terre. Pourquoi je ne le fais pas ? Quelle peur ? Je l’ignore.

J’ai entendu le bruit sépulcral de la porte.

Deux ou trois ombres sortent. D’autres rentrent. Elles ne m’intéressent pas. Je sais seulement qu’elles sont là. Elles aussi collées contre les murs.

Mon souffle m’occupe. Mon ventre m’occupe.

Plus que les bruits amortis de la rue qui sourdent par la minuscule fente lumineuse là-haut, tout là-haut.

Il va falloir sortir. Je vais prendre froid.

 

Arthémisia © juillet 2013

 

Avec : Daniel Libeskind - Intérieur de la Tour de l’Holocauste Between the lines (autrement et mal nommé le Musée Juif) – Berlin

Photo de

Voir les commentaires

1698 - Petit voyage...

Publié le par Arthémisia

Portez vous bien....

Voir les commentaires

1684 - Juste quelqu'un que j'ai connu

Publié le par Arthémisia

Voir les commentaires

1682 - C'est

Publié le par Arthémisia

1682 - C'est

Au milieu du halo noir, c’est fascinant. C’est mystérieux. Juste un très léger souffle qui emporte le silence.

Ça raconte plein de choses, la tête enfouie dans le matelas.

C’est très clame. Presque dément.

 

© Arthémisia – mai 2013

 

Avec : ALLORI Agnolo (d’après) ; CARUCCI Jacopo (inspiré par) ; anonyme

Homme nu couché à plat ventre – Musée du Louvre, département des Arts graphiques.

 

 

 

Voir les commentaires

1678 - Baiser

Publié le par Arthémisia

Voir les commentaires

1658 - Frohe Ostern!

Publié le par Arthémisia

 

Oeufs-en-Allemagne---Saalfeld--jpg

 

Avec : photo prise à Saalfeld (D)

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>