Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1052 - Brèves de fin octobre 2009

Publié le par Arthémisia

Sur les livres et sur soi....


"Aujourd'hui je ne lis pas, je vis."
@
anonymous focuser 

 

"L'être humain est libre des livres"
@ Catherine
 

 

« N’aie pas
Mais sois. »
@ Pétra

Voir les commentaires

1051 - Un Sentiment nouveau

Publié le par Arthémisia


 

Au fond de moi

La haine

L’indécence d’un droit

Et le ciel omni bleu

 

Copyright © Arthémisia – oct.09


Avec : Yves KLEIN – La Victoire de Samothrace.

Voir les commentaires

1050 - Le Marshmallow

Publié le par Arthémisia

Sur une proposition de Juliette, pour la communauté Papier Libre: décrire le Lac de l'Indifférence de la Carte du Tendre ci-dessous:

 

 

Ca fait si longtemps que vous êtes là, face à ce lac !

Vingt ans ? Trente ans peut-être ? A quoi bon compter encore un si grand désastre ?

Vous attendiez qu’il en sorte quelque chose, quelque chose qui viendrait vers vous, un oiseau, un bateau, ou même un petit crabe, un tout petit caillou qui roulerait à vos pieds, une  cuillerée d’écume, ou une gouttelette minuscule.

Mais rien ne change. Rien n’est venu. Rien ne viendra. Rien ne viendra de ce côté.

 

Il pèse ce lac. Il pèse de toute sa laideur de rose sale, de son mou gluant, de son temps éteint.

 

Et vous pouvez vous allonger, ouvrir un livre, mettre de la musique à fond, danser, sauter, faire gicler la peinture et les mots, ou même partir : il n’en a rien à faire ce lac. Il s’en fout.

Il gonfle, rose et gros, enflé de satisfaction : un marshmallow bouffi.

 

Et vous, vous  continuez à danser.

Parfois même vous pleurez.

 

Lui il gonfle. D’indifférence.

A vomir.

 

Copyright © Arthémisia – oct. 2009

Voir les commentaires

1049 - Dors encore

Publié le par Arthémisia


http://www.toroptsov.com/images/projects/sleep/sommeil_5.jpg

 

Tu dois rêver. Tu dis.

Un mot ? Est-ce bien un mot ? Tout au plus une syllabe, un balbutiement.

Peut-être n’est-ce qu’un souffle, un souffle articulé ? Sans sens, hors mis celui de ton expiration.

Je ne te comprends pas. Cela n’a aucune importance. Je te comprends quand même.

J’entends ta mer, ton vent, ta voile.

Ton voyage est le mien. Aussi.

Je l’écoute dans le noir.

Mon cœur t’écoute.


Les yeux clos, je te partage au noir.


La nuit, tes bruits sont nos bruits.

Dors. Dors encore…

Copyright © Arthémisia – oct. 2009

 

Avec : Sommeil n° 5 -Yuri TOROPTSOV  que je remercie infiniment. 

Voir les commentaires

1048 - Tout avaler ...(sans *)

Publié le par Arthémisia


 

La pluie s’est tue. Fatiguée, enfin.

Elle avait tant hurlé.

 

Le soleil étend de nouveau son silence d’or. Un petit silence de tiédeur et de timidité. Un silence qu’on voudrait voir durer encore un peu, pour caresser les feuilles et les joues.

Alors on s’assied, sur la chaise vaguement mouillée. On tend son visage là haut. On rit et on ferme les yeux au sourire du ciel.


On a déjà tout caché derrière ses paupières. Tout avalé. Dans l’âme.


Pour chauffer l'hiver.


Copyright © Arthémisia – oct. 09

 

Avec : Juan MIRO – Personnage devant le soleil

Voir les commentaires

1047 - Je

Publié le par Arthémisia





« Car Je est un autre. Si le cuivre s’éveille clairon, il n’y a rien de sa faute. »


Arthur RIMBAUD

 

Voir les commentaires

1046 - 3 Petits...3 Petits...3 Petits...

Publié le par Arthémisia



 




Allez ! On y va…Basculez le bassin. Serrez les fesses…On descend …


Et 1 et 2 et 3 et 4…5…6…7…et 8


Encore 1 et 2 et 3 et 4…5…6…7…et 8


Et 8 et 7 et 6 et 5, et 4 et 3 et 2 et 1


On reste en bas. On serre les fesses…


Et 3 petits,  8 fois…et 1 et 2 et 3 et 4…5…6…7…et 8


Encore, 3 petits, et 1 et 2 et 3 et 4…5…6…7…et 8


Et 3 petits et 8 et 7 et 6 et 5, et 4 et 3 et 2 et 1…


On reprend…


3 petits…3 petits…3 petits…


Encore…




 -       « Pour qui ? » demande l’une en ravalant ses larmes ?

 -       « Pour toi, ma belle, pour toi… » répond l’autre…

 

 

On y croit …On y croit.


On reprend.


3 petits…3 petits…3 petits…

 

 

Avec : Le Mépris - Jean Luc GODARD (Extrait avec Michel PICCOLI et Brigitte BARDOT)

Voir les commentaires

1045 - Poiein

Publié le par Arthémisia

 


Quand il faudra toucher à l’essentiel,

Respirer,

Oublier l’anecdote,

Recevoir l’origine,

Le mystère,

L’épure,

Courir au nu, à l’ascèse,

Au pur,

Au primaire,

Au primitif,

Au temps premiers,

A l’oeuvre concrète et brute,

A nous…

 

Nous ferons.
Simplement.

 

 

Copyright © Arthémisia – Oct. 2009

 

Avec : Jacques CLAUZEL - Passagère
(1ère de couverture d'un livre de Gaston PUEL -
Impression numérique d'après une peinture acrylique )

Voir les commentaires

1044 - L'Âme bleue

Publié le par Arthémisia




L'âme a la couleur du regard.
L'âme bleue seule porte en elle du rêve, elle a pris son azur aux flots et à l'espace

 


Guy de Maupassant

Voir les commentaires

1043 - L'Intime éclairé

Publié le par Arthémisia

 

Pour Papier libre sur une idée de Juliette  : L’armoire aux secrets







Au jour du grand Amour, elle t’ouvrira sa porte.

Celle des coquilles nacrées, des traces, des empreintes, des pierres rondes des chemins et de leur lourde histoire.


Celle des fleurs séchées, des tiges entre les pages, des cahiers de verdure qu’il l’aidait à nommer.

Celles des timbres qui voyagent au cœur de la chambre blanche, en rangées dentelées. Papa, où es tu donc ?

Celle des citations, copiées et recopiées, ces mots d’Art et d’Amour, ces grands A dans la marge des moleskines usées.

Celles des livres modestes et petits mais trop grands, trop précieux pour les laisser flirter avec les pages viles et qu’elle fait oiseaux aux volières de son Beau.

Celle de ses larmes nues, et de ses rires d’enfant, celles de sa peau appeau et de ses mains émues.

Et toi tu rentreras, curieux de son secret et aimeras son intime, si soudain éclairé.

 

Copyright © Arthémisia – oct.09


 Avec : Les cages aux livres.

Copyright © Arthémisia – oct.09

Voir les commentaires

1 2 3 > >>