Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #ecouter, regarder, toucher, etc... tag

1572 - Snowflake

Publié le par Arthémisia

Plus déli...Kate que jamais...

 

 

 



Avec : Snowflake - Extrait du dernier album de Kate BUSH - 50 Words For Snow

Voir les commentaires

1568 - Un Rempart contre la vulgarité

Publié le par Arthémisia

 

 

 


Evidemment Yo-Yo MA joue le Prélude BWV 1007 de BACH


Merci Thomas

Voir les commentaires

1563 - .... Sans titre?

Publié le par Arthémisia

 

380438_2724502242666_1560446680_32648048_1704996136_n.jpg

Voir les commentaires

1550 - Suffir

Publié le par Arthémisia

 

 

 

 

Il suffirait de quelque chose.

Mais je ne sais pas de quoi.

 

Testons déjà ça?...

 

 

© Arthémisia – nov 2011

 


 

Avec : Bad as me

Titre éponyme du dernier et magistral album de Tom WAITS

MERCI  Ch. !

Voir les commentaires

1538 - Sea Song

Publié le par Arthémisia

 

Merci Immobile.


 

 



Sea Song (Chanson De La Mer)

Robert WYATT

You look different every time
You come from the foam crested brine
Your skin shining softly in the
Moonlight.
Partly fish, partly porpoise, partly
Baby sperm whale.
Am I yours, are you mine
To play with ?


Joking apart,
When you're drunk you're terrific,
When you're drunk I like you mostly
Late at night, you're quite alright.
But I can't understand
The different you in the morning

When it's time to play at being
Human for a while.
Please smile.


You'll be different in the spring, I know
You're a seasonnal beast,
Like a starfish that drift in with the tide.
So until your blood runs to meet
The next full moon,
Your madness fits in nicely
With my own.

Your lunacy fits neatly with my own,
My very own.
We're not alone.

 

Tu sembles différente à chaque fois

Tu viens de l'écume mousseuse de la mer

Ta peau brille doucement au

Clair de lune.

Partiellement poisson, partiellement marsouin, partiellement

Sperme de bébé baleine.

Suis-je à toi, es-tu mienne

Pour jouer ensemble ?

 

Blague à part,

Quand tu es ivre tu es formidable

Quand tu es ivre je t'aime la plupart du temps

Tard dans la nuit, tu es parfaitement bien.

Mais je ne peux pas comprendre

Les différents toi le matin

Quand il est temps de jouer à être

Humain pour quelques temps.

Souris s'il te plaît.

 

Tu seras différente au printemps, je sais

Que tu es une bête de saison,

Comme une étoile de mer qui dérive avec la marée.

Ainsi jusqu'à ce que ton sang coule à la rencontre

de la prochaine pleine lune,

Ta folie s'accommodera agréablement

Avec la mienne.

 

Ta folie s'accordera habilement avec la mienne,

Avec la mienne.

Nous ne sommes plus seuls.


Voir les commentaires

1532 - Le Fond...

Publié le par Arthémisia

 

...d'écran .

(Méthode d'autosuggestion consciente)

 

 

 

 smiley sourire

Voir les commentaires

1531 - Flash mob

Publié le par Arthémisia

Il ne manque que Jorge DONN !

 

 

 

Voir les commentaires

1498 - A l'origine

Publié le par Arthémisia

Réentendue dimanche  matin dans cette version sur France Inter. La version CD est beaucoup plus ...édulcorée

 

 

 

 

 

"...à l'origine on n'était pas des otages..."


 

 


 

En prévision du billet de demain...si j'arrive à le publier.


 

 

Voir les commentaires

1481 - Cris et chuchotemens

Publié le par Arthémisia

 

http://images.blog-24.com/970000/972000/972479.jpg

 

Le rêve est rouge.

Cauchemar. De brocard.

De sang.

Et d’or. Celui de la pendule qui tique et taque, attaque, métallique.

Le ventre, la maison, sont  pleins de mort, de cette mort théâtrale, abandonnée des dieux, muette, parce que personne ne veut l’entendre. Ne peut l’entendre.

Il ne faut rien dire. Il ne faut rien montrer.

La chair abusée, se coupe, se déguise, se calme et se clame dans le retrait en soi, la noirceur, la frustration, le tabou, à jamais.

On fuit.

 

On pourrait être auréolé.

 

On n’est que lâcheté.

 

Arthémisia – 20 juillet 2011

(D’) après …Cris et Chuchotements d’Ingmar BERGMAN

 

Avec : 3 captures d’écran du film.

Voir les commentaires

1467 - La Nuit en rond*

Publié le par Arthémisia

 



11-07-02 La Nuit en rond

 

 



Une noix
Qu'y a-t-il à l'intérieur d'une noix?
Qu'est-ce qu'on y voit?
Quand elle est fermée
On y voit la nuit en rond
Et les plaines et les monts
Les rivières et les vallons
On y voit
Toute une armée
De soldats bardés de fer
Qui joyeux partent pour la guerre
Et fuyant l'orage des bois
On voit les chevaux du roi
Près de la rivière

Une noix
Qu'y a-t-il à l'intérieur d'une noix?
Qu'est-ce qu'on y voit?
Quand elle est fermée
On y voit mille soleils
Tous à tes yeux bleus pareils
On y voit briller la mer
Et dans l'espace d'un éclair
Un voilier noir
Qui chavire
On y voit les écoliers
Qui dévorent leurs tabliers
Des abbés à bicyclette
Le Quatorze Juillet en fête
Et ta robe au vent du soir
On y voit des reposoirs
Qui s'apprêtent

Une noix
Qu'y a-t-il à l'intérieur d'une noix?
Qu'est-ce qu'on y voit?
Quand elle est ouverte
On n'a pas le temps d'y voir
On la croque et puis bonsoir
On n'a pas le temps d'y voir
On la croque et puis bonsoir
Les découvertes.

UNE NOIX
Paroles: Charles Trenet

Musique: Charles Trenet, Albert Lasry, 1948

 

 

Et évidemment c'est à écouter, voir et lire comme une suite à ça.

 

 

Avec : La Nuit en rond © Arthémisia - 07/11 

Acrylique, pastel sec et crayon aquarellable sur papier marouflé sur bois

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>