Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #leurs poesies tag

664 - Léonides

Publié le par Arthémisia

Es tu ma femme ? Ma femme faite pour atteindre la rencontre du présent. L'hypnose du phénix convoite ta jeunesse. La pierre des heures l'investit de son lierre. Es tu ma femme ? L'an du vent où guerroie un vieux nuage donne naissance à la rose, à la rose...

Lire la suite

649 - Immortalité

Publié le par Arthémisia

L'amour est un peu de soleil sur un naufrage Je sais que la mort ne peut rien me faire tant que tu restes entre elle et moi, tant que s'allumera dans ta chair le vers luisant du plaisir. Lucien BECKER

Lire la suite

643 - Sonnet d'Oaristys

Publié le par Arthémisia

Tu me fis d'imprévus et fantasques aveux Un soir que tu t'étais royalement parée, Haut coiffée, et ruban ponceau dans tes cheveux Qui couronnaient ton front de leur flamme dorée. Tu m'avais dit « Je suis à toi si tu me veux » ; Et, frémissante, à mes...

Lire la suite

612 - Les Quatres saisons

Publié le par Arthémisia

J’ai cherché en vain cette rose embaumée En marchant à pas lents, à flanc de la vallée Regardant les derniers feux du ciel coloré Sur le Mont Paradis, un beau jour expiré. Au printemps, au printemps….de ma vie La chaleur excitant un nouveau rêve De ces...

Lire la suite

607 - J'ai rêvé tellement fort de toi,...

Publié le par Arthémisia

J’ai rêvé tellement fort de toi, J’ai tellement marché, tellement parlé, Tellement aimé ton ombre, Qu’il ne me reste plus rien de toi. Il me reste d’être l’ombre parmi les ombres D’être cent fois plus ombre que l’ombre D’être l’ombre qui viendra et reviendra...

Lire la suite

604 - Un Beau moment est à jamais acquis

Publié le par Arthémisia

Seul un mot Empreinte frêle d’aimer Que j’aurai pu te dire Une offrande d’un temps Quelle qu’en soit la durée Un sourire Plus apaisant que l’eau De fleurs d’oranger Plus timide que haut Sans même t’éveiller Un souffle dans ton dos Deux doigts Oui, simplement...

Lire la suite

588 - Des Figues

Publié le par Arthémisia

Si tu veux Nous irons ensemble Tous les deux Vers le vieux figuier. Il aura Des fruits noirs qui tremblent Sous le vent Qui vient d’Orvilliers. Tu iras L’âme renversée Sur ta vie Et je te suivrais. Le ciel bas Tiendra nos pensées Par la lie D’un malheur...

Lire la suite

570 - Unis enfin...

Publié le par Arthémisia

« Unis enfin, ils goûtent à la fleur de la vie, Leurs corps pressentent la joie, et déjà c’est l’instant Où Vénus ensemence le champ de la femme. Cupides, leurs corps se figent, ils joignent leurs salives, Bouche contre bouche s’entrepressent les dents,...

Lire la suite

493 - La Chevelure

Publié le par Arthémisia

Voici THE monument de la poésie française mais tellement agréable à relire.... Ô toison, moutonnant jusque sur l'encolure ! Ô boucles ! Ô parfum chargé de nonchaloir ! Extase ! Pour peupler ce soir l'alcôve obscure Des souvenirs dormant dans cette chevelure,...

Lire la suite

489 - La Chambre dans l'espace

Publié le par Arthémisia

Je suis dans la grâce de ton visage que mes ténèbres couvrent de joie. Comme il est beau ton cri qui me donne ton silence ! Tel le chant du ramier quand l’averse est prochaine – l’air se poudre de pluie, de soleil revenant -, je m’éveille lavé, je fonds...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>