Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1029 - Brêves de fin septembre 2009

Publié le par Arthémisia

On y croit.... "Je marche dans le soleil. Quand tout va mal, quand tout va mal, le bien, le beau ne sont jamais très loin." @ Max "Ne renonce pas, il n'est jamais trop tard" @ A nonyme "Mémoire,quand tu nous entreprends,ou nous mènes tu?" @ entité "J’ai...

Lire la suite

1028 - La Loi des loin

Publié le par Arthémisia

La loi des loin est bien la plus cruelle. Elle écarte les bouches, Elle fait fuir les mots. Elle détruit les légendes, La légèreté du vol, Les clartés assoiffées, Les précieux improbables. A se nourrir de vers. Elle obèse le temps, Adéquate distance Aux...

Lire la suite

1027 - Derrière le mur

Publié le par Arthémisia

Il y avait toujours ce mur, ce mur fin et sans porte. Ce mur blanc, et mou. Elle avait d’abord cru qu’il était d’eau, de pluie, peut-être de fumée. Mais il était inerte. Au travers, parfois, elle croyait apercevoir son ombre, son ombre à lui, cerclée...

Lire la suite

1026 - Assez

Publié le par Arthémisia

Quand vous en aurez assez des divertissements mièvres, des machines à s’esclaffer, des programmes d’évasion tirés à des millions d’exemplaires, Quand vous en aurez assez de ces brèves caricatures de carnaval de Rio qui vous invitent à oublier en quelques...

Lire la suite

1025 - L'Art de bien mourir*

Publié le par Arthémisia

Lire la suite

1024 - Sucre-âge

Publié le par Arthémisia

Sur le papier Candi Le mot-peau Me fait perdre connaissance. Où me mène ma mémoire ? Où est mon ignorance ? Ce soir, nous avons dix sept ans Et le lit est de sucre. Copyright © Arthémisia- septembre 2009 Avec : Maurizio CATTELAN – All (extrait) 2008 -...

Lire la suite

1023 - Surtout et en tous sens *

Publié le par Arthémisia

Surtout ne dormir que mouillés de nos rêves. Surtout laisser couler le cri. Surtout abreuver le sexe au sexe Le sexe à la bouche. Surtout sur toi. Un matin interdit, Cueillir ton blanc. Surtout sous toi. Toujours. Surtout. Nous. Copyright © Arthémisia...

Lire la suite

1022 - Ouverture ...(Hommage à Willy RONIS)

Publié le par Arthémisia

Mais qui a laissé la porte du placard ouverte ? C’est insupportable ! L’apocalypse ! Les draps, les serviettes, empilées, avec soin, méthodiquement, hachurent l’oeil. Taille par taille. Couleur par couleur. Ce que c’est sage ! Ce que c’est beau ! Im-pec-ca-ble...

Lire la suite

1021 - Gibier

Publié le par Arthémisia

« Il y a des femmes qui, plus elles vieillissent, plus elles deviennent tendres. Il y a aussi les faisans. » Paul Jean TOULET Avec : Claude MONET – Faisans et pluviers. (1879)

Lire la suite

1020 - N'être

Publié le par Arthémisia

Bien au-dessus des tombes Dans les lignes utérines que chante ta bouche Je nais. Copyright © Arthémisia – septembre 2009 Avec : Otto WOLS – Sans titre

Lire la suite

1 2 > >>