Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #leurs poesies tag

1036 - Bois flotté*

Publié le par Arthémisia


http://catalogue.drouot.com/images/perso/phare/LOT/24/2478/246.jpg

 

Abandonne ton bois

Au silence du rien qui bouge

Absente-toi à l’étal de tes envies.

Attends les équinoxes des trop-pleins

Qui nourrissent les désirs.

Naufragé à la vague qui pousse l’autre

Pour mieux se voir mourir,

Tu as touché terre

Bois flotté.

 

© Entité



Avec 
: Lucien CLERGUE – Nu au bois flotté - 1971

Voir les commentaires

969 - Une Fille...

Publié le par Arthémisia




Une fille est entrée dans ma maison

Elle a laissé son parfum dans les plis de mes draps

Ouvert la fenêtre aux deux saisons

Elle a choisi un refuge d'hiver dans le creux de mes bras

 

C'est chez moi qu'elle pénètre

Quand elle vient faire l'amour

Et c'est la tendresse qu'on voit naitre

En chaque heure, chaque mouvement, chaque détour

 

C'est en moi qu'elle entre

Quand bien même ces portes là sont closes

Elle creuse en douceur un passage une fente

Entre ma forteresse de pierre et la joie d'aimer toutes choses.

 

 

 © MADLY

...merci.

 

Avec : Mu de dos
Copyright © Arthémisia - mai 2009

Voir les commentaires

962 - Allez par deux? ....

Publié le par Arthémisia

S'il n'en faut qu'une pour pleurer à ces mots, je suis celle-là....



 

"Voici mon bien-aimé qui vient !

Il escalade les montagnes,

il franchit les collines,

il accourt comme la gazelle,

comme le petit d'une biche.

 

Le voici qui se tient derrière notre mur ;

il regarde par la fenêtre,

il guette à travers le treillage.

Mon bien-aimé a parlé ;

il m'a dit :

« Lève-toi, mon amie,

viens, ma toute belle.

 

Car voici que l'hiver est passé,

la saison des pluies est finie,

elle s'en est allée.

Dans la campagne,

les fleurs apparaissent.

 

Le temps des chansons arrive.

Le roucoulement de la tourterelle

se fait entendre dans nos campagnes.

Le figuier forme ses premiers fruits,

la vigne en fleur exhale son parfum.

 

Lève-toi, mon amie,

viens, ma toute belle !

Ma colombe, blottie dans le rocher,

cachée dans la falaise,

montre-moi ton visage,

fais-moi entendre ta voix ;

car ta voix est douce,

et ton visage est beau. »

 

(Ct 2,8-14)


Avec : Emmanuel MANE - KATZ - Le Mariage - 1959

Voir les commentaires

929 - Coeur n°6

Publié le par Arthémisia



 

 

Ah ce cœur

Cœur inventé pour l'amour

Cœur ivre à jamais

Et contant ses mystères

Comme des enfants joyeux

Oui ce cœur

« Qu'on entend, qu'on sent »

Oui l'heure du « cher cœur »

Le cœur qui attend

L'amoureux

Le cœur qui attend patiemment

Assit sur son banc

Avec un corps dessus

Le corps d'un beau mâle

Qui égaye les autres cœurs

Ah ce cœur

Assis sur un banc

En pleine saison des chaleurs adolescentes

Ce cœur

Que porte

Un charmant jeune homme

Charmant jeune homme

Vêtu de beaux habits

Et patient comme un buste

Et fabriqué dans la pierre

Ce cœur et ce corps

Que certains et certaines attendent

Que certains et certaines voient

Et dont s'émerveillent les quidams

Ce cœur qui a fait disparaître

Ténèbres

Tumultes

Et cris

Ce cœur et cet homme

Cet homme et ce cœur

Ce cœur fendu en deux

Et qui piaille d'impatience

Alors qui n'est plus patient

Ce cœur qui s'emballe

Et qui sourit

Et qui rougit

Et qui se lève

Ce cœur

Cet homme

En paix

 

Copyright © Mikel que je remercie de son cadeau. 


D'autres :... Cœur (1) ...Cœur (2)...Cœur (3)...Cœur (4)...Cœur (5)

Avec : Cœur de pigeon © Arthémisia - mai 2009

Voir les commentaires

926 - Promesse infidèle

Publié le par Madly

 

 


Vous m'aviez dit que le mal s'apaiserait

En vous ayant pour guide.


Infidèle, vous ne prévenez pas


Quand soudain l'absence ronge.


La nostalgie, la conscience aigue et les insomnies


La douceur, la plaie qui se referme,


Tous, sont vos serviteurs.


Et quand j'ai mal, une heure


S'étend à l'infini.


Et pourtant, je m'en remets à vous,


Tant que l'espoir anime mes dernières tendresses.


Temps, surtout, ne suspends pas ton vol et court,


Vite.


 

MADLY
que je remercie infiniment....


Avec : Salvador DALI - Jeune femme à la fenêtre

Voir les commentaires

924 - Au Bois de Chaville

Publié le par Arthémisia



Ce jour-là au Bois d'Chaville y avait du muguet
Si ma mémoire est docile c'était au mois d'mai
Au mois d'mai dit le proverbe fais ce qu'il te plaît
On s'est allongés sur l'herbe et c'est c'qu'on a fait
Comm' nous étions sous les branches
Bien dissimulés
Sam'di-Soir et Franc'-Dimanche
N'en n'ont pas parlé
Le lend'main d'cett' aventure
Nous avons ach'té
Un traité d'puériculture
Et d'quoi tricoter.
Tout ça parc' qu'au bois d'Chaville
Y avait du muguet.

Quand je songe aux conséquences de ce jour charmant
Je me sens rempli d'avance d'un très grand tourment
Car par ma faute il va naître un pauvre ingénu
Qui va forcément connaître
Tout c'que j'ai connu
Le pion, l'adjudant d'semaine
Le meilleur ami,
Autant de choses inhumaines
Plus qu'il n'est permis
Et des tas d'choses inutiles
Comm' les traités d'paix
Les savants, les sergents d'ville
Et l'chef du budget.
Tout ça parc' qu'au bois d'Chaville
Y avait du muguet.

On t'apprendra l'cod' civique
Et la probité
Si tu les mets en pratique
Tu s'ras exploité
Par contr' si tu t'en balances
Tu s'ras respecté
Et selon toute évidence
Tu s'ras député
Pour te fair' faire connaissance
De la liberté
Tu seras dès ta naissance
Fin'ment ligoté
Tu pourras souiller ton lange
Afin d' protester
C'est d'mêm'toi, petit anges,
Qui s'ras embêté.
Tout ça parc' qu'au bois d'Chaville
Y avait du muguet.

On t'enverra fair' la guerre
Dans les fantassins
Pour que ceux de la dernière
Soient pas morts pour rien
C'est c'qu'on a dit à mon père
Et c'est c'qu'on m'a dit
Ça r'vient d'façon régulière
Tout comm' les radis.
Voilà mon cher petit homme
Tout ce qui t'attend
Parc' que j'ai croqué la pomme
Un jour de printemps.
C'est peut-être une folie
Mais si tu voyais
Comm' ta maman est jolie
Tu me pardonn'rais
D'avoir été à Chaville
Cueillir du muguet.

 


Chanson de Pierre Destailles


Interprétée notamment par Robert Lamoureux


(info
Fleur bleue !)

 

Merci très très beaucoup pour ce texte, PACO.

 

Voir les commentaires

922 - Suite du 920...?*

Publié le par Arthémisia


Sonnet

Pour éviter l'ardeur du plus grand jour d'été,
Catin dessus un lit dormait à demi nue;
Dans un état si beau qu'elle eût même tenté
L'humeur la plus pudique et la plus retenue.

Sa jupe permettait de voir en liberté
Ce petit lieu charmant qu'elle cache à la vue,
Le centre de l'amour et de la volupté,
La cause du beau feu qui m'enflamme et me tue...

Un si sensible objet, en cette occasion,
Bannissant mon respect et ma discrétion,
Me fit foutre à l'instant cette belle dormeuse.

Alors elle s'éveilla à cet effort charmant,
Et s'écria aussitôt : Ah ! que je suis heureuse!
Les biens, comme l'on dit, vous viennent en dormant.

 

Alexis Piron
(1689 - 1773)

 


Avec : David HOCKNEY – Theresa Russell nude

Voir les commentaires

861 - Emprise

Publié le par Arthémisia


La nuit berceau des vents de l'étrange,

Remplit notre absence,

Dans les lointains d'espérances,

Conjugue les rêves de demain.


Flux et reflux ourlent d'écume

La vague de tes désirs

Aspirés sous le ciel pourpre

De la voluptueuse  beauté

De mille bouches folles,

Aux sourires d'aurore hallucinées.


Je t'envahirai jusqu'au comblement,

Cisèlerai ta peau de langages silencieux.

Sans souffrance l'interdit accueillera l'essentiel éphémère.


 Entité

 

Avec : Rebecca HORN - La Douce prisonnière.

Voir les commentaires

805 - L'Etoile a pleuré rose...

Publié le par Arthémisia

 

L'étoile a pleuré rose au cœur de tes oreilles,

 

 

L'infini roulé blanc de ta nuque à tes reins

 

 

La mer a perlé rousse à tes mammes vermeilles

 

 

Et l'Homme saigné noir à ton flanc souverain.

 

 

 

Arthur RIMBAUD

 

 

Avec : Dominique FIGARELLA - Sans titre - chewing gum

 

Voir les commentaires

749 - L'Oreiller

Publié le par Arthémisia

 

 

"La nuit où je pense à lui

L'oreiller et moi nous causons

Oreiller, vite, parle-moi

L'amour me brûle..."

 

Poème du folklore japonais, anonyme, sans date

Avec : Amédéo Modigliani - Nu

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>