Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1151 - Brèves de fin mars 2010

Publié le par Arthémisia

 Quelques pensées vôtres ...


"...La confiture de mûres a retrouvé sa grace..."

@ Françoise 


"...je vous aime de m'aimer..."

@ Michel 

"...On peut mourir tout doucement
D'un petit baiser qu'on attend..."
@ Jean 



"Sticks and stones can´t brake my bones
..."
@ Thomas

 

 

"Il y a tellement d'hommes dans un homme...."
@ ag86

Voir les commentaires

1150 - Pour/Pur.

Publié le par Arthémisia


http://www.finanzaonline.com/forum/attachment.php?attachmentid=343423&stc=1&d=1097935674

Faute de traduction ? Lapsus révélateur ?

Un grand ami allemand disait  récemment m’écrire avec son  « âme pour ».

Je n’ai pas osé lui demander s’il parlait « d’âme pure ».

De toute façon cela n’a aucune importance : c’est la même chose.


 

© Arthémisia – mars 10

 

Avec : Giorgio MORANDI -  Nature morte - 1946, Huile sur toile -  37x45
Londres - Tate Gallery

Voir les commentaires

1149 - La Campagne odorante

Publié le par Arthémisia

 

Ombres-0001-.jpg


Que de chemins parcourus,

Au creux de tes ornières

Où poussaient tes parfums

D’obscur et de lumière

Derrière tes regards clos ou

Tes yeux grand ouverts...

 

© Arthémisia – mars 10

 

Avec : photo © Michel GONNET

que je remercie

Voir les commentaires

1148 - La Caresse des poissons

Publié le par Arthémisia


http://mapage.noos.fr/momina/matisse/aquarium.jpg



Elle avait soufflé sur le verre  et de son chiffon astiquait consciencieusement la paroi transparente.

Eux, ils semblaient vouloir embrasser sa main, la barbouiller de rouge, chercher la caresse, donner la caresse.

 

The fish doesn't think

The fish is mute, expressionless

The fish doesn't think because the fish knows everything

The fish knows everything *


 

*Iggy POP

 

 

© Arthémisia – mars 10

 

 

Billet inspiré par Fleur, là.

Merci.

 

Avec : Henri MATISSE -  L’Aquarium – 1921/23

- huile sur toile – 81.3 x 100.3

Voir les commentaires

1147 - La Goutte qui fait déborder le vase ou parce qu’une image ne doit pas rester qu’une image.

Publié le par Arthémisia


http://www.ncmish.com/second/artimages/magritte/golconde.jpg

 

Ce n’est pas la pluie, plus la pluie.

C’est une goutte, une  grosse goutte qui doit glisser le long du toit et tombe en s’écrasant mollement sur le béton de l’allée.

Ploc. Ploc. Ploc. Surtout pas Plic.

Cela vient toutes les vingt ou toutes les trente secondes. C’est horriblement régulier. Un métronome de nuit.

Ca vous a réveillé. A quatre heure vingt deux.

Ca doit être payé pour réveiller les gens. Sinon, ça serait là-haut. Quel job, tout de même ! Ca doit avoir des galons, peut-être même d’adjudant. Ca bosse tellement gentiment. Et ça n’est pas tombé dans la gouttière : ça c’est pour les bleus.

 

Mais vous, vous n’avez jamais aimé l’uniforme, la pluie, les matins d’obéissance.

 

Alors vous n’ouvrez pas les yeux. Vous vous fabriquez une barrière de plumes, et plongez sous l’oreiller.

Vous êtes sourd, puissamment sourd. Et ça risque de durer.

 

Dormir.

 

© Arthémisia – mars 10

 

Avec : René MAGRITTE -  Golconde - 1945

Voir les commentaires

1146 - Être POLLOCK !

Publié le par Arthémisia



http://www.otraparte.org/actividades/ciencia/img-ciencia/pollock-1.jpg

Cliquez sur le lien, n'hésitez pas à jouer de la souris et .....bonne éclate !


Jackson POLLOCK
!



 Avec : Jackson POLLOCK - Convergence

Voir les commentaires

1145 - Bientôt !!!!!

Publié le par Arthémisia




Voir les commentaires

1144 - L'échappée

Publié le par Arthémisia


L-echappee-belle.JPG


"La patience est l´art de se mettre en colère très lentement."

Proverbe de salle de bains allemande...(!)


Avec
 : L’échappée belle © Arthémisia

Voir les commentaires

1143 - Définition ...voire redéfinition...

Publié le par Arthémisia


La-resurrection-de-Lazare-gros-plan.jpg

Conatus
: Processus causal de détermination, effort que chaque être fait pour persévérer dans son être.


Laurent BOVE
(dans  le hors série du Nouvel Observateur  sur Spinoza) 


Avec
: La Résurrection de Lazare (extrait) © Arthémisia - 2003
- Technique mixte

Voir les commentaires

1142 - Evidemment, il faut suivre…

Publié le par Arthémisia


http://static.panoramio.com/photos/original/7797640.jpg



Elle ne savait plus combien de moutons l’avaient dévorée. Elle avait bien essayé de les compter, mais même en s’y reprenant plusieurs fois, elle s’embrouillait  et ils gagnaient toujours ; c’est pourtant drôlement con un mouton avec une couronne de laurier.

Elle avait cru que l’écharpe qu’ils déposeraient autour de son cœur serait de laine mais ils avaient tricoté un objet bien gris, bien enfumé, un objet des ténèbres : de la mémoire avec des barbelés.

 

Evidemment, il faut suivre. On n’en arrive pas là en une journée. Et même que c’est pire…

 

Pourtant la folie orpheline, un jour de gruyère, je veux dire de trous dans le gruyère, avait grimpé les petites rues étroites et sales qui mènent au bonheur. Oh, il était sans prétention, tout petit, mais là, fichetrement là !

Il aurait même pu y avoir de la  musique, mais ça n’était pas l’heure, juste un peu trop tôt. Pourtant elle allait venir : c’était le lieu. Elle couvait. Ca se sentait.


Alors la folie avait enlevé son manteau et surtout son écharpe de ruine, et du bout de sa pensée, elle avait avancé vers la lumière.

On était en mars. Le 16, je crois.

 

© Arthémisia – mars 10

 

 

Avec : Moutons de pierre – François-Xavier LALANNE
Epoxystone et fonte d’aluminium – Fondation Pierre GIANNADA (Ch)

Voir les commentaires

1 2 > >>