Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #leurs poesies tag

1827 - FEMME-OUTREMER

Publié le par Arthémisia

A Annie Dupays Ta vie ses plaies et ton sourire flottés sur un revers de main Des murs d’esclave se sont dressés autour de ton visage Taché par le sang des images frappé par la mort sans mourir Papillon sur échafaud c’est avant mai que tu as vécu Puis...

Lire la suite

1825 - Signe de reconnaissance (Statue de femme aux mains liées)

Publié le par Arthémisia

Tout le monde t’appelle aussitôt statue et moi aussitôt je te donne le nom de femme. Tu décores un jardin public. De loin tu nous trompes. On te croirait légèrement redressée pour te souvenir d’un beau rêve, et prenant ton élan pour le vivre. De près...

Lire la suite

1788- La nuit n'est jamais complète

Publié le par Arthémisia

Lire la suite

1773 - Cri de tortue

Publié le par Arthémisia

Je pensais qu'il était muet, J'ai dit qu'il était muet, Pourtant je l'ai entendu crier. Première faible stridence Sortie de l'aurore insondable de la vie, Lointaine, si lointaine, une hantise, sous le bord auroral de l'horizon. Lointaine, si lointaine,...

Lire la suite

1766 - Alors un arbre s’éleva

Publié le par Arthémisia

Alors un arbre s’éleva. O pure élévation ! O chant d’Orphée ! O grand arbre dressé dans l’oreille ! Et tout se tut. Pourtant, au sein de l’unanime silence S’accomplit un nouveau recommencement, signe de métamorphose. Rainer Maria RILKE - Sonnets à Orphée...

Lire la suite

1765 - À l'Arbre blessé

Publié le par Arthémisia

La vie comme un obus Blesse mon âme sans défense L’arbre plein de confiance La vie comme un abus Blesse l’âme et ses rêves L’arbre dans sa sève. Textoésie de Suzâme (clic) Avec : Arbre A – Piet MONDRIAN – 1913

Lire la suite

1744 - De l’importance de garder une âme d’enfant

Publié le par Arthémisia

Nous avons tous appris cette poésie dans notre enfance : Si toutes les filles du monde voulaient se donner la main, Tout autour de la mer, elles pourraient faire une ronde. Si tous les gars du monde voulaient bien être marins, Ils feraient avec leur barque,...

Lire la suite

1739 - Chanson pour les enfants l’hiver

Publié le par Arthémisia

Dans la nuit de l'hiver Galope un grand homme blanc. C'est un bonhomme de neige Avec une pipe en bois, Un grand bonhomme de neige Poursuivi par le froid. Il arrive au village. Voyant de la lumière Le voilà rassuré. Dans une petite maison Il entre sans...

Lire la suite

1707 - ...

Publié le par Arthémisia

Je n’ai plus d’intérieur, De passion, de chaleur ; Bientôt je me résume A mon propre volume. Vient toujours un moment où l’on rationalise, Vient toujours un matin au futur aboli Le chemin se résume à une étendue grise Sans saveur et sans joie, calmement...

Lire la suite

1690 - Blancheur entre blancheur

Publié le par Arthémisia

Une amande effilée glisse entre deux seins. Blancheur entre blancheur. Onde d’un arc invisible. Une biffure lumineuse strie le corps sacré. Un fil de soie. Seul parviendrait à fixer la lumière. D’un simple rai. Minuscules des perles lactées roulent. Goutte...

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>