Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1089 - Brèves de fin décembre 2009

Publié le par Arthémisia

 

Quelques mots agréables en cette fin d'année...Des voeux?

 

 

"Bonjouir"
@ Ut 


"Rien n'est jamais comme demain..."

@ Io


"Je veux...me refaire en ton sexe offert une ouverture..."

@
Philip
 


"Fear no evil"
@ Thomas 


"...ainsi coule la rivière..."

@ Bleu Virus

Voir les commentaires

1088 - Mon Plein les yeux

Publié le par Arthémisia


KUBIN alfred – Chaque nuit de sommeil, de nous h-copie-1

 

Il m’a fallu photographier la poésie de la silhouette, en faire un marqueur de mon espace à toi, de mes pas.

Je t’ai peint.

Je t’ai peint encore. Tant.

Je t’ai fait mon jour, mon aujourd’hui, mon demain. Toujours.

Malgré le loin des airs, le loin des embruns, le loin si cru.

Ta marque m’a fascinée. Ton manque m’a assoiffée. Disloquée, hallucinée.

Existes-tu seulement ailleurs, quelque part, hors de mon regard et de ma frénétique solitude ?

Photo ? Fantôme ? Fantasme contradictoire à la trace, à celle de ma sagesse, et de mon plein de larmes.

Où es-tu, toi mon plein les yeux ?

 

 

Copyright © Arthémisia – déc.09

 

Avec : Alfred  KUBIN – Chaque nuit de sommeil, de nous hanter

Voir les commentaires

1087 - La Nuit de l'autre

Publié le par Arthémisia


GOYA sabbatdesorcieres

 

Le réverbère danse avec les lauriers et jette des ombres de Sabbath dans la chambre.

Les sorcières s’invitent, mettent le feu artificiel à la nuit fissurée, sacrifient les étoiles.

Par l’embrasure des rideaux, le Diable poétise son slam de rue.

La nuit accouche d’un autre.

On n’est plus seul.

 

Copyright © Arthémisia – déc.09

 

Avec : Le Sabat des sorcières - Francisco de Goya y Lucientes

Voir les commentaires

1086 - Sur le statut des femmes dans certaines tribus...

Publié le par Arthémisia


WHISTLER James - Arrangement en gris et blanc

 

Que sais-tu d’elle, étranger ?

Que sais-tu de plus que ce que te dit ton regard blanc ?

Même sa surface t’échappe. Tu ne la touches pas. Ne l’émeus pas.

Elle ne tremble pas, ne se colore pas.

Elle ne bouge même pas.

Elle ne parle même plus.

Elle a dû s’éteindre, il y a longtemps, lentement, comme une étoile et devenir l’emblème de la mélancolie pétrifiée*.

 

*Fritz ZORN – Mars

 

 

Copyright © Arthémisia – déc.2009

 

Avec : Arrangement en gris et blanc (Autrement appelé Portrait de la mère du peintre) – James WHISTLER 

Voir les commentaires

1085 - Gardons une âme d'enfant

Publié le par Arthémisia


Voir les commentaires

1084 - Joyeux Noël!

Publié le par Arthémisia

 P-re-No-l-sans-pantalon---LouGuyane.gif 


Alain

Alba

Alexandre

Alice
Aliscan

Amaury

Ambre

André

Aspher

Azalaïs

Balthazar

Béatrice

Bifane

Bleu marine

Boris

Briesing

Brigitte (2)

Bruno

Caphadock

Cara

Catherine (2)

Chris

Christophe

Cla

Claire

Claude

Claudie

Cyril

Cyrod

Damien

Donatien

Daniel

E-Lover

Emmanuel

Erellwen

Eric

Fabien

Forget

Franck

François

François - Fabien

Françoise (2)

Frédéric (2)

Gaëlle

Gballand

Georges

Gérard (3)

Gicerilla

Gildas

Grand-Thom
Himéros

HK

Honorine

Ile et Aile

Isa

Issam Tounsi

Iskander

Jason

Jean - Marc (2)

Jean - Christian

Jean - Luc

Jean - Marc

Jean - Yves

Joan - Cesario

Joruri

Juliette

Karine

Katherine

Kranzler

Laurence

Laurent

Laurka

Lazare

Lionel

Mahina

Marie

Marlou

Maverick

Max

Maxime

MBBS

Michel

Mikel

Multi-sourires

Nada

Nathalie (2) 

Nénette

Nicolas

Nora

Pascal (2)

Paul

Pétra

Pierre

Rached

Renard

Schawn

Semeuse

Servanne

Soulef

Stellamaris

Stéphane

Sylvaine

Terry

Thierry

Tilk

Ut

Vercorin

Vincent

Waid

Yves...

...ont tous été très sages.

Père Noël, n'oublie pas leur petit soulier.

 

(J'espère moi-même n'avoir oublié personne !)

 

Joyeux Noël à tous!



Je pense fort à vous...

Arthémisia

  

Voir les commentaires

1083 - De bonnes idées de cadeaux de dernière minute pour Noël...hum, hum, hum....

Publié le par Arthémisia

 

Voir les commentaires

1082 - Le Café de cinq heures du matin(* peut-être...)

Publié le par Arthémisia



cafe.jpg

 

Le Café de cinq heures du matin a le goût de la dernière insomnie.
Il se frotte à la dernière page lue, celles des retrouvailles du jour qui s’allume.
Il accompagne la couette dans sa tiédeur dessous, catimini, plaisir vermillonné, capitonné.
Il porte la volupté arrogante des premiers, et s’avale les yeux fermés.

 

Copyright © Arthémisia – déc.09

 

Avec : Le Café de cinq heures du matin - Copyright  © Arthémisia – déc.09

Voir les commentaires

1081 - Celui qui ne viendra jamais

Publié le par Arthémisia

 

En réponse à la dernière sollicitation de Juliette sur Papier libre : Le Pont Japonais

 

pontjaponais

 

 

Sur le pont japonais

Je t’ai vue hier soir

Petite fille qui pleurait,

Qui pleurait.

 

Pourquoi pleurais tu donc

Petite fille, je ne sais, je ne sais ?

La vie est compliquée

Et le cœur des jeunes filles

Si secret, si secret.

 

Je ne suis pas un prince

Celui d’un conte de fées

Juste une grenouille verte

Qui hier t’observait.

 

Alors je t’ai laissée

Traîner la main dans l’eau

Et rêver, petite fille

Sur le pont japonais,

Et rêver à celui

Qui ne viendra jamais,

Qui ne viendra jamais....

 

Copyright © Arthémisia – Déc. 09

 

 

Voir les commentaires

1080 - Noyade

Publié le par Arthémisia


http://thinkingwithshakespeare.org/Shakespeare/tarbut/Ophelia-floating-Millais-BIG.jpg

 

N’a plus soif celui qui s’est noyé.

 

Copyright © Arthémisia – Déc.09

 

 


Avec : John Everet MILLAIS - Ophélie

Voir les commentaires

1 2 3 > >>