Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1664 - Un Goût profond pour ne pas voir la lumière du jour

Publié le par Arthémisia

 

 

Il est vrai que j’ai cherché la force de tes yeux. Mais tu les avais fermés.

Je n’ai vu que la rumeur lointaine de ces oiseaux qui criaillaient de faim sous tes paupières crues.

Tu n’es pas si mystérieux pourtant : ta séduction flottait comme une épitaphe.

 

© Arthémisia – avril 2013

 

Avec : Mauritus Cornelis Escher (1898-1972) – Ciel et eau

Commenter cet article

rien 23/04/2013 17:20

lumière prévue aussi chez moi pour demain, du coup j'hésite à poster.

Arthémisia 23/04/2013 17:23

Prendre l'instant a son importance! Voire son urgence...parfois.